Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Gremlin



CLIMAT/TERRAIN : Tous (terrestre) add2-gremlin
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Meute
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Haute (11-12)
TRÉSOR : Q, X
ALIGNEMENT : Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1-6
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 6, vl 18 (B)
DÉS DE VIE : 4
TAC0 : 17
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-4
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Uniquement touché par les armes au moins +1
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : 25%
TAILLE : Mi (45 cm)
MORAL : Agité (5-7)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 650


Les gremlins, que l'on prend souvent pour des diablotins, sont de petits humanoïdes ressemblant plus ou moins aux gobelins. Il en existe de nombreuses variétés, mais tous (ou presque) sont chaotiques et ne cherchent qu'à jouer des tours aux autres créatures. Leur épiderme peut être brun, noir ou gris, et ces trois couleurs sont souvent mêlées. Leurs oreilles pointues sont extrêmement grandes, ce qui leur confère 65 % de chances de détecter les bruits (comme le talent de voleur du même nom). Leurs petites ailes de chauve-souris leur permettent de voler ou de planer. Ils sont toujours nus et ne portent jamais le moindre bijou.

Combat :

Les gremlins sont absolument pitoyables au combat, et ils ne perdent d'ailleurs pas une seconde avant de s'enfuir. Leur spécialité consiste à semer la zizanie. Plus leurs victimes sont en colère, plus ils s'amusent. Ils aiment tout particulièrement tendre des pièges pour humilier leurs adversaires ou faire en sorte que ces derniers blessent un de leurs alliés ou cassent eux-mêmes un objet auquel ils tenaient énormément. Et si l'ennemi en question subit des dégâts au passage, c'est tout bénéfice. Par exemple, un gremlin peut tendre un fil au travers de la porte pour qu'un vase de prix tombe sur la tête du premier individu qui entre dans la pièce. Un édifice infesté par une meute de gremlins peut être transformé en un monceau de ruines en l'espace de quelques heures.

Lorsqu'il leur faut se battre, les gremlins ne peuvent le faire qu'à l'aide de leur faible morsure (ld4 points de dégâts). Ils volent bien (CM B) mais restent très près du sol ou, au contraire, loin au-dessus de la tête de leurs adversaires, là où ils seront difficiles à atteindre. Ils ne peuvent être touchés que par les armes magiques et bénéficient de 25 % de résistance à la magie. Malgré cela, ce sont des couards qui ne se battent que lorsqu'il ne leur reste aucune autre option.


Habitat/Société :

Les gremlins sont des créatures magiques dont on ignore le plan d'origine. Leur tissu génétique se prête particulièrement bien aux muta­tions et ils peuvent s'accoupler avec toutes les espèces dites "gobelinoïdes". Cela a donné naissance à de nombreuses races de gremlins, qui toutes possè­dent des facultés légèrement différentes.

Ils se déplacent en petites meutes et obéissent à un ordre social très strict. Chacun d'entre eux sait à qui il doit obéir et à qui il peut donner des ordres. Cette hiérarchie est généralement déterminée par le nombre de points de vie de chaque individu, mais un gremlin particulièrement agressif peut parfois prendre le dessus sur d'autres qui ont pourtant davantage de points de vie que lui. Quiconque n'est pas soi-même un gremlin est incapable de faire la distinction entre les mâles et les femelles, qui sont totalement égaux en actes et en droits. Les petits doivent se débrouiller dès leur plus jeune âge, mais cela ne leur pose pas le moindre problème. En moins de 1 mois, ils ont déjà atteint leur taille adulte. Fort heureusement, les gremlins s'accouplent très rarement.

Ces sales pestes se cherchent le plus souvent un bâtiment ou une propriété à infester. Bien qu'ils s'enfuient au moindre signe de combat, ils ne partent de leur logis que lorsque la situation ne les amuse plus (c'est-à-dire, quand tout a été cassé et que les habitants se sont enfuis) ou lorsqu'ils sont vraiment en dan­ger. Et comme ils font bien attention à ne jamais se faire directement remarquer (ils adorent, par contre, faire en sorte que leur ombre difforme soit, elle, bien visible), les habitants de la maison qu'ils occupent ont souvent l'impression que leur domicile est hanté.


Écologie :

Les gremlins ne font aucunement partie de l'écologie naturelle. Leur immunité contre les armes non magiques les protège des prédateurs naturels, ce qui leur permet d'avoir une espérance de vie longue de plusieurs siècles.