Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Dévoreur d’intellect, Larve



CLIMAT/TERRAIN : Régions sombres et humides Le Devoreur intellect du Bestiaire monstrueux deuxième édition
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Périodes d'obscurité
RÉGIME ALIMENTAIRE : Émotions
INTELLIGENCE : Impossible à évaluer
TRÉSOR : Q x 1d20
ALIGNEMENT : Neutre (mauvais)

NOMBRE APPARAISSANT : 1-3
CLASSE D'ARMURE : 5
DÉPLACEMENT : 9
DÉS DE VIE : 3+3
TAC0 : 17
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-5
ATTAQUES SPÉCIALES : Facultés psioniques, poison
DÉFENSES SPÉCIALES : Facultés psioniques
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : Mi (15 cm de long)
MORAL : Agité (5-7)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 650


Le terme "dévoreur d'intellect" ne s'applique à cette créature que lorsqu'elle a atteint l'âge adulte, la larve ayant pour nom "ustilagor". Tous deux ressemblent à un cerveau monté sur quatre pattes. Le corps du dévoreur d'intellect est protégé par une sorte de carapace craquante et ses pattes sont dotées de griffes et d'articulations multiples. L’ustilagor est, quant à lui, mou, humide et souvent recouvert de moisissure grise. Un tentacule long de 1 m pousse sur l’avant de son corps et ses pattes sont dégingandées et ont la texture du corail. Bien que tous deux fassent à peu près la même taille, le dévoreur d'intellect peut utiliser ses facultés psioniques pour se faire grandir.

Combat :

L'ustilagor se bat à l'aide de son tentacule, lequel secrète une substance alcaline qui délivre ld4+l points de dégâts lors du round de contact, et autant lors du round suivant (à moins que la victime ne réussisse un jet de sauvegarde contre le poison). L'ustilagor est extrêmement agile et capable d'effectuer des bonds ou des pointes de vitesse.

Il peut également attaquer à l'aide de ses facultés psioniques, mais il lui faut pour cela commencer par établir le contact avec l'esprit de sa proie. Il utilise aversion pour faire en sorte que sa cible soit révulsée par les moisissures ou un endroit bien spécifique, excitation du ça pour paralyser son adversaire ou encore projection empathique à distance pour rendre l'un de ses ennemis méfiants à l'égard de ses alliés.

Bien que psionique, l'ustilagor ne peut être attaqué mentalement (soit à l'aide d'un sort, soit par une faculté psionique) autrement qu'à l'aide d'un souffle psionique. C'est la moisissure grise dont il est recouvert qui bloque les attaques mentales. Cette matière fait également en sorte qu'il ne s'assèche pas, empêche les parasites cérébraux de l'attaquer et enfin l'immunise contre les fongus ainsi que contre les sorts ou pouvoirs capables de lire ou d'affecter une aura.

La forme adulte préfère également attaquer à l'aide de ses facultés psioniques, d'autant qu'il lui est possible de faire usage de ses pattes à trois griffes en sautant sur sa proie.

En plus de ses pouvoirs psioniques "normaux" (détaillés ci-dessous), le dévoreur d'intellect s'est tout particulièrement spécialisé dans l'utilisation de trois facultés bien spécifiques, qui sont constamment en action et ne lui coûtent pas le moindre PFP (elles peuvent toutefois le faire repérer par les créatures capables de détecter les émissions psioniques). Grâce à une forme un peu particulière d'assimilation d'énergie, il est immunisé contre le feu (magique ou non) et l'électricité ne lui inflige que 1 seul point de dégâts par dé. Un genre de dédoublement de la personnalité lui permet d'attaquer physiquement et psioniquement en même temps, et il dispose d'une détection de psionique permanente dans un rayon de 20 m.

Le dévoreur d'intellect est immunisé contre les armes dont le bonus magique n'est pas au moins égal à +3, et encore ces armes ne lui infligent-elles que 1 seul point de dégâts par coup. Un sort de mort n'a que 25 % de chances de l'affecter, mais mot de pouvoir mortel le tue à tous les coups. Protection contre le mal l'empêche d'approcher, et une vive lumière (qui n'a pas besoin d'être magique) le fait fuir.

Le dévoreur d'intellect traque les créatures psioniques. Lorsqu'il en tue une, il utilise parfois son pouvoir de réduction pour pénétrer dans le cadavre, où il dévore le cerveau et prend sa place. Il est capable de lire les souvenir du cerveau qu'il ingère, et peut par la suite animer le corps de l'intérieur et s'en servir pour aller se trouver d'autres proies.

Facultés psioniques :

  Niveau Dis/Sci/Dév Attaques/défenses Score de pouvoir PFP
Larve 2 2/1/5 EC/NS 10 150
Adulte 6 3/3/11 CE, EC/BP, FI, NS = Int 200

 

Le dévoreur d'intellect possède toutes les facultés indiquées ci-dessous, tandis que l'ustilagor ne maîtrise que celles qui sont signalées par un astérisque.

  • Psychométabolisme - sciences : forme ectoplasmique* ; dévotions : équilibre corporel*, extension, pouvoir caméléon, réduction.
  • Psychoportation - sciences : projection astrale.
  • Télépathie; sciences : domination, lien spirituel; dévotions : aversion*, cinglement de l'ego, contact*, ESP, excitation du ça*, projection empathique à distance*.


Habitat/Société :

les dévoreurs d'intellect vivent sous terre, dans les régions désertes et peu accueillantes. Personne ne sait comment ils se reproduisent. Il est rare qu'ils protègent leurs petits, et ils vont même parfois jusqu'à les dévorer. Les ustilagors vivent en symbiose avec un étrange champignon qui se nourrit des émanations psychiques résiduelles des victimes du monstre. L'ustilagor devient adulte le jour où il parvient à dévorer le cerveau d'une créature psionique.


Écologie :

Les flagelleurs mentaux élèvent les dévoreurs d'intellect. Pour eux, les ustilagors constituent un mets de choix et les adultes font de bons chiens de garde. Sous ses deux formes, cette créature peut servir d'ingrédient pour la préparation de potions et la création d'objets ayant trait à l'ESP et au contrôle psychique.