Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée page 196

Impérial (roi-lézard)



CLIMAT/TERRAIN : Marécages tropicaux, subtropicaux ou tempérés Marécages tropicaux, subtropicaux ou tempérés L'homme-lezard du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (édition révisée)
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Tribale
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Spécial
INTELLIGENCE : Moyenne (8-10)
TRÉSOR : E
ALIGNEMENT : Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 3
DÉPLACEMENT : 9, ng 15
DÉS DE VIE : 8
TAC0 : 13
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 5-20 (3d6+2)
ATTAQUES SPÉCIALES : Empalement
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (2,40 m de haut)
MORAL : Champion (16)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 975


L'homme-lezard du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)

L'impérial est un homme-lézard plus grand et plus intelligent que les autres, qui dirige une ou plusieurs tribus plus ou moins bien organisées. Ce roi-lézard est généralement armé d'un monstrueux trident qu'il utilise avec une efficacité diabolique. Entre ses mains, cette arme inflige 3d6+2 points de dégâts à chaque coup. De plus, s'il obtient un résultat pour toucher supérieur d'au moins 5 points à ce dont il avait besoin pour atteindre son adversaire, il l'empale et les dégâts qu'il délivre sont doublés (avec un minimum de 15 points).

Le roi-lézard exige généralement qu'on lui livre au moins deux humains par semaine. Si cette race n'est pas représentée dans la région, demi-humains ou humanoïdes feront l'affaire. En dernier recours, il dévore deux de ses gardes du corps par semaine.