Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée page 193

Koalinth (Hobgobelin des mers)



CLIMAT/TERRAIN : Toute eau douce ou salée hors régions arctiques
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Tribale
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Moyenne (8-10)
TRÉSOR : J, M, D (Qx5)
ALIGNEMENT : Loyal mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 2-20
CLASSE D'ARMURE : 5 (10)
DÉPLACEMENT : 9
DÉS DE VIE : 1+1
TAC0 : 19
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : Selon l'arme employée
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : M (2 m de haut)
MORAL : Stable (11-12)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 35
Sous-chef : 65
Chef: 120


Ces hobgobelins aquatiques sont très similaires à leurs cousins du monde de la surface. Ils vivent indifféremment dans l'eau douce ou l'eau salée, à condition qu'elle soit peu profonde. Ils résident dans des grottes.

Leur corps s'est adapté à la vie sous-marine : ils sont dotés de branchies et leurs mains et pieds palmés leur permettent de nager à grande vitesse (VD12). Plus élancés que les hobgobelins, ils ont la peau vert pâle. Ils parlent un étrange idiome dérivé de la langue de leurs cousins.

Ces monstres emploient le plus souvent des armes perforantes, comme les épieux et les armes d'hast. Ils sont tout aussi désagréables que les hobgobelins et s'en prennent à toutes les créatures qu'ils rencontrent, se montrant particulièrement farouches envers les races humanoïdes et demi-humaines de leur environnement. Ils détestent les elfes aquatiques.