Irritation

Sort de Magicien, niveau 2 de AD&D1
Ecole : Altération
Portée : 1 "/niveau
Durée : Spéciale
Temps d'incantation : 2
Zone d'effet : Une créature
Jets de sauvegarde : Annule
Composantes : V
S
M
Catégorie (tours) :

Géneralités (tours) :
Source(s) : Unearthed Arcana

Un sort d’irritation affecte l’épiderme de la créature visée. Les créatures ayant une peau très épaisse ou insensible (tels que les taureaux, les éléphants, les créatures à écailles, etc.) ne sont pas affectées par le sort. Il y a deux versions du sort et chacune d’elles peut être incantée à partir de la préparation standard :

Démangeaisons – lorsqu’il est lancé, cela provoque chez le sujet une sensation instantanée de démangeaisons sur une partie de son corps. Si 5-8 segments ne sont pas immédiatement passés à gratter la zone irritée, la créature sera si affectée pendant les 3 rounds suivants qu’elle les passera à se contorsionner et à se tordre, abaissant sa classe d’armure de 4 et ses jets pour toucher de 2 pendant ce temps. Un sort incanté par la victime dans le round initial est perdu. Ceci ne s’applique pas aux trois rounds suivants.

Rougeurs – quand la version rougeurs du sort est lancée, la créature visée ne remarquera rien pendant 1-4 rounds, mais ensuite, toute sa peau commencera à se couvrir de zébrures rouges qui démangeront faiblement. Les rougeurs persisteront jusqu’à ce qu’un désenvoûtement ou une dissipation de la magie lui soit lancé. Cela abaisse sa beauté110 de 1 point par jour pour les 4 premiers jours, c'est-à-dire que la perte maximum de beauté est de 4 points. Les symptômes disparaissent immédiatement après que le sort de rougeurs ait été ôté et les statistiques reviennent à leur niveau normal.

La composante matérielle de ce sort est une feuille de chêne vénéneux ou de sumac vénéneux, réduite en poudre.