Types de surface

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


On appelle surface, très lisse une surface rocheuse sans la moindre aspérité, un mur de bois assemblé à francs-bords, ou un mur en métal. Personne ne peut escalader une telle surface sans outils appropriés...

On appelle surface lisse mais craquelée la plupart des murs de constructions montés de main d'homme et bien exécutés, les murs des cavernes, les murs de châteaux entretenus et les parois de falaise légèrement érodées.

On appelle surface rugueuse la plupart des falaises naturelles, des murs de constructions montés de main d'homme et mal exécutés ou entretenus, et des murs de bois typiques. Toute surface de pierre naturelle est une surface rugueuse.

On appelle surface rugueuse avec aspérités une surface rugueuse comportant des prises de 8 centimètres de large minimum. Les falaises érodées par le gel et les cheminées naturelles appartiennent à cette catégorie, ainsi que les structures construites de main d'homme tombant en ruines.

On appelle mur de glace une falaise ou un escarpement entièrement composé de glace. Un mur de glace diffère d'une surface lisse dans la mesure où il comporte de nombreuses crevasses et protubérances naturelles. Il est très dangereux d'escalader un mur de glace ; aussi tout personnage qui tente de le faire sans outils appropriés doit effectuer un jet d'escalade tous les rounds.

On range dans la catégorie arbres toutes les surfaces comportant une structure apparente, comme les échafaudages (en plus des arbres eux-mêmes, bien sûr).

On appelle mur en pente une surface pas aussi abrupte qu'une falaise mais impossible à gravir en marchant Si un personnage tombe alors qu'il escaladait un mur en pente, il n'encaisse de dégâts que s'il rate un jet de sauvegarde contre la pétrification. S'il le réussit, il dégringole sur une courte distance sans se faire mal.

Pour tomber dans la catégorie corde et paroi, le personnage doit utiliser une corde et pouvoir prendre appui contre une surface solide.