Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Elémental d'Eau



CLIMAT/TERRAIN : Vaste étendue d'eau Elemental feu et eau
FRÉQUENCE : Trés rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : N'importe quel liquide
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 2
DÉPLACEMENT : 6, ng 18
DÉS DE VIE : 8,12 ou 16
TAC0 : 8 dés de vie : 13
12 dés de vie : 9
16 dés de vie : 5
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 5-30
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Uniquement touché par les armes au moins +2
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : De G à E (3,20 m à 4,80 m de haut)
MORAL :

8-12 dés de vie : Champion (15-16)

16 dés de vie : Fanatique (17)

POINTS D'EXPÉRIENCE :

8 dés de vie : 2.000

12 dés de vie : 6.000

16 dés de vie : 10.000



add2-V2-elemental-eau

Les élémentaux d'eau peuvent être conjurés en tout lieu recelant une grande quantité d'eau ou de liquide similaire. Il faut au moins trente mille litres de liquide pour constituer le corps de l'élémental. On fait le plus souvent appel à un large plan d'eau pour remplir cette fonction, mais plusieurs tonneaux de vin ou de bière peuvent tout aussi bien faire l'affaire.

Dans le Plan Primaire, l'élémental d'eau a l'apparence d'une vague dressée et prête à s'abattre. Il est doté de deux bras, un de chaque côté du corps, qui peuvent s'allonger ou se raccourcir à son gré. Deux billes vert sombre lui font office d'yeux. Tout comme les autres élémentaux, ceux-là parlent rarement dans le Plan Primaire, mais l'on peut tout de même les entendre dans le bruit du ressac et celui que font les vagues qui viennent se briser sur la côte.

Combat :

L'élémental d'eau est un terrible adversaire. Il préfère combattre sur un plan d'eau, ce qui lui permet de disparaître sans cesse sous les flots et de réapparaître soudainement derrière son adversaire. Il délivre ses coups en frappant à l'aide de l'un de ses bras, qui infligent chacun 5d6 points de dégâts.

Les élémentaux d'eau constituent également une menace pour les navires qui croisent leur route. Ils peuvent aisément retourner les embarcations de petite taille (1 tonneau par dé de vie de la créature) et ralentir ou même faire totalement stopper presque tous les autres (un tonneau par point de vie de l'élémental). Un navire que la créature ne parvient pas totalement à stopper est tout de même ralenti, et sa vitesse divisée du résultat de la fraction (tonneaux du navire)/(points de vie de l'élémental).Bien que l'élémental d'eau soit particulièrement efficace sur les flots, il est également possible de le faire combattre sur la terre ferme (mais à proximité du plan d'eau qui lui a donné naissance). Son déplacement est alors le plus res¬treint de celui de tous les élémentaux, et il ne peut en aucun cas s'éloigner de plus de 60 m du plan d'eau qui a permis de l'appeler. De plus, tous les dégâts qu'il inflige en dehors de l'eau sont réduits de 1 point par dé (jusqu'à un minimum de 1 point de dégâts par dé)