Entraînement (Compétences)

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Comme dans le cas de toutes les autres capacités, un personnage ne se retrouve pas du jour au lendemain en possession d'une compétence qu'il maîtrise de façon innée et à son plein potentiel. Il doit d'abord s'entraîner, étudier et pratiquer. Toutefois, jouer dans une partie les périodes d'entraînement d'une nouvelle compétence n'a rien de très drôle. Par conséquent, lorsqu'un personnage choisit une compétence, on suppose qu'il l'a étudiée durant son temps libre, et qu'il n'a donc pas besoin d'y consacrer une période d'apprentissage donnée...

Essayez d'imaginer tout le temps libre dont jouit un personnage, que son joueur n'interprète pas à chaque seconde de sa vie. Il peut par exemple passer une nuit en ville avant d'entreprendre un grand voyage, attendre plusieurs jours que certains de ses compagnons guérissent des blessures reçues au cours de la précédente aventure, ou encore effectuer un long voyage en mer pendant lequel aucun événement majeur ne survient. Que fait-il pendant tout ce temps ?

Entre autres choses, il étudie de nouvelles compétences qu'il finira à un moment ou un autre par maîtriser. Utiliser ce "temps de repos" pour y caser tous les aspects peu excitants d'une campagne permet aux joueurs de se concentrer sur des choses plus importantes ou plus intéressantes.

Une autre facette de l'entraînement est la recherche d'un professeur. Il est toujours plus facile d'apprendre quelque chose si quelqu'un vous l'enseigne. Le MD peut gérer cette situation de plusieurs façons. S'il aime la simplicité, il peut passer outre le besoin de professeur - le monde est plein d'autodidactes. S'il préfère une certaine complexité, il peut obliger les joueurs à dénicher une personne capable de leur enseigner la nouvelle compétence qu'ils s'efforcent d'apprendre, et qui peut être soit un autre PJ, soit un PNJ. Ceci ajoute au réalisme du jeu, mais peut limiter les mouvements du personnage - surtout s'il doit rester en contact permanent avec son mentor. Sans compter que la plupart des professeurs entendent bien faire payer leurs services. Il est toujours possible de marchander, mais généralement ils réclament des espèces sonnantes et trébuchantes. Le coût de l'enseignement peut dépendre de la nature de la compétence, de la durée de l'entraînement nécessaire, de la quantité de professeurs potentiels, de la cupidité du professeur choisi, et du désir du MD de délester les personnages d'un excédent de liquidités.