Absorption de Vie

Sort de magicien de AD&D2

Absorption de Vie

Niveau 8


Ecole(s) : Altération

  Source(s) : FR 13 : Anauroch (Royaumes Oubliés)
   
Portée : 0 
Durée : spéciale
Temps d'incantation : 1 round
 
Zone d'effet : sphère de 21 mètres de rayon
Jet de sauvegarde : aucun
Composantes : V, S, M (Composantes matérielles : un morceau d'os et un feu de n'importe quelle sorte et taille )
 
 

 


On pense que l'utilisation de ce puissant sort est à l'origine de ce qui a créé la plus grande partie du vaste désert d'Anauroch. Ce sort n'affecte que l'eau dans ses proportions géométriques (lacs, rivières, océans), ou dans sa forme météorologique (pluie, neige). Il n'affecte pas l'eau contenue dans les êtres vivants.

Absorption de vie détruit l'eau dans sa zone d'effet - et empêche l'existence d'eau dans la zone d'effet: il ne peut pas y pleuvoir, s'y former, s'y condenser, ou couler dans la zone d'effet du sort. D'audacieux magiciens utilisent quelquefois ce sort pour assécher le fond d'un lac ou d'une rivière, afin de retrouver un objet perdu, ou d'atteindre une épave coulée.

Les créatures vivantes trouvent les conditions de survie dans la zone d'effet très très dures; ainsi chaque tour passé à une activité autre que le repos entraîne une perte de 1 point de vie à cause de la déshydratation. Les plantes ne peuvent pas survivre dans une zone d'absorption de vie - et des conditions désertiques sont créées.

Absorption de vie n'est pas affectée par une dissipation de la magie ou toute magie d'eau: seul un souhait limité ou un sort plus puissant peut la détruire. Sinon, elle dure 1 an par niveau du lanceur (mais si le lanceur meurt, même sur un autre plan ou monde, il s'achève plus tôt, au moment de la mort du lanceur).

Lancer absorption de vie draine de façon permanente 1 point de vie du total possédé par le lanceur.

Les éléments matériels de ce sort sont un morceau d'os et un feu de n'importe quelle sorte et taille. L'os est mis dans le feu pendant l'incantation, les deux sont consumés en un flash par le sort. La formation de l'aire de la zone d'effet est centrée sur le lanceur.