Bâton sylvanien

Sort de Druide, niveau 7 de AD&D1
Ecole : Evocation, Enchantement/Charme
Portée : Au toucher
Durée : Spéciale
Temps d'incantation : 3
Zone d'effet : Le bâton du Druide
Jets de sauvegarde : Aucun
Composantes : V S M
Catégorie (tours) :

Géneralités (tours) :
Source(s) : Unearthed Arcana

Grâce à ce sort, le druide est capable de transformer son bâton fait de bois mort en un sylvanien de la plus grande taille. Afin d’incanter l’enchantement, le druide doit préalablement avoir localisé un arbre frappé par la foudre dans les dernières 24 heures (1-5% de chance pour un arbre donné, en fonction de la gravité de l’orage). Il doit ensuite sélectionner une grosse branche saine, la retirer de l’arbre et préparer une section spécialement « fumée ». Cette section doit être gravée et sculptée afin d’être prête à accueillir la magie qu’y placera alors le druide. Le bâton doit être fait de bois de frêne, de chêne ou d’if. Le séchage au soleil et par une fumée spéciale prend 28 jours. La sculpture, la gravure, le lissage et le polissage requièrent 26 jours de plus. Le druide ne peut pas partir à l’aventure ou s’engager dans une activité fatigante pendant ces périodes. Le bâton terminé, gravée de scènes de la vie sylvestre, est alors frotté avec le jus de baie de houx et à la fin de cette opération, il est enfoncé dans le sol du bosquet du druide, tandis que ce dernier parle avec les plantes, demandant au bâton de l’assister en cas de besoin. L’objet est alors chargé avec un enchantement qui fonctionnera pour plusieurs transformations du bâton en sylvanien et inversement.

Comme le bâton sylvanien sera après sa création de la plus grande taille et aura le plus de points de vie possible, chaque tranche de 8 points de dommage qu’il accumule lui retire un dé de vie. Le bâton sylvanien commence à 12 dés de vie et 96 points de vie, descendra à 11 et 88, 10 et 80, 9 et 72, etc. A chaque fois qu’il perd un dé de vie, il devient plus petit, perdant ainsi également de sa puissance d’attaque. Quand le bâton sylvanien arrive au dessous de 7 dés de vie, il tombe en poussière similaire à de la sciure et est perdu. Le bâton ne pourra jamais regagner des dés de vie ou des points de vie, sauf grâce à un souhait majeur (qui le restaure complètement). Bien sûr, un nouveau bâton peur toujours être recherché, façonné et ainsi de suite pour recommencer à nouveau le processus.

Quand le druide plante l’extrémité du bâton dans le sol et prononce un ordre spécial de prière et d’Appel, le bâton se transforme en sylvanien. Il protégera le druide ou lui obéira en tout point. Néanmoins, il ne s’agit pas d’un vrai sylvanien et il ne peut pas converser avec de véritables sylvaniens. La transformation dure autant de tours que le druide a de niveau ou jusqu’à ce que le druide ordonne au bâton sylvanien de reprendre sa vrai forme ou jusqu’à ce que le bâton sylvanien soit détruit, quelque soit ce qui arrive en premier. Afin de lancer un sort de bâton sylvanien, le druide doit avoir du gui ou des feuilles (frêne, chêne ou if) de la même essence que le bâton.