Source : Bestiaire monstrueux, 2nde édition

Fourmi-Lion, géant



CLIMAT/TERRAIN : Tropical et tempéré / Montagnes, collines et plaines La fourmi du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tout
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Animale (0)
TRÉSOR : Voir ci-dessous
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 2
DÉPLACEMENT : 9, cr 1 (en terre meuble)
DÉS DE VIE : 8
TAC0 : 12
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 5-20
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Néant
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Néant
TAILLE : G (3m50 de long)
MORAL : Moyen (8)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 1.400


Le fourmi-lion est un énorme et vicieux insecte qui rôde au fond de profonds trous, se nourrissant de créatures malencontreusement piégées. Le fourmi-lion vit dans les terres arides, à la lisière des déserts et autres endroits où l'on retrouve un sol friable et du sable.

Le fourmi-lion ressemble à un croisement entre une fourmi géante et une taupe. Son corps, gris ou brun sable, est couvert par un exo- squelette presqu'en cuir parsemé de dur poil noir, sensible aux odeurs et au mouvement. Le fourmi-lion a des yeux en vrille profondément foncés, des rangs de dents pointues capables de déchirer et broyer, et six fortes pattes couvertes de poil et munis de pinces acérés. Les pinces creusent alors que le poil repousse la terre hors du chemin. Le trait de plus remarquable du fourmi-lion est sans contredit ses mandibules d'un gris-argent et tranchantes comme un rasoir, s'étendant de près d'un mètre de sa gueule. Une seule barbe placé au centre intérieure de chaque mandibule est utilisé pour empaler et tenir une proie.

Combat :

Le fourmi-lion poursuit rarement ou chasse sa proie. Au contraire, il creuse de profonds puits fuselés de 20 mètres de diamètre (environ). Ensuite, il s'enterre au fond sous une couche de sable, gravier et pierres attendant patiemment la chute de sa proie. Près de 50% du temps, l'entrée du puits ressemble à un entonnoir recouvert de sable. L'autre 50% du temps, l'entrée est déguisée en entrée de tanière ou de cave. Une créature s'approchant à moins d'un mètre de l'entrée à 20% de chance de glisser dans le trou, perdant pied sur le sol friable remuée par le fourmi-lion. Toute créature pénétrant dans le puits a 50% de chances de glisser jusqu'au fond. Un personnage prudent lorsqu'il approche ou entre dans le puits, s'attachant à un arbre avec une corde, par exemple, ne glissera pas au fond du puits.

Lorsqu'une victime tombe au fond, le fourmi-lion sort de sa cachette et se jette sur sa proie, tentant de la saisir avec ses mandibules. Si il réussit, le fourmi-lion ne lâchera pas sa proie tant que cette dernière, ou lui-même, meurt. Le fourmi-lion empale sa victime avec ses barbes, l'écrase de ses mandibules, puis la brise entre ces dernières dans un mouvement de va-et-vient. De cette façon, il inflige automatiquement 5d4 points de dégât à chaque round suivant la première attaque réussie.


Habitat/Société :

Les fourmis-lions s'accouplent une fois par année au milieu de l'été. Le fourmi-lion mâle est attiré par la femelle qui émet des sécrétions aromatiques avant la période de rut. Seuls les fourmis-lions peuvent sentir ces parfums. Lorsque le mâle entre dans la tanière de la femelle, elle cesse ses sécrétions et le couple commence le rut d'accouplement commençant par le cliquètement mutuel de leurs mandibules. Ce rituel se poursuit pendant trois jours durant lesquels le couple ne mange et dort pas. De plus, ce rite engendre un effet de transe sur les fourmis-lions: même si le couple est attaqué, les fourmis-lions prennent ld4 rounds à sortir de cette transe avant de pouvoir réagir. A la conclusion du rite, le mâle fertilise la femelle et quitte le nid. En moins d'une semaine, la femelle pond de un à quatre œufs et les enterre dans un trou sous le plancher de son antre. Les jeunes fourmis-lions naissent après environ six mois, quittant le nid immédiatement afin d'aller creuser leurs propres nids. Un jeune fourmi-lion a 4 Dés de Vie, mais possède tous les autres attributs d'un adulte. Le fourmi-lion atteint sa pleine maturité après un an.

La tanière d'un fourmi-lion est habituellement composée de son piège et d'un étroit passage menant à une grande chambre où le fourmilion mange et dort. Un autre tunnel part de cette chambre et mène à la surface; ce dernier est utilisé comme sortie de secours. Le fourmi-lion traîne les restes de ses proies par ce tunnel et les enfouit à l'extérieur. Ceci est probablement la seule occasion de rencontrer la fourmi-lion hors de son antre. Bien qu'elle n'amasse pas de trésor, il existe une probabilité de 30% qu'un d4 des objets suivants soit trouvé dans le nid, provenant des proies précédentes (lancez ld20 pour déterminer le résultat).

 

1-6

10-40 po

7-10

5-200 pp

11-13

Bouclier *

14-17

Arme métallique

18-19

Bijou*

20

Arme diverse *

* 10% de chances que cet objet soit magique. Vérifiez les tableaux appropriés dans le Guide du Maître ou choisissez des objets de relativement faible valeur et puissance.


Écologie :

Les fourmis-lions sont considérés comme de dangereux prédateurs lorsqu'ils voisinent les régions dites civilisées. Des récompenses sont souvent promises à ceux qui prouvent l'élimination d'un fourmi-lion. Les fourmis-lions mangent toute créature qui tombera dans leurs pièges, mais préfèrent les insectes géants, se nourrissant habituellement d'une fourmi-géante ou plus par jour. Le fourmi-lion n'a aucune valeur commerciale, bien que certains fermiers de cultures primitives utilisent les mandibules pour labourer.