Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Homoncule



CLIMAT/TERRAIN : Tous L'homoncule du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (édition révisée)
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Voir ci-dessous
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Voir ci-dessous

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 6
DÉPLACEMENT : 6, Vl 18 (B)
DÉS DE VIE : 2
TAC0 : 19
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-3
ATTAQUES SPÉCIALES : Morsure endormante
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Voir ci-dessous
TAILLE : Mi (45 cm de haut)
MORAL : Elite (13-14)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 270


L'homoncule du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)

Les homoncules sont de petites créatures surnaturelles créées par les magiciens, pour qui elles font office d'espions ou remplissent d'autres tâches très particulières.

L'homoncule moyen est de forme vaguement humanoïde. Il fait dans les 45 cm de haut et sa peau de lézard verdâtre s'orne parfois de taches ou de vernies. Ses ailes de chauve-souris ont une envergure de 60 cm et sa gueule est parsemée de dents acérées pouvant injecter un puissant venin soporifique.

Combat :

L'homoncule est un être volant, rapide et agile, qui utilise sa grande manœuvrabilité autant que faire se peut. En fait, il est tellement vif qu'il est bien souvent impossible de le capturer sans avoir recours à un filet ou à sort de type toile d'araignée.

Lorsqu'il lui faut se battre, il se pose sur sa victime et la mord. Ses crocs délivrent ld3 points de dégâts et injectent une puissante toxine qui endort immédiatement son adversaire pendant 5-30 rounds en cas de jet de sauvegarde raté.

La créature effectue ses jets de sauvegarde sur la table de son maître. Même si la plupart des attaques prenant pour cible l'homoncule ou son créateur n'affectent pas l'autre, il existe toutefois une exception à cette règle. Si l'homoncule est tué, son maître subit 2dl0 points de dégâts. De la même manière, si le magicien meurt, le monstre décède aussitôt et son corps se dissout pour ne laisser qu'une flaque d'une substance écœurante.


Habitat/Société :

Les homoncules sont des êtres artificiels créés par les mages pour servir d'outils vivants. Le processus de création est long, complexe et coûteux. Tout magicien désirant un homoncule doit commencer par louer les services d'un alchimiste, à qui il doit donner un demi-litre de son sang et 500- 2.000 pièces d'or (ld4 x 5). Le sang forme l'ingrédient principal du corps du monstre, tandis que l'argent sert à acheter les autres ingrédients nécessaires (et à payer la main-d'œuvre de l'alchimiste). L'alchimiste a besoin de 1-4 semaines pour transformer le sang en ingrédient magique. Il envoie alors chercher le mage, qui doit jeter les sorts image miroir, œil de magicien et réparation sur le fluide. Une fois le dernier de ces enchantements jeté, le sang coagule et forme le corps de l'homoncule.

La créature est liée à son maître par télépathie. Elle sait tout ce que sait le magicien, à qui elle transmet tout ce qu'elle voit et entend. Le créateur peut contrôler les actes de l'homoncule par télépathie tant qu'ils ne sont pas distants de plus de 480 m. L'homoncule ne s'éloigne jamais davantage de son plein gré, mais il est possible de l'arracher de force à la zone dans laquelle son maître est en contact avec lui. Une fois le contact rompu, le monstre panique et fait tout ce qui est en son pouvoir pour se rapprocher de son créateur. est impossible de maintenir le contact lorsque mage et homoncule se trouvent dans deux plans (ou dimensions) différents. Dans ce cas, la créature reste à proximité du point où elle a perdu le contact avec son maître.


Écologie :

Les homoncules ne sont rien de plus que des outils. Ils n'ont pas leur place dans le monde réel et ne s'intègrent pas à l'écologie. Ils rendent de nombreux services au magicien qui les a créés. La plupart du temps, ils font office d'espions, d'éclaireurs, de messagers ou d'émissaires. Comme leur mort affecte durement leur maître, ils sont rarement employés comme gardes du corps ou armes vivantes.

Bien qu'ils soient créés par magie, ils possèdent les mêmes fonctions biologiques que les créatures naturelles. Ils doivent manger, boire et dormir pour subsister. Ils ingurgitent à peu près autant de nourriture qu'un chat et partagent les goûts de leur maître.

Certaines rumeurs font état de méthodes non magiques pouvant permettre à des individus autres que les magiciens d'acquérir eux aussi leur homoncule. Peu de gens pensent qu'elles sont fondées, mais certains affirment avoir assisté au processus de création (et avoir vu le résultat de leurs yeux). Si une telle méthode existait vraiment, elle pourrait rapporter beaucoup d'argent à celui qui la découvrirait.