Source : Bestiaire monstrueux, 2nde édition

Kelpie



CLIMAT/TERRAIN : Tempéré ou tropical/Eau salée La du Bestiaire monstrueux (AD&D2), deuxième éditionkelpie
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tout
RÉGIME ALIMENTAIRE : Photosynthèse
INTELLIGENCE : Faible à Moyenne (5-10)
TRÉSOR : D
ALIGNEMENT : Neutre mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1-4
CLASSE D'ARMURE : 3
DÉPLACEMENT : 9, Ng 12
DÉS DE VIE : 5
TAC0 : 15
NOMBRE D'ATTAQUES : Néant
DÉGATS PAR ATTAQUE : Néant
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Néant
TAILLE : M (2m-2m35 grandeur)
MORAL : Élite (13)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 420


La kelpie est une forme de plante aquatique intelligente capable de modifier sa forme et de jeter un sort de Charme. Son but est de noyer sa proie.

Sa forme de base est une masse d'algues animées. Elle est capable de modifier sa forme pour ressembler à une femme vêtue de vert, un cheval vert ou un hippocampe. Peu importe la forme, sa substance est toujours des algues vertes. Une kelpie peut communiquer télépathiquement avec ceux qu'elle tient en ses bras.

Combat :

Une kelpie n'a pas de réelle capacités d'attaque. Lorsqu'un humanoïde mâle l'approche, la kelpie se transforme en femme ou en monture. Bien que le résultat soit une grotesque parodie qui est décelable à 95% à la lumière du jour, la kelpie peut améliorer cette tromperie par l'usage de la magie.

Une fois par jour, la kelpie peut jeter un sort de Charme avec une pénalité de -2 sur le Jet de Sauvegarde de la victime. Le charme de la kelpie ne marche que contre des humanoïdes mâles. Si la victime échoue son Jet de Sauvegarde contre les Sorts, il perçoit la kelpie comme la plus désirable des femmes (ou montures) qu'il peut imaginer. H s'élance dans l'eau avec l'intention de tenir ou prendre la kelpie. Celle-ci s'enveloppe alors autour de l'homme charmé qui se noie gaiement alors qu'il tente de respirer de l'eau. Les victimes subissent 2dl 0 points de dégât chaque round jusqu'à ce qu'elles meurent, qu'elles reviennent à la surface pour respirer ou qu'elles soient protégées de la noyade. La kelpie rapporte alors le corps à son antre où elle le consomme. Même si la kelpie ne peut pas atteindre sa victime, le sort forcera l'homme à nager en sa direction et à se noyer.
Si la victime est capable de respirer l'eau, elle ne se noie pas. Les victimes qui sont immunisées à la noyade restent gaiement enlacés avec la kelpie. Cette dernière peut se trouver confuse en de telles occasions; elle ne tente pas de contrecarrer une telle protection et peut même apprécier l'activité continue de sa victime.

Si une kelpie est rencontrée sur terre, son homme agira comme protecteur si ses compagnons attaquent la kelpie. Bien qu'il soit confus et enragé par ce qu'il perçoit comme une trahison de ses compagnons, il fait tout ce qu'il peut pour protéger sa kelpie chérie.

Une fois la kelpie tuée, le charme est immédiatement rompu. La victime est aussitôt libérée, si elle survit jusqu'à ce que le charme se termine.

La kelpie étant imbibée d'eau, les attaques à base de feu n'infligent que la moitié des dégâts (aucun si le Jet de Sauvegarde est réussit). Les kelpies sont invisible à l'infravision.


Habitat/Société :

Une légende raconte que la kelpie fut crée par un dieu marin vengeur pour punir les hommes qui étaient assez irréfléchis pour lever les voiles sans lui faire les offrandes nécessaires. Puisqu'à cette époque peu de femmes voguaient sur les mers, elles ne furent pas soumises à la malédiction de la kelpie. Une légende plus obscure raconte que les kelpies furent crées par Olhydre, Princesse Elémentaire des Créatures Marines Maléfiques. Par respect pour les êtres du même sexe que le sien, Olhydre aurait immunisé toutes les femmes contre le charme de ses créations.
Les kelpies se retrouvent normalement dans les eaux océaniques. Les kelpies sont généralement trouvées à moins de 35 mètres de profondeur. Elles savent très bien s'adapter et peuvent établir leur logis dans toute masse d'eau, qu'elle soit même artificielle ou souterraine.

Lorsqu'elles ont une forme humanoïde ou équine, les kelpies sont capable de se déplacer hors de l'eau pour 1 -3 heures. Si on les rencontre sur terre, il se peut qu'elles tentent néammoins de charmer les hommes. De telles victimes sont, évidemment, à l'abri de la noyade, du moins pour le moment. Elles accompagnent, transportent et protègent la kelpie.

Les kelpies se reproduisent selon une méthode asexuée. Elles grandissent jusqu'à 2m25puis se séparent en deux kelpies indépendantes. Les kelpies peuvent faire ceci jusqu'à une fois par mois si les victimes sont nombreuses et si elles n'ont pas trop servi de pâtures pour les poisson des environs. Les kelpies n'ont aucune défenses contre les poissons et autres brouteurs aquatiques, qui ne les voient que comme des algues prêtes à être mangées.

Le trésor est généralement trouvé dans les restes des victimes des kelpies. Si un trésor est trouvé sur une kelpie proprement dite, il est probablement encore attaché aux restes décomposés d'une victime toujours prise entre ses algues.


Écologie :

Les pousses de kelpie valent 500 p.o. Les pousses sont tout d'abord trop petites pour faire usage de magie, mais elles deviennent des kelpies complètes en un mois si bien traitées. Les kelpies peuvent s'allier avec des créatures puissantes et montent la garde, à l'occasion, près de trésors submergés.