Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Gobelin



CLIMAT/TERRAIN : Tous sauf les régions arctiques Le gobelin du Bestiaire monstrueux édition révisée
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Tribu
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : De faible à moyenne (5-10)
TRÉSOR : K [C]
ALIGNEMENT : Loyal mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 4-24
CLASSE D'ARMURE : 6 (10)
DÉPLACEMENT : 6
DÉS DE VIE : 1-1
TAC0 : 20
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-6 (selon l'arme employée)
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : P (1m20)
MORAL : Moyen (10)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 15
Chef et sous chef : 35


Le gobelin du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)

Ces petits humanoïdes malfaisants ne seraient qu'une nuisance sans conséquence s'ils n'étaient pas aussi nombreux.

Les gobelins ont un visage aplati, un nez épaté, des oreilles pointues, une large bouche et de petites dents pointues. Leur front est très incliné vers l'arrière et leurs yeux sont étonnamment ternes et vitreux. Ils marchent droit mais leur bras pendent presque jusqu'à leurs genoux. Leur couleur de peau va du jaune au rouge sombre, en passant par toutes les nuances d'orange. La plupart du temps, tous les membres d'une tribu ont la même couleur de peau. Leurs yeux vont du rouge vif au jaune citron. Ils portent des vêtements de cuir sombre, préférant les couleurs ternes et sales.

Leur langage est guttural et plus aigu que celui des humains. Certains gobelins sont également capables de parler kobold, orque ou hobgobelin.

Combat :

Les gobelins haïssent le soleil et combattent à -1 pour toucher lorsque ce dernier les baigne de ses rayons. Cette sensibilité extrême à la lumière leur est par contre très utile sous terre, où ils bénéficient d'infravision jusqu'à 20 m de distance. Ils peuvent utiliser les armes de n'importe quel type mais préfè rent celles qui ne demandent qu'une formation limitée, comme les épieux et      les masses d'armes. Ils ont souvent une épée courte comme arme d'appoint. Ils portent la plupart du temps une armure de cuir, bien que leurs chefs revêtent parfois une cotte de mailles ou même une armure de plates.

La tactique et la stratégie des gobelins sont on ne peut plus simplistes. Ils sont lâches et évitent généralement d'affronter l'ennemi de face. La plupart du temps, ils s'arrangent pour tendre une embuscade à leurs adversaires.


Habitat/Société :

Les humains trouvent les cavernes souterraines dans lesquelles vivent les gobelins particulièrement humides et lugubres. Les rares tribus qui vivent à la surface résident dans des ruines et n'en sortent que de nuit ou en cas d'épaisse couverture nuageuse. Ils ne connaissent pas le sens du mot hygiène et la puanteur est de mise dans tous leurs repaires. Leur physiologie les immunise apparemment contre les multiples maladies que véhicule la saleté dans laquelle ils se complaisent.

Ces créatures vivent de manière communautaire, mangeant et dormant dans de grandes salles communes. Seuls les chefs disposent de quartiers séparés. Ils transportent leurs maigres possessions partout où ils vont. Presque tout ce qu'ils possèdent, ils l'ont obtenu par le vol, mais ils sont tout de même capables de confectionner leurs vêtements et autres objets en cuir. Le concept d'intimité les dépasse totalement.

Une tribu est généralement constituée de 40-400 (4dl0xl0) mâles. Chaque groupe de 40 est encadré par un chef et ses 4 adjoints, qui tous les cinq ont 1 DV et 7 pv. Si les gobelins sont au moins 200, ils sont commandés par un sous-chef et 2-8 gardes du corps (1+1 DV, 8 pv, CA 5, hache d'armes). Enfin, la tribu est dirigée par un chef protégé par 2-8 gardes du corps (2 DV, CA 4, deux armes chacun).

Il y a 25 % de chances que 10 % des gobelins présents soient montés sur des worgs et que 10-40 autres worgs se trouvent avec la tribu. Il y a également 60 % de chances que le repaire des gobelins soit gardé par 5-30 worgs et 20 % de chances qu'ils aient 2-12 gobelours avec eux. Les chamans gobelins sont rares mais parviennent parfois à atteindre le niveau 7. Ils ont accès aux sorts des sphères suivantes : Divination, Protection, Soins (sorts inverses) et Soleil (sorts inverses).

Les femelles représentent 60 % des mâles, et il y a autant d'enfants que d'adultes dans le repaire. Ni les femelles ni les petits ne sont capables de se défendre en cas de combat.

L'ordre est parfaitement établi au sein d'une tribu de gobelins, et chaque individu sait clairement à qui il doit obéir et qui il peut commander. Les gobelins sont toujours en train de se battre entre eux pour s'élever dans la hiérarchie. Ces créatures possèdent souvent des esclaves, qui travaillent pour eux avant de finir dans leur assiette. Les prisonniers (de races différentes) sont donc en nombre important : 10-40 % de l'effectif total de la tribu. Ils sont toujours enchaînés et attachés à un piquet lorsqu'ils dorment.

Les gobelins haïssent tous les autres humanoïdes, et plus particulièrement les gnomes et les nains. Ils font d'ailleurs tout leur possible pour les exterminer.


Écologie :

Les gobelins ont une espérance de vie avoisinant les 50 ans. Ils ne mangent pas beaucoup mais tuent pour le plaisir. Ils consomment de tout, du rat au serpent en passant par l'humain. En période de disette, ils se tournent même vers la charogne. Ils ont bien souvent un impact négatif sur la région qu'ils occupent, car ils ravagent rapidement toutes les ressources naturelles et le gibier finit par s'enfuir pour leur échapper. Ils savent se débrouiller au fond d'une mine et ont 25 % de chances de détecter un secteur inhabituel ou récemment travaillé sous terre. Tout endroit où ils s'installent se retrouve bien vite parsemé de tunnels.