Constitution

Type(s) : Caractéristique
Table AD&D1
Source(s) Générique : Manuel Complet du joueur (et Guide du maître)


La constitution mesure le physique, la santé, la robustesse et l’endurance du personnage. Elle est d’une grande importance pour toutes les classes puisqu’elle influe sur les points de vie et les chances de survivre à des traumatismes violents que peuvent produire des sorts de magie ou les tentatives de résurrection. Certaines classes de personnages ont besoin d’un minimum de constitution pour pouvoir exercer leur profession. L’un des points essentiels à retenir est le fait qu’un personnage ne pourra être ressuscité qu’un nombre de fois égal à son score initial de constitution. Chaque rappel à la vie ou résurrection ôte un point à la constitution du personnage. Bien que le personnage puisse faire remonter son score de constitution à son niveau normal ou même plus haut, ceci grâce a des moyens magiques, le nombre de résurrections possible sera celui du score initial de constitution. Ainsi, un personnage ayant initialement 15 en constitution pourra être ressuscité 15 fois au maximum (Une baguette de résurrection est, pour ce décompte, considérée comme un sort de résurrection). La 16eme mort sera la dernière et seul un sort de souhait majeur, ou équivalent, pourrait alors ramener le personnage à la vie.

 

Extrait du Guide du maître page 12

Dans cette caractéristique, on retrouve le physique, la santé, la résistance et la forme d'un personnage. Un individu s'enrhume au moindre courant d'air a dans le meilleur cas une constitution de 5. Pour sa part, Raspoutine avait été doté d'une constitution de 18 !

 

Les effets de la constitution sont détaillés dans le tableau suivant.

 

 

 

 

Tableau 11 – Constitution – Informations générales

 

Score

Informations générales

Ajustement aux points de vie

Résistance aux traumatismes

Résurrection

3

-

-2

35%

40%

4

-

-1

40%

45%

5

A ce score et en dessous le personnage ne peut être qu’illusionniste

-1

45%

50%

6

Minimum pour un demi-elfe ou un demi-elfe

0

50%

55%

7

Minimum pour un guerrier

0

55%

60%

8

Minimum pour un gnome

0

60%

65%

9

Minimum pour un paladin

0

65%

70%

10

Minimum pour un petite-gens

0

70%

75%

11

Minimum pour un moine

0

75%

80%

12

Minimum pour un nain

0

80%

85%

13

Minimum pour un demi-orque

0

85%

90%

14

Minimum pour un ranger

0

88%

92%

15

-

+1

91%

94%

16

-

+2

95%

96%

17

-

+2 (+3)*

97%

98%

18

-

+2 (+4)*

99%

100%

19

-

+2 (+5)*(a)

100%

100%

20

-

+2 (+5)*(b)

100%

100%

21

-

+2 (+6)*(c)

 100%

100%

22

-

+2 (+6)*(d)

100%

100%

23

-

+2 (+6)*(e)

100%

100%

24

-

+2 (+7)*(f)

100%

100%

25

-

+2 (+7)*(g)

 100%

100%

 

Notes à propos du tableau ci-dessus :

* les bonus entre parenthèses ne s’appliquent que pour les guerriers, les rangers, les paladins et les cavaliers (et les bardes lorsqu’ils entament leur profession de guerrier).

(a) +1 au jet de protection contre le poison, les scores de 1 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 2.

(b) +1 au jet de protection contre le poison, les scores de 1 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 2, régénération 1 pv/6 tours.

(c) +2 au jet de protection contre le poison, les scores de 1 ou 2 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 3, régénération 1 pv/5 tours.

(d) +2 au jet de protection contre le poison, les scores de 1 ou 2 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 3, régénération 1 pv/4 tours.

(e) +3 au jet de protection contre le poison, les scores de 1, 2 ou 3 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 4, régénération 1 pv/3 tours.

(f) +3 au jet de protection contre le poison, les scores de 1, 2 ou 3 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 4, régénération 1 pv/2 tours.

(g) +4 au jet de protection contre le poison, les scores de 1, 2 ou 3 sur le tirage des dés de vie sont considérés comme des 4, régénération 1 pv/tour.

add1-constitutionAjustement aux points de vie : le potentiel de résistance d’un personnage est exprimé en points de vie. Chaque fois que le personnage atteint un niveau supérieur, il lance un dé (le type de dé diffère selon la classe du personnage), le résultat obtenu, modifie par l’ajustement aux points de vie de la constitution, donne le nombre de points de vie que peut perdre le personnage (par arme ou magie) avant de mourir. Notez que les malus dus à la constitution ne peuvent amener le total de points de vie par niveau en dessous de 1. Notez aussi que les chiffres entre parenthèses sont réservés aux classes de guerrier, ranger, paladin et cavalier (le barbare a lui des bonus spéciaux propres à sa classe). Ils sont les seuls à pouvoir ajouter plus de deux points de vie à leur tirage. Les personnages des autres classes, même ayant une constitution de plus de 16, ne rajoutent que deux points.

La résistance aux traumatismes indique le pourcentage de survivre aux effets des attaques magiques suivantes : vieillissement, pétrification, (ainsi que les sorts de transmutation de chair en pierre), transformation d’objets, allométamorphose, etc. Exemple : un nécromancien pervers transforme son serviteur en un rock géant (allométamorphose). Le serviteur doit lancer un dé de pourcentage de résistance aux traumatismes. Si le résultat est inférieur ou égal au score, le serviteur sera effectivement métamorphosé. Si le résultat est supérieur, le serviteur est aussi métamorphosé, mais mort de n’avoir pas supporté le choc de la transformation. Si on essaie de métamorphoser le serviteur, ayant survécu à la première transformation, une nouvelle fois ou de le faire revenir a sa forme normale, il lui faudra réussir à nouveau un jet de résistance aux traumatismes ou mourir suite a ce traumatisme trop violent pour l’organisme.

La colonne résurrection indique le pourcentage de réussite d’un sort de rappel à la vie ou de résurrection pratique sur le personnage. Le résultat du jet de pourcentage doit être inférieur ou égal au pourcentage indique sur le tableau pour que le personnage soit ressuscité. Dans le cas contraire, le personnage est définitivement mort. Raplez-vous qu’un personnage ne peut pas être ressuscité ou rappelé a la vie un nombre de fois plus élevé que sa constitution initiale.

 


add1 logo transp
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

  DRS AD&D1 (lien vers la table des matières)

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Chapitres du DRS AD&D1

Caractéristiques du personnage (18/0) 
Les races des personnages (25/4) 
Les classes de personnage (26/0) 
Alignement (10/0) 
Points de vie (0/0) 
Etablir le personnage (langages, argent) (2/0) 
Equiper le personnage (16/3) 
Les sorts du personnage (3/0) 
L'aventure (15/4) 
Monstres de AD&D1 (0/0) 
Combat (21/1)