Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Esprit follet normal



CLIMAT/TERRAIN : Clairières et forêts Le Pixie du Bestiaire monstrueux de AD&D2 édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Tribu
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Haute (11-12)
TRÉSOR : C
ALIGNEMENT : Neutre (bon)

NOMBRE APPARAISSANT : 10-100
CLASSE D'ARMURE : 6
DÉPLACEMENT : 9, vl 18 (B)
DÉS DE VIE : 1
TAC0 : 19
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : Selon l'arme
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : P (60 cm de haut)
MORAL : Stable (11-12)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 270


L'esprit-follet du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition) 

La plupart des esprits-follets ne parlent que leur langue maternelle, le commun et l'elfe, mais ils semblent très bien s'entendre avec les animaux de la forêt. De loin, les humains les prennent souvent pour des papillons, et beaucoup de gens pensent que les animaux commettent la même erreur.

Combat :

Les esprits-follets peuvent se rendre invisibles à volonté et utiliser détection du bien/du mal dans un rayon de 50 m, ce qui fait qu'il est extrêmement difficile de les berner ou de les attraper. Lorsqu'ils sont invisibles, ils bénéficient d'un bonus de +2 pour toucher, tandis que leurs adversaires subissent, eux, un malus de -4.


Habitat/Société :

les esprits-follets sont si volages qu'ils trouvent que même les elfes sont trop sérieux.

Seuls les druides ont des contacts réguliers avec eux, et certains sont d'ailleurs formés en partie par les esprits-follets. La plupart de ces derniers aiment bien ces humains très particuliers, car leur alignement neutre et leur amour de la nature font qu'ils se trouvent de nombreux points communs avec eux. Il arrive également, mais plus rarement, que les esprits-follets collaborent avec les rôdeurs.

Ces petits êtres ont une structure tribale plus ou moins cohérente et élisent le plus fort d'entre eux (qui peut indifféremment être de sexe masculin ou féminin) au poste de porte-parole. Ce chef est reconnu par tous comme étant celui qui prend les décisions d'importance et qui traite avec les druides et les elfes. Il est toutefois rare que les esprits-follets attendent les ordres de leur chef avant de se lancer à l'assaut d'une créature maléfique, par exemple.


Écologie :

L'onguent soporifique des esprits-follets est concocté à base de champignons des bois. Il doit vieillir au soleil pendant 7 jours et les petits êtres le disposent dans des souches d'arbres creusées à cet effet.

Ils surveillent ce qui arrive aux communautés voisines, pour savoir à tout moment qui ils peuvent inviter à leur prochaine fête. Une clairière déserte ne le reste jamais bien longtemps avant qu'un nouveau clan vienne s’installer.