Bien, Neutralité et Mal

Type(s) : Alignement AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Comme l'ordre et la loi, la seconde catégorie d'attitudes se divise en trois parties définissent plus ou moins la moralité du personnage, en l'aidant à déterminer ce qu'il considère comme bien ou mal...

Les personnages bons tentent d'être toujours francs, honnêtes et charitables. Personne n'étant parfait, ils ne sont pas systématiquement bons 24 h/24. Tout le monde a ses petits instants de faiblesse ; mais un personnage bon se soucie toujours de ses erreurs et s'efforce de corriger les torts qu'il a éventuellement causés à autrui.

Dites-vous toutefois que la bonté n’est pas une valeur absolue. Bien que certaines attitudes soient communément qualifiées de bonnes (aider les gens dans le besoin, protéger les faibles), chaque culture impose sa propre interprétation des concepts de bien et de mal.

Les personnages à l'attitude morale neutre se gardent bien de porter un jugement sur quoi que ce soit. Ils ne classifient ni les choses ni les gens comme bons ou mauvais ; les choses sont comme elles sont, voilà tout. Dans certains cas, une créature est neutre parce qu'elle manque des capacités nécessaires pour porter un jugement moral (c'est notamment le cas des animaux). Peu de créatures normales font les choses pour des raisons bonnes ou mauvaises : elles tuent parce qu'elles sont affamées ou menacées ; elles dorment là où elles trouvent un abri. Elles ne se soucient pas des conséquences morales de leurs actions, et se laissent guider par leur instinct.

Le mal est l'antithèse du bien et peut se manifester de mille et une manières, certaines évidentes et d'autres très subtiles. Peu de personnes mauvaises s'efforcent activement de faire le mal et de causer la destruction de tout ce qui les entoure. La plupart ne se rendent tout simplement pas compte de la portée réelle de leurs actes. Les gens et les choses qui barrent la route du personnage mauvais sont considérés comme de simples obstacles devant être vaincus ; et si quelqu'un est blessé dans le processus... tant pis pour lui. Rappelez-vous que le mal, comme le bien, revêt des significations différentes dans chaque société.