Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Gelée ocre



CLIMAT/TERRAIN : Souterrain
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Aucune (0)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1-3
CLASSE D'ARMURE : 8
DÉPLACEMENT : 3
DÉS DE VIE : 3+3
TAC0 : 15
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 3-12
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : M (1,20 m à 2,10 m de long)
MORAL : Moyen (10)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 270


La vase du Bestiaire monstrueux de AD&D2, deuxième édition

Ce monstre ressemble à une amibe géante qui hante les couloirs sombres et se glisse sous les portes ou dans les fissures des murs en quête de viande ou de cellulose. Il est capable de se déplacer au plafond ou le long des murs et de se laisser tomber sur ses proies pour les prendre par surprise.

Combat :

La gelée ocre attaque en essayant d'envelopper sa victime. Ses sécrétions dissolvent les chairs et infligent ldlO+2 points de dégâts aux créatures qu'elle touche. Un éclair ne fait que la diviser en deux monstres identiques délivrant chacun la moitié des dégâts infligés par la gelée-mère, mais elle est par contre affectée normalement par le feu et le froid.


Habitat/Société :

Cette créature asexuée est solitaire mais se rencontre parfois en compagnie de ses "petits" (en fait, des morceaux d'elles-mêmes qui commencent à mener une existence indépendante). Elle ne vit que pour manger et se reproduire.


Écologie :

Ce monstre qui dissout voracement tous les cadavres et tous les déchets est parfois toléré dans les complexes souterrains habités, car il les maintient propres. Il est toutefois difficile d'organiser le nettoyage des couloirs, d'autant que les facultés de déplacement de la gelée en font une menace permanente pour ses co-locataires.