Absorption d'énergie

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


C'est une capacité des morts-vivants les plus puissants (et d'autres monstres particulièrement vicieux), un pouvoir particulièrement horrible puisqu'il entraîne la perte d'un ou plusieurs niveaux d'expérience ! ...

Lorsqu'un personnage est touché par une créature possédant ce pouvoir, il encaisse les dégâts normaux de l'attaque, et perd en plus un ou plusieurs niveaux (et les dés de vie et points de vie qui vont avec). Pour chaque niveau perdu, lancez le type de dé de vie correspondant à la classe du personnage et soustrayez le résultat obtenu au total de points de vie de celui-ci (en n'oubliant pas le cas échéant son bonus de Constitution). Si le niveau perdu était un de ceux pour lesquels le personnage n'avait reçu qu'un nombre de points de vie donné, soustrayez simplement le nombre de points de vie en question. Le nouveau total de points de vie représente maintenant le nombre maximal de points de vie du personnage ; c'est-à-dire que les points de vie perdus ne sont pas considérés comme des dégâts qu'il est possible de guérir : leur perte est définitive.

Les points d'expérience du personnage retombent à la moitié entre le minimum requis pour son nouveau niveau (après absorption) et le minimum requis pour le niveau au-dessus.

Les personnages multi-classés ou à plusieurs classes perdent d'abord leur plus haut niveau. Si tous leurs niveaux sont égaux, ils perdent d'abord celui qui requiert le plus de points d'expérience.

Le personnage perd tous les pouvoirs et les capacités qu'il avait acquis grâce à son niveau antérieur, sorts y compris. S'il est magicien ou prêtre, il oublie immédiatement tous les sorts en excédent par rapport au maximum autorisé par son nouveau niveau. De plus, un magicien se trouvant dans ce cas ne comprend plus ceux des sorts de son livre de sorts qui sont désormais d'un niveau supérieur à celui qu'il peut lancer. Lorsqu'il récupérera son ancien niveau d'expérience, il devra faire un nouveau jet d'apprentissage pour chacun de ces sorts, quels que soient ceux qu'il connaissait précédemment

Si un personnage se retrouve au niveau 0 mais conserve un ou plusieurs points de vie, il ne meurt pas ; mais sa carrière d'aventurier est désormais terminée. Il ne peut pas regagner de niveaux d'expérience et a perdu tous les avantages que lui conférait sa classe. Il est redevenu quelqu'un d'ordinaire. Toutefois, un sort de restitution ou de souhait peut lui permettre de reprendre sa carrière. Si un personnage de niveau 0 est de nouveau victime d'une absorption d'énergie, il meurt instantanément, quel que soit le nombre de points de vie qui lui restent.

Si un personnage perd plus de niveaux d'expérience qu'il n'en possède, et se retrouve donc au-dessous du niveau 0, il meurt et réapparaît sous la forme d'un mort-vivant de même type que celui qui t'a tué, sous 2d4 jours. Il possède les mêmes capacités de classe que de son vivant, mais seulement la moitié des points d'expérience qu'il détenait au début de sa rencontre avec celui qui l'a tué.

Le nouveau mort-vivant devient automatiquement un PNJ ! Ses ambitions et ses objectifs sont complètement opposés à ceux qu'il possédait de son vivant. Il est plein de haine et de mépris envers ses anciens compagnons, ces êtres faibles qui l'ont abandonné alors qu'il avait besoin d'eux. De fait, il se peut que Tune de ses ambitions majeures soit désormais de détruire ses anciens compagnons, ou du moins de leur faire autant de mal que possible.

De plus, le nouveau mort-vivant est totalement sous le contrôle de celui qui l'a tué. Si celui-ci est éliminé, le PNJ et tous ses autres suppôts gagnent un niveau pour chaque niveau d'expérience absorbé sur leurs victimes, jusqu'à ce qu'ils atteignent le nombre de dés de vie maximal pour des morts- vivants de leur type. Ils gagnent alors la capacité de créer leurs propres suppôts (en tuant d'autres personnages).

Une action appropriée de la part des anciens camarades du défunt peut éviter à ce dernier de devenir un mort-vivant. Le processus exact dépend du type de mort-vivant ; il est expliqué dans les descriptions de morts-vivants du Bestiaire Monstrueux.


logoadd2

 

DRS AD&D2 (lien vers la table des matières)

             Chapitre 9 : Combat

 

Jets d'attaque
Initiative
Déplacement en combat
Attaquer sans tuer
Armes à projectiles en combat

 

 

Attaques spéciales
Défenses spéciales
Dégâts et mort
Situations de combat inhabituelles (Guide du maître)
Combat à mains nues (optionnel, Combat & tactiques, 12 points de règle)
Moral (Guide du maître)