Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée page 244

Glyptar (méduse mâle)



CLIMAT/TERRAIN : Tous La meduse-maedar du Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Aucun
INTELLIGENCE : Haute (11-12)
TRÉSOR : Voir ci-dessous
ALIGNEMENT : Loyal mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 5
DÉPLACEMENT : Vl 9 [A]
DÉS DE VIE : 1-4 pv
TAC0 : Voir ci-dessous
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1pv ou selon l'arme animée
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : Mi (moins de 15 cm de large)
MORAL : Élite (13-14)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 65


Les glyptars sont des cristaux de roche animés par l'esprit d'un maedar. Lors­qu'un maedar sait qu'il va mourir, il est capable de transférer son esprit dans les pierres et, pour peu qu'il soit particulièrement malfaisant, il conserve sa conscience sous cette forme. Mais dès que son énergie vitale entre en contact avec une pierre précieuse, comme un feldspath ou une améthyste, elle se retrou­ve piégée et le maedar finit par devenir fou (l'énergie vitale d'un maedar contenu dans un glyptar ne peut en aucun cas être piégée dans un autre cristal).

Lorsque le cristal est ôté (intact) du sol, l'esprit du maedar devient capable de l'animer, ainsi que tous les objets non-organiques qu'il touche. Autrement dit, si le glyptar est serti dans une statue (sous forme d'œil, par exemple), l'es­prit du maedar anime cette dernière pour en faire un golem de pierre. Le glyptar ne peut affecter de la sorte un poids dépassant les 500 kg.

De la même manière, si le glyptar est serti dans le pommeau d'une épée, il est capable de la faire frapper tout comme si un maedar en chair et en os l'uti­lisait. L'arme frappe alors comme un monstre à 6 DV (TACO 15) et bénéficie d'un bonus de +1 pour toucher et d'un autre de +2 aux dégâts. De plus, le pouvoir de transmutation de la pierre en chair du maedar permet à l'épée de s'enfoncer sans dommage dans la pierre 1 fois tous les 3 tours.

Le glyptar conserve également tous les pouvoirs qui étaient ceux du maedar de son vivant. Ainsi, le cristal et l'objet qu'il anime peuvent se déplacer au travers de la pierre comme si cette dernière n'existait pas (mais le glyptar est immunisé contre le sort de porte de phase). Le cristal peut attaquer une de ses cibles à l'aide d'un sort de transmutation de la pierre en chair (au contact), 1 fois tous les 3 tours. Enfin, les glyptars restent immunisés contre les attaques pétrifiantes ou paralysantes en tout genre.