Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Gargouille (et Margouille)



 

Gargouille

Margouille La gargouille du Bestiaire monstrueux édition révisée

CLIMAT/TERRAIN :

Terre ferme, souterrain, océan

FRÉQUENCE :

Peu commun

Rare

ORGANISATION :

Tribu

Tribu

CYCLE D'ACTIVITÉ :

Tous

Tous

RÉGIME ALIMENTAIRE :

Carnivore

Carnivore

INTELLIGENCE :

Faible (5-7)

Faible (5-7)

TRÉSOR:

Mx10 [C]

Q [C]

ALIGNEMENT:

Chaotique mauvais

Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT :

2-16

2-8

CLASSE D'ARMURE :

5

2

DÉPLACEMENT :

19, Vl 15 [C]

6 Vl 12 [C]

DÉS DE VIE :

4+4

6

TACO :

15

15

NOMBRE D'ATTAQUES :

4

4

DÉGÂTS PAR ATTAQUE :

1-3/1-3/1-6/1-4

1-6/1-6/2-8/2-8

ATTAQUES SPÉCIALES :

Aucune

Voir ci-dessous

DÉFENSES SPÉCIALES :

Uniquement touché par les armes au moins +1

Uniquement touché par les armes +1 au moins

RÉSISTANCE À LA MAGIE:

Aucune

Aucune

TAILLE :

M (1m80 de haut)

M (1m80 de haut)

MORAL :

Stable(11)

Elite (13)

POINTS D'EXPÉRIENCE :

420

975


La gargouille du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)

Ces monstres sont de féroces prédateurs créés par magie. On les trouve le plus souvent dans les ruines ou les cavernes souterraines. Ils parlent leur propre langue, qui est extrêmement gutturale.

Combat :

Les gargouilles attaquent tout ce qui bouge, sans tenir compte de l'alignement de leur adversaire, et ce, dans 90 % des cas. Elles aiment tout particulièrement torturer jusqu'à la mort les êtres incapables de se défendre.

Ces monstres ailés sont de fantastiques combattants capables de délivrer quatre attaques par round. A l'aide de leurs deux pattes griffues, de leur gueule et de leurs cornes, ils peuvent infliger jusqu'à 16 points de dégâts à leur adversaire au cours d'un round, tandis que leur peau résistante leur confère une protection efficace.

 Les gargouilles préfèrent attaquer par surprise et/ou en piqué. Leur apparence les fait ressembler à des statues, et elles restent immobiles sur le toit d'un bâtiment à attendre que leurs proies s'approchent. Elles peuvent également s'intégrer au décor d'une fontaine ou, à deux, encadrer une porte. Lorsque leur cible est assez proche, elles se déchaînent en essayant de la blesser plutôt que de la tuer tout de suite (pour elles, il n'existe en effet pas de meilleur divertissement que d'occire le plus lentement possible les créatures qu'elles affrontent).

Lorsqu'elles se déplacent, il arrive qu'elles attaquent en piqué. Elles replient alors leurs ailes et se laissent tomber sur leur cible, mais cela ne leur permet de frapper qu'avec leurs pattes (1d3/ld3) ou leurs cornes (ld4). Elles doivent se  poser pour utiliser la totalité de leurs attaques.


Habitat / Société :

Les gargouilles vivent en petits groupes et ne cherchent qu'à trouver de nouvelles créatures à martyriser. Les animaux ne les intéressent guère, et elles préfèrent s'en prendre aux humains et aux autres créatures intelligentes.

Elles récupèrent bien souvent les possessions de leurs victimes. Il n'est pas rare que chacune possède une poignée de pièces d'or, mais l'essentiel de leur trésor est entreposé au cœur de leur repaire (le plus souvent, il est enterré ou recouvert d'une grosse pierre).


Ecologie :

Les gargouilles étaient à l'origine des ornements de gouttière représentant des formes humaines ou animales particulièrement grotesques. Elles étaient conçues de manière à pouvoir projeter loin du mur l'eau s'écoulant le long des gouttières, de manière à prévenir l'érosion et les taches d'humidité sur les parois. Par la suite, un magicien inconnu se servit d'un terrible enchantement pour donner vie à ces sculptures. Depuis, la race des gargouilles prolifère dans tous les mondes connus.

Les gargouilles n'ont nul besoin de boire ou de manger et peuvent rester immobiles aussi longtemps qu'elles le souhaitent. Lorsqu'elles attaquent des créatures, c'est uniquement par plaisir, et jamais pour se nourrir.

Totalement maléfiques et dotée d'une certaine intelligence, elles servent parfois un maître malfaisant. Dans ce cas, elles ont souvent un rôle de gardiennes ou de messagères. Elles se font payer en or et en gemme, mais ce qui les motive le plus, c'est le plaisir qu'elles prennent à agresser les intrus.

Les cornes de gargouille sont l'ingrédient le plus utilisé pour la préparation des potions d'invulnérabilité. On peut également s'en servir pour concocter des potions de vol.

 

Kapoacinth

Cette créature est une gargouille aquatique qui utilise ses ailes pour nager aussi rapidement que vole la gargouille normale. C'est la seule différence existant entre les deux espèces. Les kapoacinths préfèrent les eaux peu profondes. Leur repaire prend souvent la forme d'une grotte sous-marine.

Tout comme les gargouilles, elles aiment faire du mal aux autres créatures, et plus particulièrement aux hommes-poissons, aux elfes aquatiques et aux humains.

Margouille

Les margouilles sont plus atroces encore que les gargouilles. On les trouve principalement dans les grottes et cavernes. Leur peau est tellement semblable à de la pierre que l'on a que 20 % de chances de les distinguer lorsqu'elles se plaquent contre la roche. Elles attaquent à l'aide de leurs pattes griffues, de leurs cornes et de leur gueule. Elles parlent leur propre langue et celle des gar­gouilles. Il y a 20 % de chances d'en trouver avec ces dernières, qui leur obéissent alors en tout point.