Prix et description de l'harnachement

Type(s) : Point de règle
Table AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Prix et description de l'harnachement. Extrait de la grande Table 44 - Equipement

Bardes
    demi-barde matelassée 100 po 12 kg
    armure de cuir ou matelassée 150 po 30 kg
    cotte de mailles 500 po 35 kg
    demi-barde brigandine 500 po 22 kg
    demi-barde d'écailles 500 po 25 kg
    armure d'écailles 1.000 po 37 kg
    armure de plates 2.000 po 42 kg
Couverture (de selle) 3 pa 2 kg
Fers et ferrage 1 po 2,5 kg
Harnais (pour carriole) 2 po 5 kg
Jougs
    pour bœufs 3 po 10 kg
    pour chevaux 5 po 7,5 kg
Licou 5pc *
Mors et bride 15 pa 1,5 kg
Sacoches de selle
    petites 3 po 2,5 kg
    grandes 4 po 4 kg
Selles
    de bât 5 po 7,5 kg
    d'équitation 10 po 17 kg

 

Barde : Un cheval de guerre ou tout autre animal entraîné pour le combat constitue un investissement énorme pour un guerrier moyen. C'est pourquoi ce dernier souhaite généralement s'assurer que sa monture est aussi bien protégée que possible. Mis à part l'évitement systématique des risques, la meilleure protection non magique est l'armure animale, également appelée barde. Une barde complète recouvre le cou, la poitrine et le corps de la bête ; une demi-barde recouvre seulement la tête, le cou, la poitrine et les pattes avant. Une barde peut être faite de différents matériaux ; les plus solides sont également celles qui confèrent la meilleure classe d'armure — mais au prix d'un encombrement accru et d'une baisse de manœuvrabilité de la monture. Une barde de plates, par exemple, est l'équivalent du harnois d'un guerrier ; elle se compose de plates et de jointures soigneusement imbriquées et pèse de 40 à 50 kilos dans le meilleur des cas. Ainsi, un cheval de guerre équipé de cette armure ne peut pas se déplacer plus vite qu'au trot.

Les animaux bardés requièrent une attention spéciale ; il faut prendre garde à ce qu'ils ne s'écorchent ni ne se blessent Ils ne peuvent pas porter leur armure indéfiniment. Cette dernière doit être ôtée chaque nuit, et ne devrait être portée qu'en préparation d'une bataille ou d'un tournoi. Retirer la barde d'un cheval prend un quart d'heure si elle est en cuir, et une demi-heure si elle est en métal. La lui mettre demande deux fois plus de temps. Le poids de la barde est soigneusement réparti de façon à tenir compte de celui du cavalier ; les montures bardées ne peuvent donc pas être utilisées comme animaux de bât ! Il faut posséder une seconde monture qui porte l'équipement et les provisions.

Lorsqu'on enfile une barde à une monture dont la classe d'armure naturelle est supérieure à celle de la barde, l'animal gagne quand même une protection supplémentaire — voir la section "Armure" de ce chapitre.

Outre pour les chevaux et les éléphants, il est possible de fabriquer des bardes pour des montures plus exotiques ou fantastiques. Les montures volantes ne peuvent porter que des bardes magiques ou en cuir. Les montures aquatiques ne peuvent pas porter de barde, même s'il existe quelques armures magiques assez rares pouvant leur convenir. Les montures d'autres mondes peuvent certainement être bardées, à condition qu'elles soient suffisamment fortes pour déplacer le poids de la barde en plus de celui de leur cavalier. C'est pour cette raison que l'on ne barde généralement pas les chameaux ; et qu'il serait inutile de tenter de le faire avec une autruche, dont les pattes ne supporteraient pas ce poids supplémentaire.

Selle : Il existe deux types de selles de base : celles faites pour l'équitation, et celles conçues pour transporter de ¡'équipement. Les selles d'équitation peuvent revêtir bien des formes, mais leur objectif premier est de permettre à une personne de s'asseoir dessus à peu près confortablement. Si la campagne de votre MD se déroule dans un environnement similaire au haut Moyen-âge, il se peut que les selles ne possèdent pas d'étriers. Posez la question à votre MD pour plus de sûreté. La quantité d'équipement que l'on peut ranger dans des selles conçues exprès n'est limitée que par la capacité de bât de l'animal.