Chute

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Les personnages-joueurs ont une merveilleuse (et, de l'avis du MD, très amusante) propension à tomber, généralement d'une certaine hauteur et presque toujours pour atterrir sur une surface dure. Bien que la chute en elle-même soit inoffensive, sa brutale interruption cause généralement des dégâts...

Lorsqu'un personnage tombe, il encaisse 1d6 points de dégâts par tranche de 3 mètres de chute, avec un maximum de 20d6 (en termes de jeu, on considérera qu'à partir d'une chute de 60 mètres, il atteint sa vitesse maximale).

Cette méthode est simple et raisonnablement réaliste. La hauteur depuis laquelle tombe le personnage n'est pas le seul facteur déterminant du nombre de points de dégâts qu'il encaisse. On peut citer notamment le degré d'élasticité du corps et du sol, l'angle d'impact, le choc métabolique, la chance et bien d'autres choses encore.

Il est déjà arrivé (bien que le cas soit rare) que des personnes survivent à une chute d'une très grande hauteur. L'actuelle tenante du record, Vesna Vulovic, a survécu à une chute de 10.000 mètres en 1972 (même si elle a été grièvement blessée). Le sergent parachutiste Nicholas S. Alkemade a effectué une chute de 6.000 mètres (soit.6 km de haut...) sans parachute, et a atterri pratiquement indemne.


logoadd2

 

DRS AD&D2 (lien vers la table des matières)

             Chapitre 9 : Combat

 

Jets d'attaque
Initiative
Déplacement en combat
Attaquer sans tuer
Armes à projectiles en combat

 

 

Attaques spéciales
Défenses spéciales
Dégâts et mort
Situations de combat inhabituelles (Guide du maître)
Combat à mains nues (optionnel, Combat & tactiques, 12 points de règle)
Moral (Guide du maître)