Source : Bestiaire monstrueux, 2nde édition

Blaireau commun



CLIMAT/TERRAIN : Tempéré / Forêts, plaines, marécages et montagnes Le Blaireau du Bestiaire monstrueux AD&D2 deuxième édition
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Famille
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nuit
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Semi (2-4)
TRÉSOR : Néant
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 2-5
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 6, Cr 3
DÉS DE VIE : 1+2
TAC0 : 19
NOMBRE D'ATTAQUES : 3
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-2/1-2/1-3
ATTAQUES SPÉCIALES : Néant
DÉFENSES SPÉCIALES : Néant
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Néant
TAILLE : P (60 cm de long)
MORAL : Moyen (8)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 35


 

Version minimale du blaireau : DV 1/4+1, Tac0 20, 1 att, Dégâts 1/2 pv, 7 PX.

 

Le blaireau est un Carnivore creuseur qui vit sous le sol et sort pour chasser la nuit. De tempérament vif et courageux, le blaireau n'hésite pas à attaquer les créatures beaucoup plus grandes et fortes que lui.

Son corps rondelet mesure environ 60cm et est recouvert d'une longue et épaisse fourrure. De loin, la fourrure semble grise ou argenté, un examen de plus près révélera que chaque touffe de couleur est une combinaison (habituellement un mélange de gris, blanc, noir et brun). Une bande blanche large d'environ 3 à 5cm marque la fourrure du nez et passe enh-e les yeux, continuant jusqu'au bas du dos. Des taches de fourrure noire marquent chaque côté du visage. Les jambes courtes sont très fortes et se terminent par des griffes qui lui permettent de creuser au travers des sols les plus rocheux et de se défendre fort bien contre ses prédateurs. Lorsqu'un blaireau "sent"' ses environs, il se dresse sur ses pattes de derrière. Sa démarche est plutôt déhanchée et fait paraître le blaireau comme un animal malhabile et lent. Au contraire, le blaireau peut se déplacer très rapidement lorsque nécessaire (d'où son excellente CA). Le blaireau possèdedes sens trèsaiguisés(ouie,vueet odorat). Son corps dégage une odeur déplaisante ressemblant à celle de la sueur humaine.

Combat :

S'il est rencontré hors de sa tanière, le blaireau tente habituellement de s'enfuir et de se cacher. Toutefois, s'il est dérangé dans sa tanière ou acculé, le blaireau devient un combattant déterminé et agressif. Il attaque son adversaire peu importe sa taille ou force. Le blaireau se jette férocement sur son adversaire, montrant ses dents et tentant de griffer et de mordre. Le blaireau cherchera à attaquer la gorge de son adversaire s'il le peut, sinon il visera l'abdomen ou toute autre partie non protégée (jambes, bras, visage). Un blaireau salive et grogne abondemment lorsqu'en combat et, dans la plupart des cas, se battra jusqu'à la mort.


Habitat/Société :

Le blaireau est un excellent fouisseur. Il préfère creuser sa tanière dans le sol friable et mou des fermes et forêts, mais il se débrouille fort bien en montagne et à flanc de collines. L'entrée de sa tanière est un trou circulaire de 30 à 60 cm de diamètre entoure d'un anneau de terre de l'excavation originale. Le tunnel descend en pente douce sur 1 à 2 mètres de long et se termine sur une chambre qui peut aller de lm50 à 3 m de large selon la famille. Le sol de la tanière est habituellement couvert de débris, restes de repas précédents et de lits de feuilles et d'herbes. Le blaireau n'est pas un concierge. Si le nid devient trop sale, la famille déménagera tout près et creusera une nouvelle tanière.

Le blaireau n'est pas un animal social. Il est extrêmement loyal à sa compagne et à sa famille. Un blaireau est habituellement trouvé seul ou en couple mâle et femelle. Si plus de deux blaireaux sont rencontrés les autres sont la progéniture du couple. Une famille réagit agressivement envers tout étranger, même d'autres blaireaux, pénétrant leur territoire près de leur tanière.

Le blaireau mâle chasse la nuit alors que la femelle reste dans la tanière pour s'occupper de la progéniture. Si un couple n'a pas de progéniture, les blaireaux chasseront souvent ensemble. Les blaireaux ramènent leurs proies à la tanière et les dévorent en entier, os inclus! Lorsqu'il ne chasse pas, le blaireau reste dans sa tanière. Les blaireaux qui vivent sous des climats froids, hibernent durant la majorité de l'hiver. Les blaireaux n'amassent pas de trésor.


Écologie :

La viande de blaireau est grasse, dure et peu appétissante. A cause de leur nature, la chasse aux blaireaux n'en vaut pas la chandelle pour la majorité des prédateurs, bien qu'un loup ou renard affamé peut être vu rôder près de l'entrée d'une tanière. Les blaireaux mangent i rongeurs, écureuils, marmottes et autres petits animaux.

La fourrure d'un blaireau est vendue commercialement pour faire des manteaux, gants et mouffles. Une peau de qualité peut valoir de 10 à 30 pièces d'or. Le poil d'un blaireau peut être utilisé pour faire des brosses.