Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Géant du désert



CLIMAT/TERRAIN : Désert Le géant du desert du Bestiaire monstrueux édition révisée
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Tribale
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Moyenne (8-10)
TRÉSOR : B
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 2-20
CLASSE D'ARMURE : 1
DÉPLACEMENT : 15
DÉS DE VIE : 13
TAC0 : 7
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-10 ou selon l'arme employée (2-12+7)
ATTAQUES SPÉCIALES : Jet d'épieu (2-12+7)
DÉFENSES SPÉCIALES : Camouflage
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : E (5,10 m de haut)
MORAL : Élite (14)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 5.000


Les géants du désert étaient autrefois très nombreux dans les plaines arides et les étendues désertiques de la Terre du Destin, mais ils sont désormais victimes d'une malédiction divine qui les pétrifie lentement mais inexorablement. Ils parcourent leur territoire en compagnie de leurs montures et de leurs têtes de bétail. Leur grande civilisation a depuis longtemps disparu sous les sables du désert.

Leur visage buriné est creusé de rides profondes. Même les plus jeunes sont plus ou moins marqués, bien que cela ne soit pas visible chez les femmes compte tenu du fait qu'elles portent le voile. Leurs cheveux noirs et leur peau bronzée rendent leurs yeux plus bleus encore. Lorsque leurs pupilles deviennent noisette, c'est que la fossilisation est tout proche. Ils font en moyenne 5,10 m de haut pour un poids de 3,2 tonnes, mais ceux qui sont en train de se pétrifier pèsent parfois jusqu'à deux fois plus. Les géants du désert ont une espérance de vie de 400 ans.

Combat :

Lorsqu'ils le peuvent, les géants du désert combattent à dos de leur monture, mais ils ont extrêmement de mal à en trouver à leur taille. Ces montures peuvent être des lézards géants, d'énormes insectes, de grands squelettes de chevaux animés ou encore des rukhs. Certains de ces géants étaient autrefois employés comme gardes du corps ou mercenaires par les plus puissants des sultans humains. Nombre de légions se sont égaillées dans la nature après avoir vu une unité de géants du désert effectuer leur danse rituelle préparatrice au combat.

Ces géants ne jéttent pas de rochers. En effet, les projectiles de ce type sont rares dans les régions qu'ils habitent, et il serait extrêmement éreintant de les transporter de loin en loin. Au lieu de cela, ils se taillent de grands épieux à partir du bois qu'ils ramassent en passant à proximité des régions tropicales (jungle, etc.). Ces armes sont transmises de génération en génération et font partie intégrante de leur héritage. Elles ont une portée de 3/6/9 et infligent 2d6+7 points de dégâts. Les chefs des géants du désert se battent parfois à l'aide de grands cimeterres attribués à leurs ancêtres en remerciement de services rendus. Ces armes délivrent 2d8+7 points de dégâts mais ne peuvent être maniées que par un individu ayant au moins 19 en Force. Il arrive parfois qu'un géant du désert se batte à mains nues, auquel cas chacun de ses coups de poing inflige ldl0 points de dégâts.

Certains de ces géants ont la faculté d'appeler leurs ancêtres transformés en pierre. On les appelle les danseurs de sable, en référence à la manière dont leurs ancêtres écartent le sable du désert lorsqu'ils sortent de sous la surface du sol. Les danseurs de sable ne sont ni prêtres ni mages et ne possèdent aucun autre pouvoir. Un géant du désert sur dix peut ainsi rappeler ses ancêtres et leur ordonner de se battre pour lui. Il peut, 1 fois par semaine, en appeler 1-6, qui combattent sous ses ordres pendant 2-12 tours. La convocation prend 1 tour. Les géants ranimés tombent en poussière lorsqu'on les tue
de nouveau. Les enfants possédant ce don peuvent faire surgir 2-20 montures de pierre des sables du désert. Pour leur part, les danseurs de sable adultes peuvent, s'ils le souhaitent, appeler 3-30 montures au lieu de leurs 1-6 ancêtres.

L'épiderme des géants du désert est si semblable au sable et à la pierre qu'ils peuvent se camoufler avec une grande efficacité s'ils disposent de 1 tour de préparation. Cette faculté leur permet de surprendre leurs adversaires et leurs proies (ceux d'entre eux qui perdent leur troupeau font souvent appel à ce talent naturel pour devenir brigands, et leur nombre ne cesse d'augmenter au fur et à mesure que l'extinction de cette race se précise). Un géant camouflé surprend ses adversaires sur un score de 1-4 au dl0, tandis que lui-même n'a qu'une chance sur dix d'être repéré par quelqu'un qui le cherche activement.


Habitat/Société :

Les géants du désert sont des nomades que l'on trouve rarement séparés de leurs troupeaux. Leur passage est souvent responsable du saccage de vallées entières dans les régions fertiles, mais ils ne remboursent jamais les dommages qu'ils ont pu causer aux fermiers ou bergers de la région. Ils considèrent que les terres qu'ils traversent leur appartiennent et n'éprouvent aucun remords si leurs troupeaux font disparaître toute la pâture d'une région (ni même lorsque leurs bêtes trouvent leur pitance dans les champs cultivés). Rares sont les sultans qui essayent de prévenir les déprédations de ces géants par la force. Pour la plupart, ils préfèrent en effet les inciter à aller ailleurs en leur promettant de les employer en tant que mercenaires. Certains acceptent même de leur offrir du sel, du tissu, des épices et du métal, mais uniquement s'ils retournent chez eux.


Écologie :

Pendant la saison des pluies, les géants du désert parcourent des centaines de kilomètres à la tête de leurs troupeaux. Quand il n'y a pas de précipitations, la rare végétation du désert sèche aussitôt et les géants comme leurs bêtes meurent de faim. Lors de ces périodes, les jeunes gens de sexe masculin se font souvent employer comme mercenaires et utilisent l'argent qu'ils gagnent pour nourrir l'ensemble de la tribu. Lorsque la sécheresse se poursuit durant plusieurs années, de plus en plus de géants doivent se rendre en ville, mais leur nombre reste tout de même faible en comparaison des humains et demi-humains.