Composantes de sorts (optionnel)

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Lorsque votre personnage lance un sort, il doit effectuer quelque chose de précis pour activer l'énergie magique qui est en lui. Il peut par exemple prononcer quelques mots, agiter les mains en l'air, remuer les orteils, avaler une araignée vivante, etc... Mais, dans les règles standard, peu importe la nature du "quelque chose" en question. Par contre, si votre MD utilise la règle des composantes de sorts, sachez que les actions nécessaires au lancement d'un sort se divisent en trois groupes : composantes verbales, composantes somatiques (gestuelles) et composantes matérielles. La description de chaque sort indique la combinaison de composantes nécessaires au lancement de celui-ci. Pour les composantes verbales, le jeteur de sorts doit parler distinctement ; pour les composantes somatiques, il doit être libre de ses mouvements ; quant aux composantes matérielles, elles doivent être jetées, brûlées, mangées, brisées ou manipulées d'une quelconque façon pour que le sort fonctionne...

Bien que la description d'un sort ne comprenne pas celle des mots et des gestes nécessaires, elle indique la nature des composantes matérielles. Certaines sont communes et faciles à se procurer ; d'autres sont rares ou de très grande valeur. Quelle que soit leur nature, les composantes matérielles sont automatiquement détruites ou perdues lorsque le sort est lancé (sauf indication contraire dans la description de ce dernier).

Si vous utilisez la règle optionnelle des composantes de sorts, votre magicien ou votre prêtre doit disposer des composantes matérielles nécessaires. Sans elles, il ne peut lancer aucun sort, même s'il l'a déjà mémorisé. Pour une plus grande simplicité de jeu, mieux vaut supposer que tous les jeteurs de sorts possèdent un minimum de bon sens, et donc une provision de toutes les composantes courantes dont il peut avoir besoin : cire, plumes, peinture, sable, bâtonnets, etc. En ce qui concerne les objets plus rares et/ou plus chers, il est parfaitement normal que votre MD réclame quelques efforts de votre part pour vous les procurer. Après tout, vous ne pouvez pas supposer que votre personnage a toujours une perle de grande valeur en poche chaque fois qu'il en a besoin pour lancer un sort !

Les trois types de composantes modifient également les conditions nécessaires au lancement des sorts. Un jeteur de sorts n'a plus obligatoirement besoin de pouvoir bouger, parler et utiliser un objet ; il doit seulement satisfaire aux conditions des composantes requises. Par exemple, un sort ne possédant qu'une composante verbale peut très bien être lancé par un magicien nu et enchaîné. Un sort ne possédant qu'une composante somatique peut être lancé même à l'intérieur d'une zone de silence. La plupart des sorts requièrent plusieurs types de composantes ; mais des jeteurs de sorts intelligents créent souvent de nouveaux sorts dont le lancement ne nécessite qu'un mot ou un geste, ce qui leur permet de surprendre leurs ennemis.