Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Hiéracosphinx



CLIMAT/TERRAIN : Collines des pays chauds Le sphinx du Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : E
ALIGNEMENT : Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1-6
CLASSE D'ARMURE : 1
DÉPLACEMENT : 9, vl 36 (D)
DÉS DE VIE : 9
TAC0 : 11
NOMBRE D'ATTAQUES : 3
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-8/2-8/1-10
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (2,10 m de haut)
MORAL : Élite (13)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 1.400


Le sphinx du Bestiaire monstrueux de AD&D2, deuxième édition

Les hiéracosphinx sont les seuls membres maléfiques de leur race. Leur corps est celui d'un lion, mais leurs ailes et leur tête sont celles d'un faucon. Ils sont capables de communiquer avec tous les autres sphinx, et 20 % maîtrisent également le commun.

Combat :

Les hiéracosphinx sont incapables de jeter le moindre sort mais compensent cette faiblesse par une grande méchanceté. Leurs pattes et leur bec sont particulièrement redoutables, et il arrive qu'ils attaquent leurs adversaires en piqué.


Habitat/Société :

Ces monstres ne vivent que dans les régions de collines et se choisissent des cavernes qui donnent sur le désert tout proche. Ils aiment faire le mal et se rassemblent parfois en petite bande pour multiplier leurs ravages. La plupart du temps, lorsque l'on en rencontre plusieurs, c'est qu'ils sont en train de traquer un androsphinx, qu'ils détestent de toute leur âme. Ce n'est qu'en bénéficiant de l'avantage du nombre qu'ils peuvent espérer vaincre un adversaire aussi puissant, et le déshonneur ne les gêne en rien. Et s'il est vrai qu'un androsphinx victorieux laisse souvent échapper son ennemi (dans l'espoir, hélas vain, que ce dernier saura tirer les leçons du combat), les hiéracosphinx vainqueurs se font toujours une joie de déchiqueter leur ennemi terrassé.

Ces monstres passent également beaucoup de temps à chercher une femelle avec qui s'accoupler, mais leur tactique favorite consiste à tuer un androsphinx et à occuper son antre en attendant que la gynosphinx soit attirée là par diverses légendes et rumeurs. Il existe davantage de hiéracosphinx que de criosphinx.


Écologie :

Personne ne sait d'où proviennent ces mutants particulièrement belliqueux. On pense généralement qu'ils ont été créés par les dieux du mal pour semer le chaos chez les autres sphinx, qui sont tous nettement plus plaisants.