Bâillement

Sort de Magicien, tour mineur de AD&D1
Ecole : Evocation
Portée :
Durée :
Temps d'incantation : 1/6
Zone d'effet : Une créature
Jets de sauvegarde :
Composantes :
Catégorie (tours) : Affectant les personnes

Géneralités (tours) : Tous les tours mineurs sont de niveau 0, ont une portée de 1’’, ont généralement une petite zone d’effet, requièrent seulement des composantes verbales et somatiques légère et simple et s’incantent très rapidement (1/10 à 1/2 segment). Seuls les tours mineurs qui impliquent des créatures vivantes autorisent un jet de protection. Les individus en état de concentration extrême (comme pour une incantation) ne voient pas leur concentration brisée par les tours mineurs affectant les personnes. Les effets des tours mineurs, ainsi que les gens et les objets affectés par un tour mineur, n’émettent qu’une très faible aura magique.
Source(s) : Unearthed Arcana

Un tour mineur de bâillement fait ressentir à la victime une brève envie de somnoler qui provoque en réaction un bâillement. Si le jet de protection est réussi, la cible n’est aucunement affectée par le tour. Un échec, au contraire, force la victime à bailler immédiatement, mais la sensibilise en plus à un sort de sommeil. Pendant le reste du round au cours duquel bâillement est incanté et durant le round suivant, la victime s’endormira profondément automatiquement si un sort de sommeil lui est lancé. Par conséquent, une créature supplémentaire sera vulnérable au sort sommeil s’il concerne des créatures de moins de 4 DV. Si des créatures de 4+1 à 4+4 DV sont concernées, il existe alors une chance d’affecter deux créatures avec le sort sommeil. Même une créature jusqu’à 5+2 DV peut être affectée par sommeil si elle a préalablement été la victime d’un tour mineur bâillement, mais les effets du sort de sommeil seront déterminés par un tirage comme si la victime avait 4+1 à 4+4 DV ; c'est-à-dire qu’il y a 50% de chance qu’elle ne soit pas affectée1. L’incanteur fredonne une berceuse pendant qu’il mime le geste de bercer avec ses deux mains en coupe.

1 Comme cela ne semblait pas forcément toujours clair, voici le tableau à appliquer au sort de sommeil si une créature préalablement affectée par un bâillement fait partie des cibles du sort de sommeil :

Dés de vie des créatures Nombre affecté par le sort  
Jusqu’ à 1 5-17 (4d4+1)
1+1 à 2 3-9 (2d4+1)
2+1 à 3 2-5 (1d4+1)
3+1 à 4 2-3 (1/2 d4+1)
4+1 à 4+4 1-2 (1/2 d4)
4+5 à 5+2 0-1 (d4 : 1-2 = 0 ; 3-4 = 1)