Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Géant des bois (Voadkyn)



CLIMAT/TERRAIN : Forêts tempérées ou subtropicales Un géant voadkin du Bestiaire monstrueux édition révisée
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Clan
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Herbivore
INTELLIGENCE : De supérieure à exceptionnelle (13-16)
TRÉSOR : E
ALIGNEMENT : Chaotique bon

NOMBRE APPARAISSANT : 1-4
CLASSE D'ARMURE : 8 (5 en armure)
DÉPLACEMENT : 12
DÉS DE VIE : 7+7
TAC0 : 13
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-10 (arme) + bonus de Force (de +3 à +6)
ATTAQUES SPÉCIALES : Surprise
DÉFENSES SPÉCIALES : Résistant à certains sorts
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (2,85 m de haut)
MORAL : Stable (11-12)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 1.400


Les géants des bois, que l'on nomme également voadkyns, sont parmi les plus petits des faux géants. Ils ressemblent davantage à des elfes des bois de taille démesurée. Frivoles et volages, ils s'entendent d'ailleurs très bien avec ces derniers.

Hauts de 2,85 m, ils pèsent aux alentours de 320 kg. Leurs proportions sont similaires à celles des humains, ce qui les rend minces et légers pour des géants. Leur tête semble un peu trop grosse par rapport au reste de leur corps, surtout pour ce qui est de la mâchoire, de la bouche et du menton. Leurs oreilles sont très haut placées ; en fait, elles se trouvent presque complètement au-dessus de leurs yeux.

Leur peau peut prendre n'importe quelle teinte de brun mélangé au jaune et au vert. Ils apprécient les armures de cuir et les armures annelées. Ils ont généralement deux armes, une épée à deux mains et un arc long. Le fourreau de leur épée est doté d'une pointe en acier pour qu'ils puissent s'en servir comme d'une canne de marche. Mais cela ne leur permet en rien de cacher leur épée.

Bien qu'ils aillent presque toujours pieds nus, ils se fixent des lanières de cuir de la cheville au genou. Ils ne portent qu'un pantalon ample ou un kilt particulièrement court, ainsi qu'un protège avant-bras en cuir pour ne pas se blesser avec la corde de leur arc. Tous ces objets sont le plus souvent teints en brun ou en vert pour se fondre dans l'environnement forestier.

Combat :

les voadkyns ne combattent jamais, sauf lorsqu'ils sont dans l'obligation de se défendre ou de protéger leurs alliés. Leur arme de prédilection est leur arc gigantesque. Avec lui, ils bénéficient d'un bonus de +1 pour toucher et d'une portée augmentée de 50 %. Les flèches qui vont avec font plus de 1,20 m de long et infligent ld8 points de dégâts. Les géants des bois sont incapables de lancer des rochers. S'ils n'ont d'autre choix que de combattre au corps à corps, ils le font à l'aide de leur épée, qu'ils manient d'une seule main.

La Force de chaque voadkyn doit être déterminée à l'aide d'un jet de pourcentage. Le résultat obtenu donne le score de Force exceptionnelle (18/...) de chacun, ce qui leur confère un bonus aux dégâts pouvant aller de +3 à +6. Leur Force ne leur permet toutefois pas de bénéficier de bonus pour toucher. Les voadkyns sont le plus souvent accompagnés de 1-4 elfes des bois (60 % de chances), 1-4 loups noirs (30 %) ou les deux (10 %).

Ils bénéficient d'une résistance de 90 % aux sorts de type charme et sommeil. Leur infravision porte à 30 m.

La seule faculté magique dont ils disposent leur permet de prendre la forme de n'importe quel humanoïde dont la taille est comprise entre 1 m et 5 m. Ils ne peuvent copier un individu précis, seulement un membre de la race choisie. Il leur arrive parfois de se servir de ce pouvoir pour se joindre à un groupe et le délester, par la ruse, de ses possessions matérielles.

Malgré leur grande taille, les voadkyns se déplacent extrêmement silencieusement en forêt, ce qui impose un malus de -4 au jet de surprise de leurs adversaires. Ils peuvent également se fondre dans leur environnement et devenir quasiment invisibles. Seules les créatures capables de détecter les objets invisibles sont à même de les apercevoir. Extrêmement vifs (16 de Dextérité), ils ont la possibilité de se découvrir pour tirer une flèche et se cacher de nouveau au cours du même round. Le projectile semble alors avoir surgi de nulle part, sauf si la cible était en train de regarder dans la direction où se trouve le géant lorsqu'il a tiré.


Habitat/Société :

les voadkyns résident dans les mêmes forêts que les elfes des bois. Ils ne possèdent aucun repaire et préfèrent vivre sous les étoiles ou même, pour un temps, avec les elfes. Ceux que l'on rencontre sont le plus souvent de sexe masculin (dans 90 % des cas). Leurs femelles restent généralement auprès de leur campement temporaire ou avec les elfes. Les enfants sont rares, chaque femelle ne donnant naissance qu'à 1-4 petits au cours de son existence. Les jeunes sont élevés au milieu des elfes, là où les curieux n'ont aucune chance de les apercevoir.

Le lien très étroit existant entre les voadkyns et les elfes des bois remonte bien plus loin qu'aucun membre des deux races ne peut s'en souvenir. Cela est peut-être dû au fait que ces géants possèdent des facultés qui les rapprochent naturellement des elfes. Ils ne se mêlent jamais aux autres créatures intelligentes, pas plus qu'ils ne traitent avec elles (ils font toutefois une exception pour les elfes d'alignement bon). Tout comme les elfes, ils apprécient particulièrement les pierres précieuses taillées avec art et les objets magiques finement ouvragés.

Les humains qui ont eu des contacts avec les voadkyns disent qu'il s'agit d'être amicaux mais extrêmement frivoles, qui ne sont jamais pressés de faire quoi que ce soit autre que manger et boire d'hallucinantes quantités de vin. Les sylvaniens, avec qui ils conversent de temps à autre, les trouvent irrationnels, stupides et parfois insupportables, mais cela ne les empêche pas d'apprécier leur compagnie.


Écologie :

Si la mâchoire des voadkyns est si proéminente, c'est parce qu'ils sont dotés de dents larges et plates. Cette dentition ne leur permet pas de manger de la viande, mais elle est parfaite dès qu'il s'agit de se nourrir de manière végétarienne. Ils mangent les feuilles et les racines de nombreuses plantes qui sont non-comestibles pour les humains. Ils apprécient tout particulièrement les noix et les graines.