Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Enrocheur (Enlaceur)



CLIMAT/TERRAIN : Souterrain L'enlaceur du Bestiaire monstrueux de AD&D2 édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Obscurité
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Supérieure (13-14)
TRÉSOR : M, N, Qx2
ALIGNEMENT : Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 0
DÉPLACEMENT : 1
DÉS DE VIE : 6
TAC0 : 15
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-10
ATTAQUES SPÉCIALES : Tentacules, absorption de Force, charme
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : M (1,80 m de haut)
MORAL : Champion (15)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 6000


L'enlaceur du Bestiaire monstrueux de AD&D2 (deuxième édition)

L'enrocheur (ou "enlaceur des roches") est un enlaceur a l'aspect plus pierreux et moins flexible (il ressemble en fait à une statue d'enlaceur). Ses tentacules font toujours un minimum de 6 m de long et peuvent s'étirer jusqu'à 15 m de distance. Il peut les utiliser tous en même temps, préférant, si possible, attaquer 2 adversaires à l'aide de 3 appendices chacun. Il peut, 2 fois par jour, injecter un puissant venin qui pétrifie ses victimes. Il s’agit en fait d'une illusion qui ne dure que 1 seul round, mais quand les personnages retrouvent l'usage de leurs membres, ils sont désormais charmés par l'enrocheur et combattent à ses côtés. Le venin cesse de faire effet au bout de 10 tours. Par la suite, les tentacules de l'enrocheur attaquent comme celles de l'enlaceur. Ils sont toutefois plus résistants et l'on ne peut s'en libérer qu'en réussissant un jet de barreaux et herses au pourcentage doublé. Sa carapace rocheuse l'immunise contre les projectiles non-magiques, mais il est par contre affecté normalement par tous les sorts.