Qui possède le trésor ? (GdM)

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Guide du maître (GdM)


Demandez-vous ensuite qui a bien pu amasser des trésors et pourquoi ? On peut diviser les possesseurs éventuels en deux catégories : les créatures intelligentes et les créatures non intelligentes...

On appelle créatures non intelligentes non seulement celles qui sont totalement dépourvues d'esprit mais aussi celles dont la nature purement animale exclut qu'elles soient intéressées par une quelconque forme de richesse.

Créatures non intelligentes : Très peu d'entre elles amassent intentionnellement des trésors. La plupart du temps, ce sont la chance et les circonstances qui président à la constitution de leur butin.

Les restes d'une victime ramenée dans leur antre peuvent porter encore tout l'argent les armes, l'armure et les objets magiques que la personne possédait de son vivant Dépourvus de goût et totalement indigestes, ces objets seront probablement mis de côté ou éparpillés parmi les os et reliefs de repas précédents.

Fort heureusement pour les aventuriers, la plupart des animaux possèdent des habitudes sanitaires et nettoient régulièrement leur antre, formant des petits tas de déchets juste à l'extérieur. Ainsi, les rebuts immangeables du nid d'un aigle géant peuvent être éparpillés au pied de son arbre, tandis que les restes des proies d'un ours des cavernes peuvent se trouver non loin de l'entrée de sa tanière.

En même temps, certains animaux (et monstres semblables à des animaux) sont fascinés par les objets étranges. On sait que les rats et les pies ont tendance à s'emparer des objets brillants, que les furets domestiques aiment les chaussures et les pièces de monnaie, et que les oiseaux gardent toutes sortes de choses dans leur nid. On peut donc trouver pratiquement n'importe quel objet intéressant dans l'antre d'un animal.

Par contre, il n'y en aura pas de grandes quantités, car peu d'animaux passent leur temps à rassembler des objets. Toutefois, le nid d'une loutre géante peut très bien contenir une armure de cuir et des draps de soie fine ; et celui d'un roç une corde magique.

Il peut même arriver qu'une créature avale un trésor — probablement sans le faire exprès - : par exemple, si elle est dépourvue de membres et ne peut pas séparer la matière comestible de la matière non comestible, ou si elle a un appétit particulièrement vorace. On a parfois trouvé dans des estomacs de requins des objets aussi insolites que plaques d'immatriculation, armures, enjoliveurs, et autres pièces métalliques indigestes. Dans vos aventures, limitez cette possibilité à des créatures possédant des mâchoires vraiment énormes (vers pourpres, épaulards, etc...).

Enfin, il existe des créatures qui se nourrissent de ce que toutes les autres considèrent comme des trésors : gemmes ou métaux précieux par exemple. Il est donc peu probable qu'elles aient amassé beaucoup de trésor.

Créatures intelligentes : Le MD peut leur attribuer des émotions et des motivations. Les créatures intelligentes peuvent amasser des trésors par cupidité et par avarice, pour acquérir un statut social ou du confort matériel, ou pour de nombreuses autres raisons pas toujours apparentes.

Bien qu'un hobgobelin puisse tuer et voler afin de s'emparer d'un trésor qu'il utilisera pour devenir chef de sa tribu ou acheter des biens à des marchands peu scrupuleux, pour quelle raison un dragon peut- il bien amasser ses trésors ? Il y a peu de chances pour qu'il aille en ville S'acheter quelque chose, ou qu'il paye un maçon pour lui construire une maison : il n'a aucune raison apparente de collecter autant d'argent

Dans le cas des dragons et de certaines autres créatures intelligentes, le MD devra créer des motifs originaux et étranges. Les dragons peuvent entasser les trésors par manie obsessionnelle. Ils peuvent se considérer comme les gardiens et les protecteurs de ces objets issus de la terre. Ils peuvent tout simplement penser qu'il est de leur devoir de posséder un maximum de choses. La taille de leur trésor peut influer sur la perception qu'ont leurs semblables de leur puissance. Ou encore, la beauté des objets amassés peut leur procurer une certaine harmonie intérieure, une sorte de paix de l'esprit.

Même dans le cas des créatures intelligentes qui possèdent des motivations compréhensibles, les choses peuvent être un peu différentes de la normale. La société des hobgobelins n'a forcément pas grand-chose à voir avec celle des humains ou de n'importe quelle autre race de personnages-joueurs. Les hobgobelins ne fréquentent pas les villes et ne dépensent pas leur argent pour vivre

dans des palaces, boire des vins fins ou se faire dessiner des jardins raffinés. Ils cherchent généralement à se procurer des choses plus pratiques. D'un autre côté, leur économie n'est pas aussi développée que celle des humains. Peut-être ont-ils besoin de grandes quantités d'argent parce que les prix y sont très élevés — notamment ceux des armes et des armures. Un chef puissant peut exiger des présents ou un tribut régulier de la part de ses sujets - qui s'empresseront de le satisfaire afin de ne pas y laisser la vie. Ce système de cadeaux peut faire partie intégrante de la culture des hobgobelins, au sein de laquelle chaque guerrier passe son temps à prouver qu'il est toujours digne de faire partie de la tribu.

Cela dit, il n'est pas nécessaire de justifier l'existence de chaque trésor - bien que cela permette d'en déduire la taille, ainsi que les réactions possibles de son propriétaire si on tente de l'en dépouiller.

Un dragon peut se mettre très en colère si quelqu'un s'empare fût-ce de la plus petite pièce de cuivre de son trésor. Un hobgobelin peut devenir berserk si les personnages tentent de le voler - mais ses compagnons ne voleront probablement pas à son secours : après tout, chaque hobgobelin doit prouver qu'il est capable de se défendre seul.

Dun autre côté, piller la salle au trésor du chef provoquerait certainement des vagues à l'intérieur de la tribu. Le chef est tenu par les mêmes coutumes que ses guerriers ; selon cette philosophie un peu particulière, s'il n'est pas capable de protéger son trésor, il ne mérite pas d'être chef.

Pour garder leur trésor, les monstres intelligents peuvent prendre des précautions dont l'idée n'effleurerait même pas l'esprit de créatures non intelligentes. Le chef des hobgobelins ne va certainement pas laisser sa salle au trésor sans surveillance - et il est tout aussi peu probable qu'il fesse confiance à des gardes de sa race ; de sorte que ses richesses seront probablement entourées de plusieurs pièges très dangereux, voire d'une créature dressée pour les garder, s'il a la chance de pouvoir s'en procurer une.

Même le guerrier hobgobelin de base va sans doute faire un effort pour protéger ses possessions. Si celles-ci sont peu nombreuses, il va les porter sur lui en permanence. Il peut aussi les enterrer dans un endroit connu de lui seul, ou les placer dans un coffre piégé, cadenassé et enchaîné à un mur. Après tout, la société des hobgobelins ne se caractérise pas par une abondance d'amour et de confiance.

D'un autre côté, un dragon peut considérer sa réputation comme une protection suffisante - ce qui est très certainement vrai dans le cas où il se trouve à proximité ! (Et vous ne devriez jamais donner à vos joueurs l'occasion de pénétrer dans un antre de dragon inoccupé).