Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée page 254

Attrapeur des bois (monstre rôdeur)



CLIMAT/TERRAIN : Forêt Le monstre-rodeur du Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Supèrieure (13-14)
TRÉSOR : G
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 3, cr 6
DÉS DE VIE : 10
TAC0 : 11
NOMBRE D'ATTAQUES : Voir ci-dessous
DÉGATS PAR ATTAQUE : Voir ci-dessous
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : E (6m de diamètre)
MORAL : Stable (11)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 3.000


L'attrapeur des bois, que l'on nomme également piégeur, ressemble à une raie manta dénuée de queue et de couleur brun-vert ou brun tacheté. Ses piquants frontaux et dorsaux sont extrêmement rigides.

Ce monstre se nourrit principalement de petits animaux, mais peut également piéger des créatures de plus grande taille en se frayant un passage dans le sol jusqu'à se retrouver sous une route ou un chemin, puis en étirant ses 6- 25 (ld20+5) piquants dorsaux venimeux pour qu'ils apparaissent tout juste à la surface. Toute créature passant par là a alors 25 % de chances de marcher sur l'une de ces pointes (75 % si elle est surprise). Lorsqu'ils ne sont pas eux- mêmes surpris, druides et rôdeurs ont 5 % de chances par niveau de repérer ces piquants et de les reconnaître. Une victime ayant marché dessus doit réussir un jet de sauvegarde contre le poison pour ne pas se retrouver paralysée pendant 2-40 tours. Un piégeur ne fait pas surface tant qu'il perçoit des mouvements au-dessus de lui. Quand il sent qu'il n'y a plus que sa proie et lui, il attaque à la manière d'un attrapeur normal.

À la surface, le piégeur se déplace en ondulant comme un serpent. Il va plus vite en creusant dans le sol, mais ne peut se frayer un chemin que dans la terre, le sable ou les graviers. Cette créature se fait très rarement agresser, vu qu'elle se trouve toujours sous terre lorsqu'elle attaque. Le poison du piégeur est contenu dans des poches situées à la base de ses piquants. On peut utiliser ces derniers comme projectiles de sarbacane et les créatures de petite taille peuvent s'en servir comme arme de poing à condition qu'elles se constituent une poignée pour éviter de s'empoisonner elles-mêmes.

Les œufs de piégeur sont pondus en grappe à plusieurs dizaines de centimètres sous la surface du sol. Les petits se nourrissent exclusivement d'animaux souterrains au cours de leur première année.