Shugenja

Classe
Classe de base
DD3.5
Source : Codex divin

Classe de base du Codex Divin page 15

Shugenja-transparenceLanceur de sort divin élémentaire d'inspiration asiatique.

Classe inspirée par les mythologies des cultures asiatiques, le Shugenja est un lanceur de sorts divins qui se met en harmonie avec les éléments et focalise son corps pour produire des effets magiques. Comme les samouraïs (détaillés dans le codex martial), les Shugenjas font souvent partie de la noblesse, bien qu'ils ne soient pas aussi soumis au Bushido que leurs homologues guerriers.

 

 

Alignement :au choix
Dé de vie : D6
Compétences de classe

Points de compétence au niveau 1 :  (4 + modificateur d'Int ) x 4

Points de compétence à chaque niveau additionnel : 4 + modificateur d'Int 

Armes et armures

Le Shugenja est formé au maniement de toutes les armes courantes et de l'épée courte (il porte généralement une épée courte de maître nommé Wakizashi). Il n'est pas formé au maniement des boucliers ni aux ports des armures. Dans sa culture d'origine, il est même considéré comme inconvenant de porter une armure lorsqu'on est Shugenja. Seuls les Shugenjas qui servent dans l'armée ou voyagent vers des terres lointaines prennent parfois le temps d'apprendre à porter convenablement une armure. Le port d'une armure ne gêne en rien l'incantation des sorts de Shugenja. 

Aventure

Les Shugenjas partent souvent à l'aventure pour accroître leurs connaissances et leurs pouvoirs magiques. Ils enquêtent en particulier sur les perturbations de l'harmonie des quatre éléments classiques (air, feu, terre et eau). Certains Shugenjas ont voué leur vie à assurer l'équilibre magique du monde, tandis que d'autres recherchent avidement la toute puissance que peuvent leur fournir les éléments déchaînés. D'autres encore plongent dans les abysses de la magie en tant que finalité, dans l'espoir de dévoiler les mystères du Vide, le "cinquième élément" qui lie les quatre autres.

Profil

Les Shugenjas sont bien plus que de simples sorciers. Dans un univers de jeu inspiré par le Japon, ils peuvent représenter les fondations de la religion, des prêtres qui enseignent les rituels de la piété, vénèrent la mémoire des ancêtres disparus et mesurent même le passage du temps. Ils étudient durant des années pour apprendre jusqu'aux éléments fondamentaux de leur magie et constituent la classe la plus érudite de nombreuses sociétés d'inspiration asiatique. Les sorts des Shugenjas sont écrits sur des ofudas (parchemins de prières non magiques) qu'ils emportent avec eux et qui constituent le focaliseur divin permettant de lancer les sorts.

Alignement

Bien que beaucoup de Shugenjas tentent de se conformer aux idéaux d'honneur et de loyauté et adhèrent donc à l'alignement loyal, ce n'est pas le cas de tous. Les Shugenjas choisissent librement leur alignement.

Religion

Si vous intégrez les Shugenjas à votre campagne, il sera intéressant de développer une culture asiatique avec ses propres traditions religieuses, propres à constituer leur société, même si ces Shugenjas résident à des milliers de kilomètres de l'action de votre campagne, sur des terres que les PJ n'ont aucune intention de visiter. Certains Shugenjas exilés dans un univers de jeu D&D plus traditionnel éprouvent des affinités avec Boccod, Obad-Haï, ou Wy-Djaz, tandis que d'autres font le parallèle entre le code du bushido et les enseignements d'Héronéus.

Antécédents

Les Shugenjas appartiennent souvent à la noblesse. Ils apprennent la magie dans des écoles rattachées à chaque clan ou région, comme leurs frères samouraïs. Vous pouvez aisément créer vos propres ordres de Shugenjas, en suivant les mêmes principes que ceux qui vous guideraient pour inventer de nouveaux domaines.

Races

D'une manière générale, les univers D&d d'inspiration asiatiques se passent des races non humaines classiques ou les ont remplacées par d'autres. C'est pourquoi les Shugenjas sont presque toujours des humains. Vous pouvez aussi bien créer vos propres races d'inspiration orientale, vous servir de celles du guide de l'orient, ou tenter l'assemblage entre culture asiatique et races traditionnelles du médiéval fantastique. Dans cette option, les nains et les gnomes seront légèrement plus propices à donner des Shugenjas, en raison de leur affinité avec la Terre.

 

Classes orientales et univers classiques

Certains MD peuvent choisir d'intégrer les classes comme le Shugenja ou le samouraï dans leur univers de jeu, qui n'a pourtant rien d'oriental. Si tel est le cas, ces personnages seront probablement des voyageurs provenant de terres lointaines, qui ont reçu leur formation dans la classe orientale alors qu'ils étaient encore dans leur pays natal. Les détails du vécu du personnage peuvent être finalisés par une concertation entre le MD et le joueur.

 

Autres classes

Le statut aristocratique des Shugenjas, comme celui des samouraïs, les met à part et ils ont tendance à mépriser les autres classes. Malgré les préjugés en vigueur, les Shugenjas ne pensent pas que les prouesses martiales soient l'expression ultime de l'honneur.En fait ils méprisent les samouraïs qui règlent toute querelle ou affaire d'honneur par un duel à mort. Les Shugenjas respectent peu les membres des autres classes, mais ceux qui partent à l'aventure comprennent que les différentes classes ont des talents et des capacités indispensable au succès d'un groupe.

Rôle

Dans la mesure ou ils restent les principaux lanceurs de sorts de leur société, les listes des sorts des Shugenjas passent par toutes la gamme des sorts de combat efficaces aux sorts curatifs les plus puissants, en passant par les nombreux sorts utilitaires. Les Shugenjas se montrent cependant moins résistants au combat que leur homologue prêtres et à l'instar des ensorceleurs, ont un choix de sorts plus limité à leur disposition. 

Table : le Shugenja 

Niveau

Bonus de base à l'attaque

Bonus de base de Réflexes

Bonus de base de Vigueur

Bonus de base de Volonté

Spécial

Sorts par niveaux

0

1er

2e

3e

4e

5e

6e

7e

8e

9e

1

+0

+0

+0

+2

Concentration élémentaire, Perception élémentaire

5

3

2

+1

+0

+0

+3

6

4

3

+1

+1

+1

+3

6

5

4

+2

+1

+1

+4

6

6

3

5

+2

+1

+1

+4

6

6

4

6

+3

+2

+2

+5

6

6

5

3

7

+3

+2

+2

+5

6

6

6

4

8

+4

+2

+2

+6

6

6

6

5

3

9

+4

+3

+3

+6

6

6

6

6

4

10

+5

+3

+3

+7

6

6

6

6

5

3

11

+5

+3

+3

+7

6

6

6

6

6

4

12

+6/+1

+4

+4

+8

6

6

6

6

5

5

3

13

+6/+1

+4

+4

+8

6

6

6

6

6

6

4

14

+7/+2

+4

+4

+9

6

6

6

6

6

6

5

3

15

+7/+2

+5

+5

+9

6

6

6

6

6

6

6

4

16

+8/+3

+5

+5

+10

6

6

6

6

6

6

6

5

3

17

+8/+3

+5

+5

+10

6

6

6

6

6

6

6

6

4

18

+9/+4

+6

+6

+11

6

6

6

6

6

6

6

6

5

3

19

+9/+4

+6

+6

+11

6

6

6

6

6

6

6

6

6

4

20

+10/+5

+6

+6

+12

6

6

6

6

6

6

6

6

6

6

Caractéristiques

Le Charisme détermine la puissance et le nombre de sorts que le Shugenja peut lancer par jour, et la difficulté pour y résister. Pour lancer un sort, le Shugenja doit avoir une valeur de Chartisme au moins égale à 10 + niveau du sort. Un Shugenja obtient des sorts suplémentaires en fonction de son Charisme. Une Dextérité élevée est utile au Shugenja (qui porte peu ou pas d'armure), lui conférant un bonus de classe d'armure. Une bonne Constitution lui donne plus de points de vie, ressource dont il manque par ailleurs.

Sorts

Un Shugenja poeut lancer des sorts divins (du même type que ceux du prêtre et des druides) appartenant à la liste des sorts du Shugenja. Il les lance sans avoir à les préparer à l'avance, à l'inverses de prêtres et des magiciens.

Pour apprendre ou lancer un sort, un Shugenja doit avoir une valeur de Charisme au moins égale à 10 + le niveau du sort (soit Cha + 10 pour les sorts de niv 0, Cha 11 pour les sorts de niv 1 et ainsi de suite). Le DD des jets de sauvegarde contre ses sorts est égal à 10 + le niveau du sort + le modificateur de Charisme du Shugenja.

Comme les autres lanceurs de sort, le Shugenja ne peut lancer qu'un nombre de sorts donné de chaque niveau chaque jour. Son quota de sorts quotidiens est indiqué sur la table suivante. De plus, il reçoit des sorts en bonus si sa valeur de Charisme est suffisamment élevée.

Sorts connus par le Shugenja

 Nombre de sorts connus
Niveau 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
1 o+2+2 o+1+1
2 o+3+2 o+1+1
3 o+3+2 o+2+2
4 o+3+3 o+2+1 o+1+0
5 o+4+3 o+2+2 o+1+1
6 o+4+3 o+2+2 o+1+1 o+1+0
7 o+4+4 o+3+2 o+2+1 o+1+1
8 o+4+4 o+3+2 o+2+1 o+1+1 o+2+0
9 o+5+4 o+3+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1
10 o+5+4 o+3+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1 o+1+0
11 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1
12 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1 o+1+0
13 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1
14 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1 o+1+0
15 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1
16 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+1+1 o+1+0
17 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+2+1 o+1+1
18 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+2+1 o+1+1 o+1+0
19 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+2+1 o+2+1 o+1+1
20 o+5+4 o+3+2 o+3+2 o+2+2 o+2+2 o+2+2 o+2+1 o+2+1 o+2+1 o+2+1
* Dés le niveau 1, le Shugenja reçoit un sort d'ordre, représenté par un "o", pour chaque niveau de sort auquel il a accés. Le nombre du milieu indique le nombre de sorts de l'élément de prédilection du Shugenja et le dernier nombre représente le nombre de sorts supplémentaires connus dans nimporte quel élément (non interdit).

Le répertoire de sorts d'un Shugenja est trés limité. Il commence sa carrière en connaissant seulement quatre sorts du niveau 0 etdeux sorts du niveau 1, tous au choix du joueur, auxquels s'ajoutent 1 sort de niveau 0 et un sort de niveau 1 déterminés par son ordre de Shugenja. Lors de chaque passage de niveau, un Shugenja apprend un ou plusieurs sorts supplémentaires (table des sorts connus du Shugenja).

(Contrairement au quota de sorts quotidiens, le nombre de sorts connus par un Shugenja n'est pas modifié par son éventuel bonus de Charisme ; les chiffres de cette table sont fixes.) Un sort de chaque niveau est déterminé par l'ordre auquel appartient le Shugenja. Il arrive que ces sorts figurent sur la liste normale des sorts de Shugenja, mais il s'agit le plus souvent d'ajouts à la liste et ils font alors partie de la liste de sorts du personnage, tout autant que les sorts normaux de Shugenja qui sont donnés plus loin. La moitié des sorts connus par le Shugenja doivent correspondre à son élément de prédilection.

Le Shugenja peut dépenser un emplacement de sort d'un niveau supérieur au son qu'il choisit de lancer. Ainsi, si un Shugenja de niveau 8 a dépensé tous ses emplacements de sort de 3e niveau pour la journée, mais qu'il souhaite en lancer un autre, il peut utiliser un emplacement de sort de 4e niveau pour ce faire. Le sort est toujours considéré comme de son niveau réel, et non du niveau de l'emplacement de sort qui permet de le lancer.

Lorsqu'il atteint le niveau 4, et tous les 2 niveaux de Shugenja après cela (niveaux 6,8, etc.), un Shugenja peut choisir d'apprendre un nouveau sort à la place de l'un de ceux qu'il connaît déjà. Le Shugenja « oublie » alors un sort au profit d'un autre. Le niveau du nouveau sort doit être identique à celui du sort oublié, et ce niveau doit être inférieur de 2 niveaux au plus haut niveau de sorts accessibles au personnage. Ainsi, arrivé au niveau 4, le Shugenja peut échanger un sort de niveau 0 (soit 2 niveaux de moins que le plus haut niveau qui lui est accessible) contre un autre sort de niveau 0. Au niveau 6, il pourra échanger un unique sort de niveau 0 ou de 1er niveau (étant maintenant capable de lancer des sorts de 3e niveau) pour un sort de même niveau. Un Shugenja ne peut échanger qu'un seul sort à chaque fois, et doit choisir s'il procède à un échange en même temps qu'il apprend de nouveaux sorts lors du passage de niveau. Le Shugenja doit rester en accord avec sa concentration élémentaire.

Les Shugenjas n'ont pas de livres de sorts, bien qu'ils écrivent leurs sorts sur des ofudas. Ces ofudas servent de focaliseur divin et doivent être lus pour lancer le son. Les Shugenjas peuvent utiliser le don Écriture de parchemins pour créer des parchemins magiques qui fonctionnent comme les parchemins de magiciens ou de prêtres.

N'oubliez pas que le Shugenja choisit ses sons au moment de les jeter. Il n'a donc pas d'autre choix que de rallonger son temps d'incantation afin d'incorporer un don de métamagie au son qu'il récite. Si le temps d'incantation normal du sort est égal à une action simple, le Shugenja aura besoin d'une action complexe pour le lancer en tant que sort métamagique (c'est-à-dire modifié par un don de métamagie). Pour les sort s à incantation plus longue, il faut rajouter une action complexe au temps indiqué. Les Shugenjas ne peuvent utiliser le don Incantation rapide.

Concentration élémentaire

Chaque Shugenja a un élément de prédilection : Air, Terre, Feu ou Eau. Cette spécialisation est parfois déterminée par l'ordre de Shugenja au sein duquel il étudie. Au moins la moitié des sons que le Shugenja connaît pour chaque niveau de son doivent appartenir à cet élément, et c'est aussi souvent le cas du son imposé par son ordre. Ceci est précisé à la table 1-6, qui indique combien de sons de chaque niveau doivent être des sorts de l'élément de prédilection du Shugenja. Au niveau 1, par exemple, le Shugenja Kitsu Mari doit connaître au moins trois sorts d'eau de niveau 0 : un sort d'eau déterminé par son ordre et deux sorts d'eau additionnels, plus deux autres sons de niveau 0 de n'importe quel élément. Il connaît aussi un sort d'eau de 1" niveau grâce à son ordre, un sort d'eau de 1" niveau supplémentaire et un sort de 1" niveau de n'importe quel élément. Les Shugenjas gagnent automatiquement les avantages du don École de prédilection (+1 au DD de sauvegarde contre ses sorts) pour les sorts de leur élément de prédilection, quelle qu'en soit l'école.

Spécialisés dans un élément, les Shugenjas ont l'interdiction d'apprendre des sorts de l'élément contraire à leur élément de prédilection, comme indiqué ci-dessous.

  • Air : les sorts d'Air sont subtils et agissent sur le voyage, l'intuition, l'influence, la divination et l'illusion. La Terre est l'élément interdit aux Shugenjas de l'Air. L'ordre de l'Œil omnivoyant et l'ordre du Zéphyr de Printemps sont spécialisés en magie de l'Air.
  • Terre : les sorts de Terre agissent sur la détermination et la résolution, la santé et la croissance, et la force de la matière. L'Air est l'élément interdit aux Shugenjas de la Terre. L'ordre de l'Impénétrable Creuset et l'ordre de la Sculpture parfaite se spécialisent dans la magie de la Terre.
  • Feu : les sorts de Feu sont destructeurs et voyants, bien qu'ils agissent aussi sur l'intelligence, l'inspiration et la créativité. L'Eau est l'élément interdit aux Shugenjas du Feu. L'ordre de la Flamme dévorante est spécialisé dans la magie du Feu.
  • Eau : les sorts d'Eau agissent sur la transformation, la purification, la guérison et l'amitié. Le Feu est l'élément interdit aux Shugenjas de l'Eau. L'ordre de la Lande interdite et l'ordre de la Douce Pluie sont spécialisés dans la magie de l'Eau.

Les Shugenjas de l'ordre de l'Ineffable Mystère peuvent se spécialiser dans l'élément de leur choix. L'ordre de l'Ineffable Mystère forme également des Shugenjas spécialisés dans le cinquième élément : le Vide (voir la classe de prestige de disciple du Vide).

Perception élémentaire (Mag)

Un des premiers « sorts » - si primaire qu'il est considéré comme un pouvoir magique -qu'apprend un Shugenja est la capacité à sentir les éléments. Par une action complexe, le Shugenja peut ressentir toutes les sources d'un élément choisi (Air, Terre, Feu ou Eau) dans un rayon de 3 mètres. Le Shugenja connaît la taille de l'objet mais ni sa position ni sa nature exactes.

En se concentrant plus longtemps, le Shugenja peut étendre ses perceptions magiques ou obtenir plus d'informations concernant les éléments détectés. Chaque round passé à se concentrer permet au Shugenja d'ajouter 1,50 mètre au rayon de détection, pour un maximum supplémentaire de (niveau de Shugenja x 1,50) mètres.

Résultat du test Informations
Résultat du test Informations
20 ou plus Localisation approximative de la cible (la case

qui la contient ou ses limites les plus proches si elle dépasse la taille d'une case de 1,50 mètre de côté).

25 ou plus Permet de savoir si la cible est un objet naturel ou résulte d'un sort (un test normal d'Art de la magie assorti d'un DD de 20 + niveau de sort permet de déterminer la nature de ce sort).
30 ou plus Permet de savoir si la cible est une créature ou un objet.
35 ou plus Permet de déterminer la nature exacte de la cible (par exemple : s'agit-il d'un éfrit ou d'un élémentaire du Feu ? Est-il fait d'or ou de pierre ? Cet air est-il respirable ou non ?). 

 Ainsi, au niveau 4, Kitsu Mari peur percevoir les éléments à une distance maximum de 3 + (4 x 1,50) = 9 mètres, en se concentrant pendant cinq rounds entiers. Sinon, le Shugenja peut se concentrer sur une source unique de l'élément perçu par round et faire un test d'Art de la magie pour en savoir plus sur cet objet précis. La somme d'informations qu'il apprend dépend du résultat de ce test. Pendant les rounds suivants, le Shugenja peut soit tenter un nouveau test d'Art de la magie sur la même cible, soit tourner son attention vers une autre, soit étendre le rayon de ses perceptions.

Un Shugenja de niveau 1 peut utiliser ce pouvoir trois fois par jour. Tous les cinq niveaux, le Shugenja peut l'utiliser une fois supplémentaire par jour (quatre fois au niveau 5, cinq au niveau 10, etc.). Comme beaucoup de sorts de l'école des divinations, le pouvoir de sentir les éléments du Shugenja peut être bloqué par 1 mètre de bois ou de terre, 30 cm de pierre, 2,5 cm de métal ordinaire ou une mince feuille de plomb.

Par exemple, Kitsu Mari entre dans une pièce et se concentre pour détecter de l'eau (bien qu'il soit Shugenja de l'Eau, il pourrait très bien détecter d'autres éléments, Feu y compris). Il perçoit toutes les sources d'eau à 3 mètres. Un bol d'eau se trouve sur la table de nuit et quelqu'un se cache derrière la porte (les êtres vivants sont généralement composés des quatre éléments), une fiole de poison à la main. Kitsu Mari découvre trois sources d'eau dans un rayon de 3 mètres : une de taille M, une de taille P et une dernière de taille I. En se focalisant sur la source la plus grande et en se concentrant durant un round, il obtient 31 au test d'Art de la magie. Il apprend que la source d'eau de taille M est une créature naturelle et la localise. Si l'assassin n'a pas encore bondi pour l'attaquer, Kitsu Mari sait qu'une créature se cache derrière la porte... mais il est sans doute trop tard.