Changement d'alignement

Type(s) : Alignement AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


L'alignement est un outil, pas une camisole de force. Un joueur peut modifier celui de son personnage bien après sa création, soit par le biais de ses actions, soit par un choix délibéré. Mais le changement d'alignement n'est pas sans inconvénients...

La plupart du temps, l'alignement d’un personnage est modifié parce que ses actions correspondent davantage à un autre alignement, ce qui peut arriver si le joueur ne fait pas suffisamment attention. Supposons par exemple qu’un guerrier loyal bon ignore la demande d'aide du conseil d'un village parce qu'il veut aller combattre le mal ailleurs. Cette action est typique d'un personnage chaotique bon, dans la mesure où ce dernier place ses désirs au-dessus des besoins de la communauté. Ainsi, le guerrier de notre exemple commencerait à glisser peu à peu vers l’alignement chaotique bon.

Mais tout le monde a ses petites faiblesses, de sorte qu'aucun personnage ne change instantanément d’alignement. Il doit se livrer à plusieurs écarts de comportement avant que son alignement ne soit officiellement modifié. Et entre-temps, des actions extrêmement loyales bonnes peuvent rétablir l’équilibre. Même si le joueur peut se faire une bonne idée de l'alignement exact de son personnage, seul le MD en est absolument certain.

De la même façon, un personnage ne peut pas se réveiller un matin en se disant : "Je crois que je vais devenir loyal bon aujourd'hui" (enfin, rien ne l’empêche de le penser, mais ça ne produira sans doute pas grand effet). Un joueur peut choisir de modifier l'alignement de son personnage, mais ce changement ne pourra se faire qu'au travers des actions de ce dernier, et pas par de simples mots. Informez le MD de votre intention, puis tentez d'interpréter votre personnage de façon cohérente avec votre désir.

Enfin, de nombreux effets magiques peuvent provoquer le changement d'alignement d'un personnage. Des objets rares et maudits peuvent entraîner une modification instantanée. Des artefacts puissants peuvent lentement éroder la détermination d'un personnage, provoquant chez lui de subtiles modifications de comportement. Des sorts peuvent forcer un personnage à accomplir certaines actions contre sa volonté. Mais aucun des effets provoqués par la magie ne peut être aussi permanent ou dommageable que les choix faits délibérément par le personnage.

Modifier le mode de pensée et le comportement d'un personnage coûte à ce dernier une partie de ses points d'expérience, et donc ralentit sa progression. En effet, une partie des points d’expérience du personnage sont dus à l'apprentissage de la façon dont son comportement affecte le monde qui l'entoure et l'affecte lui-même. Dans la vie réelle, par exemple, on ne peut se rendre compte que l'on n'aime pas les films d'horreur qu’en allant en voir quelques-uns. Modifier son comportement signifie devoir réapprendre certaines choses à la base ; cela prend du temps, et coûte donc des points d’expérience.

Le changement d'alignement s'accompagne également d'autres effets, plus immédiats. Certaines classes nécessitent un alignement spécifique. Un paladin qui n'est plus loyal bon n'est plus un paladin. Un personnage peut posséder des objets magiques utilisables seulement par des créatures d'un alignement spécifique (épées intelligentes, par exemple). De tels objets ne fonctionnent pas (et peuvent même s'avérer dangereux) dans les mains d'un personnage d'alignement différent.

La nouvelle du changement d'alignement d’un personnage parviendra certainement aux oreilles de ses amis et connaissances. Certaines personnes qui ne l’appréciaient pas auparavant peuvent devenir plus chaleureuses, tout comme d'anciens amis peuvent s'offusquer de ses nouvelles façons de faire. Le clergé local, qui se charge de le soigner, peut lui demander des comptes, voire lui refuser ses services (et bien sûr, le sermonner au passage). Le personnage qui change d'alignement voit généralement sa popularité chuter d'un coup. Son entourage ne le comprend plus. S’il se laisse aller à un comportement chaotique neutre dans une ville hautement loyale, les citoyens peuvent décider qu'il est gravement atteint et doit être surveillé, voire mis en quarantaine pour son propre bien I

En définitive, nous recommandons aux joueurs de choisir pour leur personnage un alignement dans lequel ils se sentent à l’aise, qui soit compatible avec ceux des autres membres du groupe et qu'ils conserveront tout au long de la carrière de leur personnage. Il y aura sans doute des moments où le MD, surtout s’il est astucieux, créera des situations propres à tester la résolution et la morale des personnages. Mais découvrir la ligne de conduite en parfait accord avec l’alignement de son personnage fait partie du plaisir et du défi posé par les jeux de rôles.