Magie rare ou courante ? (GdM)

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Guide du maître (GdM)


Le MD doit décider de la fréquence de la magie dans sa campagne. Son monde est-il si riche en objets magiques que n'importe quel guerrier de bas niveau possède une épée +1 ? ...

Image du guide du maitre de AD&D2, édtion réviséeLes joueurs aiment disposer d'une grande variété d'objets magiques intéressants, mais attention au risque de créer une campagne "Roue de la Fortune". De plus, un monde qui regorge d'objets magiques peut avoir des conséquences inattendues pour la plupart des MD.

Par exemple, si la magie est très commune, les gens ordinaires peuvent baser des inventions dessus : machines à vapeur fonctionnant grâce à l'énergie d'un djinn, réseaux de communications par boules de cristal, et autres choses assez peu médiévales qui peuvent être amusantes mais risquent de changer dramatiquement la tournure de la campagne.

Découvrir un objet magique n'a plus aucun charme si tout un chacun possède le même ; néanmoins, une pénurie d'objets peut également ruiner une campagne - tout spécialement dans les hauts niveaux, où la magie est souvent cruciale pour la suivie des personnages, vous n'avez certainement pas l'intention de tuer la moitié de votre groupe juste pour que les survivants soient tout excités en découvrant une épée+1...

Un MD souhaite généralement que chaque objet magique de sa campagne, aussi insignifiant soit-il, revête une importance spéciale aux yeux des joueurs ; d'un autre côté, il doit faire en sorte que la difficulté d'acquisition soit proportionnelle à la récompense - et aucune formule, aucune table ne peut le lui apprendre. Il devra laisser faire le temps et ses capacités de jugement.