Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Elémental de Terre



CLIMAT/TERRAIN : Terre ferme Elemental air et terre
FRÉQUENCE : Trés rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Terre, métaux ou pierres précieuses
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : 2
DÉPLACEMENT : 6
DÉS DE VIE : 8,12 ou 16
TAC0 : 8 dés de vie : 13
12 dés de vie : 9
16 dés de vie : 5
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 4-32
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Uniquement touché par les armes au moins +2
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : De G à E (3,20 m à 4,80 m de haut)
MORAL :

8-12 dés de vie : Champion (15-16)

16 dés de vie : Fanatique (17)

POINTS D'EXPÉRIENCE : 8 dés de vie : 2.000
12 dés de vie : 6.000
16 dés de vie : 10.000


add2-V2-elemental-terre

Les élémentaux de terre peuvent être conjurés partout où il y a de la terre ou de la pierre. Dans le Plan Primaire, ils prennent souvent la forme d'un humanoïde de grande taille, composé de la terre, de la pierre, des métaux précieux et des gemmes que l'on trouve à l'endroit où ils ont été appelés. Leur visage est dénué d'expression et leurs yeux luisent telles deux pierres précieuses aux multiples facettes. Bien qu'ils soient dotés d'une bouche, ils parlent très rarement. On entend leur voix dans le silence des profondes galeries, le grondement des tremblements de terre et les multiples raclements de la pierre.

Les élémentaux de terre se déplacent très lentement, mais ils ne renoncent jamais et finissent toujours par accomplir la tâche qui leur a été confiée. Ils peuvent se déplacer au travers de la terre ou de la roche sans que cela les ralentisse aucunement, mais il leur est par contre impossible de traverser une étendue d'eau. Ils n'ont d'autre choix que d'en faire le tour ou de passer en dessous ; ils préfèrent d'ailleurs cette seconde méthode, car elle leur permet de continuer à avancer en droite ligne vers leur objectif.

Combat :

Ces élémentaux tentent toujours de combattre sur la terre ferme et il est extrêmement difficile de parvenir à leur faire abandonner cet avantage. La symbiose qui les unit à la pierre et à la terre fait qu'ils infligent 4d8 points de dégâts chaque fois qu'ils touchent une créature en contact avec le sol.

Ils sont capables d'asséner de terribles dégâts aux constructions dont les fondations sont prises dans la terre ou la roche, ce qui les rend extrêmement utiles en temps de siège (pour l'agresseur, bien sûr). Par exemple, une porte renforcée ne peut normalement être enfoncée qu'au bout de plusieurs rounds, mais un élémental de terre peut la fracasser sans le moindre problème. Il ne lui faut également que quelques rounds pour faire totalement disparaître une maison de petite taille.

L'élémental de terre est moins dangereux pour les créatures volantes ou celles qui vivent dans l'eau. Tous les dégâts qu'il leur inflige sont ainsi réduits de 2 points par dé (sans pouvoir descendre en dessous de 1 point de dégâts par dé).