Table 1-1 : modificateurs de caractéristique et sorts en bonus

Type(s) : Point de règle
Table DD3.5
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Une fois effectués les ajouts ou soustractions dus à la race de votre personnage, les caractéristiques de ce dernier lui conféreront chacune un modificateur variant de –5 à +5. La Table : modificateurs de caractéristique et sorts en bonus indique quelle valeur correspond à quel modificateur. Elle mentionne également les sorts supplémentaires auxquels votre personnage peut prétendre s'il pratique la magie.

Le modificateur est le chiffre que vous devez ajouter ou retrancher au résultat du dé, chaque fois que l'aventurier exécute une action en rapport avec la caractéristique concernée. Un modificateur positif s'appelle un bonus, un modificateur négatif un malus.

 

 

 

Sorts en bonus (par niveau de sort)

Valeur

Modificateur

0

1er

2e

3e

4e

5e

6e

7e

8e

9e

1

–5

Impossible de lancer des sorts associés à cette caractéristique

2–3

–4

Impossible de lancer des sorts associés à cette caractéristique

4–5

–3

Impossible de lancer des sorts associés à cette caractéristique

6–7

–2

Impossible de lancer des sorts associés à cette caractéristique

8–9

–1

Impossible de lancer des sorts associés à cette caractéristique

10–11

0

12–13

+1

1

14–15

+2

1

1

16–17

+3

1

1

1

18–19

+4

1

1

1

1

20–21

+5

2

1

1

1

1

22–23

+6

2

2

1

1

1

1

24–25

+7

2

2

2

1

1

1

1

26–27

+8

2

2

2

2

1

1

1

1

28–29

+9

3

2

2

2

2

1

1

1

1

30–31

+10

3

3

2

2

2

2

1

1

1

32–33

+11

3

3

3

2

2

2

2

1

1

34–35

+12

3

3

3

3

2

2

2

2

1

36–37

+13

4

3

3

3

3

2

2

2

2

38–39

+14

4

4

3

3

3

3

2

2

2

40–41

+15

4

4

4

3

3

3

3

2

2

42–43

+16

4

4

4

4

3

3

3

3

2

44–45

+17

5

4

4

4

4

3

3

3

3

etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les jeteurs de sorts, la caractéristique primordiale dépend de la classe choisie : il s'agit de l'Intelligence pour les magiciens, de la Sagesse pour les prêtres, druides, paladins et rôdeurs, et du Charisme pour les ensorceleurs et les bardes. Le personnage acquiert des sorts supplémentaires si sa caractéristique primordiale est suffisamment élevée, mais seulement s'il a atteint le niveau nécessaire pour lancer les sorts en question (voir la description des classes pour plus de détails).