Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, Manuel des monstres de DD3.5 page 279

Corbeau (oiseau)



NOMBRE APPARAISSANT : 4-32 Le corbeau  de l'encyclopédie Larousse
CLASSE D'ARMURE : 7
DÉPLACEMENT : 1, vl 36 (B)
DÉS DE VIE : 1-2 pv
TAC0 : 20
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1
MORAL : Moyen (8-10)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 15

Fermiers et paysans superstitieux prennent souvent la présence de corbeaux ou de corneilles pour un mauvais présage. Ces volatiles se battent avec leur bec et leurs griffes acérées, en restant au contact le moins longtemps possible. Il y a 10 % de chances qu'ils s'attaquent aux yeux de leur adversaire. Dans ce cas, un coup au but signifie que l'œil est définitivement perdu. Ces oiseaux se déplacent par vols, et ceux que l'on voit évoluer seuls sont, en fait, des éclaireurs. Dès qu'ils voient approcher une créature, ils restent à distance et lancent des cris d'alerte sans cesser de surveiller l'intrus. Ces éclaireurs font que les corbeaux ne peuvent jamais être surpris de jour.