Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Gargantua reptilien



CLIMAT/TERRAIN : Iles tropicales ou subtropicales Le Gargantua du Bestiaire monstrueux édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire ou couple
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Spécial
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Chaotique neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1-2
CLASSE D'ARMURE : 2
DÉPLACEMENT : 18, Ng 12
DÉS DE VIE : 50
TAC0 : 5
NOMBRE D'ATTAQUES : 3
DÉGATS PAR ATTAQUE : 3-30/3-30/6-60
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Regénération
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : T (30 à 60 m de haut)
MORAL : Elite (14)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 43 000


Les gargantuas sont des créatures proprement monstrueuses, tant par leur taille que par leur férocité. Personne ne sait s'il s'agit de survivants d'un autre âge, d'une conséquence de l'évolution naturelle ou d'un résultat d'expériences magiques menées par des irresponsables.

Les gargantuas peuvent prendre de nombreuses formes différentes, mais la plupart ressemblent à des humanoïdes, des insectes ou des reptiles de taille titanesque. Parmi ces trois sous-espèces, la plus dangereuse est également la plus courante : le gargantua reptilien.

Ce monstre est si gigantesque que la quasi-totalité des créatures existantes semblent minuscules à côté de lui. Certains des gargantuas reptiliens marchent à quatre pattes, mais la plupart sont soutenus par deux pattes arrière aussi larges que des arbres extrêmement massifs. Le corps de la créature est très imposant et couvert d'épaisses écailles (le plus souvent vert sombre et tachetées de noir). Son ventre lisse est vert pâle. Chez certains individus, les taches ne sont pas noires, mais brunes, grises ou même jaunes.

Les mains de ce gargantua sont presque humaines, mais chacun de ses quatre doigts s'achève par une longue griffe recourbée. Ses pieds sont larges, plats et palmés. Eux aussi sont dotés de griffes, mais qui sont plus courtes et plus épaisses que celles des pattes avant. Une longue protubérance osseuse prend naissance au niveau de sa nuque et court tout le long de son dos pour s'achever à l'extrémité de son immense queue.

La tête du gargantua reptilien est plutôt petite en comparaison de son corps. Ses yeux, le plus souvent rouges ou dorés, semblent en permanence chargés d'hostilité. Il ne possède pas de nez (ses narines s'ouvrent donc sans protection, à même la surface de la peau) et ses oreilles, petites et triangulaires, ressemblent à deux ailes minuscules. Sa gueule horizontale coupe presque sa tête en deux et s'orne d'une incroyable quantité de dents acérées.

Le gargantua reptilien est incapable de parler, mais il émet des rugissements terrifiants faisant penser aux barrissements de mille éléphants. Il peut tout aussi bien respirer sous l'eau qu'à l'air libre.

Combat :

Bien que ce monstre possède quelques rudiments d'intelligence, ses actes (tout comme ceux de la plupart des gargantuas) sont ceux d'une brute sans cervelle qui se complaît dans la destruction aveugle. Il attaque à l'aide de ses pattes avant et de sa gueule. Lorsqu'il se déplace sur deux pattes, il peut écraser ses adversaires, ce qui leur inflige l0d10 points de dégâts. Sa queue longue de 30 m ne cesse de balayer le sol derrière lui et sur les côtés. Quiconque se trouve dans la zone dangereuse doit réussir un jet de sauvegarde contre la mort sous peine d'être touché (8dl0 points de dégâts).

Un gargantua reptilien déchaîné ne tient aucun compte de l'endroit où il se trouve ni de ce qui l'entoure. Il se contente de détruire tout ce qui se dresse sur son chemin. Le sol tremble à chacun de ses pas, et il lui est donc impossible de surprendre ses proies. Il est tout aussi handicapé lorsqu'il se déplace en nageant, vu que sa masse génère toujours d'immenses vagues. De plus, il est tellement grand qu'on le repère généralement de loin, sans compter qu'il ne cesse de rugir, comme pour mieux annoncer son arrivée.

Son cuir épais lui confère une classe d'armure égale à 2, ce qui lui permet de résister à la plupart des attaques physiques. Lorsqu'il est blessé, il se régénère au rythme de 4 points de vie par round.

Heureusement, ce monstre s'en prend rarement aux humains. Mais il a une mémoire d'éléphant et la vengeance semble être un de ses maîtres-mots. Les humains qui attaquent un gargantua reptilien, fouillent son repaire ou se contentent de le provoquer ont de bonnes chances de se retrouver traqués jusqu’a bout du monde, même si cela signifie que le gargantua doit traverser plusieurs milliers de kilomètres à la nage pour les rejoindre. Il est rare que les pulsions vengeresses du monstre soient apaisées tant qu'il n'a pas complètement ravagé la ville ou le village de ses ennemis. Parfois, il peut même aller jusqu'à dévaster une région tout entière.

Le meilleur moyen de s'attirer le courroux d'un gargantua reptilien consiste à menacer sa progéniture. Les adultes sont rattachés à leurs petits par un impressionnant lien mental qui leur permet de les retrouver à tous les coups, et ce, quelle que soit la distance qui les sépare.

Malgré leur réputation de destructeurs aveugles, ces monstres possèdent une empathie limitée qui leur permet de capter les émotions et désirs des autres créatures, mais à un niveau très superficiel. Ils semblent toujours savoir intuitivement qui leur veut du mal, et attaquent en conséquence.


Habitat/Société :

Quelques gargantuas reptiliens résident au fond des océans subtropicaux, mais la plupart préfèrent les îles désertes éloignées des terres civilisées. Nombre de ces îles existent sur les mers de Kara-Tur, mais la majorité d'entre elles n'apparaissent sur aucune carte. L'exception la plus notable est l'île de Gargantua, l'une des Iles Extérieures situées au sud-ouest de Wa. Elle est uniquement habitée par des gargantuas d'espèces diverses.

Dans les régions arctiques de Kara-Tur, des explorateurs ont découvert un gargantua reptilien pris dans un bloc de glace. Ils ont bâti un gigantesque traîneau pour ramener leur découverte en direction du monde civilisé. Malheureusement, la glace s'est mise à fondre en chemin et la créature s'est réveillée. Elle a fait exploser la gangue qui la retenait prisonnière puis a écrasé ses ravisseurs avant de partir en direction des montagnes.

Toute caverne suffisamment abritée et grande pour qu'un gargantua s'y glisse peut servir de repaire. L'instinct de territoire de ces monstres est extrêmement développé et le domaine d'une famille donnée fait souvent plusieurs dizaines de kilomètres carrés. Les intrus n'y sont jamais les bienvenus. Les yeux des gargantuas reptiliens sont extrêmement sensibles et ils passent le plus clair de leur temps à dormir dans leur antre. Ils ne deviennent actifs que de nuit, période pendant laquelle ils chassent et patrouillent dans leur domaine. Leur puissant rugissement annonce leur présence à toutes les créatures de la région. Ils n'amassent jamais le moindre trésor.

Ces monstres ont une espérance de vie de plusieurs siècles. Quelques années après avoir atteint l'âge adulte, ils se trouvent un compagnon du sexe opposé et s'accouplent pour la vie. La femelle donne naissance à un petit (et un seul) par siècle. Cette naissance est toujours marquée par une violente tempête qui se déchaîne à la verticale du repaire pendant très exactement 101 jours.

Un petit gargantua reptilien fait entre 6 m et 12 m de haut. Il a 10 DV (TACO 11) et une VD de 12 (ng 9). Ses griffes infligent ldl0 points de dégâts chacune, et sa gueule 2dl2. Sa queue n'est pas aussi terrible que celle de ses parents. Elle ne fait que 6 m de long et ne délivre que 3d6 points de dégâts à ceux qui ratent leur jet de sauvegarde contre la mort.


Écologie :

Le gargantua reptilien est omnivore. Il mange principalement des plantes, ne faisant qu'une bouchée de la plupart des arbres. Mais il apprécie également la viande, et ce, quelle que soit sa provenance. Il peut aussi se nourrir de minerais, pierres précieuses et autres substances inorganiques en période de disette.

Ces monstres évitent la compagnie des autres créatures. Ils détestent tout particulièrement les autres espèces de gargantuas, qui sont parfois en compétition directe avec eux pour la possession du territoire qu'ils occupent.

Les gargantuas reptiliens possèdent deux propriétés que les humains trouvent très utiles :

  1. Un pétale de fleur ayant poussé dans l'empreinte de l'une de ces créatures peut servir d'ingrédient pour concocter une potion de croissance. La fleur doit toutefois avoir poussé naturellement à cet endroit. Si elle y a été plantée par un humain ou un autre être intelligent, cette propriété ne se manifeste pas.
  2. Comme cela est indiqué ci-dessus, une violente tempête se déclenche à la naissance de tout gargantua reptilien. Lorsqu'un éclair de cette tempête frappe une créature morte, cette dernière est affectée comme par un sort de résurrection.