Attache

Sort de Magicien, niveau 8 de AD&D1
Ecole : Enchantement/Charme, Evocation
Portée : 1 "
Durée : Spéciale
Temps d'incantation : Spécial
Zone d'effet : Une créature
Jets de sauvegarde : Spécial
Composantes : V
S
M
Catégorie (tours) :

Géneralités (tours) :
Source(s) : Unearthed Arcana

Un sort d’attache permet à son incanteur de capturer une créature des plans inférieurs. La cible doit déjà être confinée dans une forme de diagramme de contrôle. La durée du sort dépend de la forme d’attache et du niveau du lanceur de sort, ainsi que du temps réellement nécessaire à son incantation. Les composantes varient en fonction de la forme de l’enchantement, mais incluent toujours : la prononciation ininterrompue psalmodiée et la gestuelle appropriée à la forme d’attache. Les composantes matérielles suivantes sont aussi requises : des chaines miniatures en métaux spéciaux (du fer pour les races démoniaques, de l’argent pour les créatures diaboliques, du nickel pour les hordes de Hadès, etc.) des herbes soporifiques rares, un diamant ou une gemme corindon de grosse taille (1000 po de valeur par dé de vie de la créature ciblée), et une représentation graphique sur vélin ou une statuette de la cible à capturer.

Si le niveau du lanceur de sort est au moins le double des dés de vie de sa victime, cette dernière n’est pas autorisée à effectuer de jet de protection. Sinon, la victime a le droit à un jet de protection contre les sorts, modifié en fonction de la forme d’attache tentée (voir plus loin), de l’éventuel affaiblissement de la cible (voir plus loin) et du ratio entre l’expérience du lanceur de sort et les dés de vie de sa cible 1 . Pour déterminer le niveau d’expérience pris en compte dans ce ratio, le niveau d’expérience du lanceur de sort principal est augmenté du tiers du niveau d’expérience de chaque magicien assistant de niveau 9 ou plus, et d’un niveau pour chaque assistant de niveau 4 à 8. Le nombre d’assistants pour le sort d’attache est limité à 6. Les différentes formes d’attache sont les suivantes :

Enchainement: la cible est détenue par des mesures qui génèrent une antipathie affectant toutes les créatures qui l’approchent, sauf le lanceur du sort. La durée est d’une année par niveau du lanceur(s) de sort. La cible de cette forme d’attachement (comme pour sommeil et sommeil lié) reste enfermée dans les limites du symbole de confinement.

Sommeil : la cible est plongée dans un sommeil comateux pendant un an par niveau du lanceur(s) du sort. La cible de cet effet du sort bénéficie d’un bonus de +1 à son éventuel jet de protection.

Sommeil lié : une combinaison entre enchainement et sommeil, qui dure pendant 1 mois par niveau du lanceur(s) du sort. La cible de cet effet du sort bénéficie d’un bonus de +2 à son éventuel jet de protection.

Prison : la cible est transportée ou placée dans une zone confinée de laquelle il ne peut sortir par aucun moyen jusqu’à sa libération. L’enchantement dure jusqu’à ce que la prison magique soit brisée 2 . La cible de cet effet du sort bénéficie d’un bonus de +3 à son éventuel jet de protection.

Métamorphose : la cible est changée en une forme immatérielle quelconque, sauf en ce qui concerne sa tête ou son visage. L’attache est permanente jusqu’à ce qu’une action appropriée libère la victime. La cible de cet effet du sort bénéficie d’un bonus de +4 à son éventuel jet de protection.

Confinement en espace réduit : la cible est réduite à la taille de 2,5 cm ou même moins et maintenue prisonnière à l’intérieur d’une gemme ou d’un objet similaire. La cible de cet effet du sort bénéficie d’un bonus de +5 à son éventuel jet de protection.

Les cibles d’un confinement en espace réduit, d’une métamorphose ou d’une prison irradient une très faible aura de magie. Les jets de protection peuvent être affectés : si le sujet est initialement affaibli par des moyens magiques comme les sorts douleur ou tourment, le jet de protection se fait à -1 s’il est affaibli par le sort douleur, -2 dans le cas de tourment, et -4 si les deux sont successivement appliqués. Un jet de protection réussi permet à la cible de faire voler en éclats ses liens et de faire ce qu’il lui plait.

Les trois premières formes du sort d’attache peuvent se renouveler, car le sujet n’a pas l’opportunité de briser ses liens. Après une année, la victime est autorisée à effectuer un jet de protection normal contre la magie. S’il est réussi, le sort d’attache est brisé et la créature est libre. (Si quelque chose à provoqué l’affaiblissement du sommeil lié, comme un essai pour entrer en contact magique avec la victime ou pour essayer de la toucher magiquement, un jet de protection normal s’appliquera lors du renouvellement du sort.)

1 Il faut effectivement diviser les niveaux du magicien (+ ceux ajoutés par les assistants comme décrit) par les dés de vie de la victime, puis arrondir le résultat au plus bas pour obtenir ce modificateur.

2 Altération du symbole de confinement ou dissipation de la magie.