Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Dinosaure, Tricératops



CLIMAT/TERRAIN : Tous (terrestre) triceratops
FRÉQUENCE : Commun
ORGANISATION : Troupeau
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Herbivore
INTELLIGENCE : Animale (1)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 2-8
CLASSE D'ARMURE :
DÉPLACEMENT : 9
DÉS DE VIE : 16
TAC0 : 5
NOMBRE D'ATTAQUES : 3
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-8/1-12/1-12
ATTAQUES SPÉCIALES : Piétinement
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (7,20 m de long ou plus)
MORAL : Élite (13)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 8 000


Les dinosaures existent dans d'autres plans ou même sur des continents disparus. La fréquence est indiquée pour les endroits où il est normalement possible d'en trouver ; partout ailleurs, ils sont au minimum rares.

Les dinosaures (ou "terribles lézards") sont des reptiles issus de créatures baptisées thécodontes. Ils peuvent appartenir à deux familles distinctes : les saurischiens ("hanches de lézard") et les omithischiens ("hanches d'oiseaux"), la distinction se faisant au niveau de la forme de leur pelvis. C'est le premier groupe qui comprend les thérapodes carnivores (représentés ici par le tyrannosaure) et les sauropodes herbivores (diplodocus), ainsi que les omithomimosaures et leurs parents dromæsaures (deinonychus).

Nombre d'omithischiens sont dotés de cornes ou d'une carapace, voire des deux. Ils comprennent les cératosiens, que représente le tricératops, les omithopodes, comme l'hadrosaure (lambéosaure), mais également l'ankylosaure et le stégosaure.

Les dinosaures sont de taille et de forme très diverses, mais ceux qui sont décrits dans ces pages sont tous de taille respectable. Les plus gros sont de couleur terne, tandis que les autres arborent des tons plus variés. La plupart des dinosaures ont une peau granuleuse. Certaines de ces espèces de reptiles ont la peau couverte de fourrure, d'autres de plumes.

Combat :

Certains dinosaures ont le sang chaud (endothermes), d'autres le sang froid (exothermes). Ils régulent intérieurement leur température corporelle, mais ont également besoin de chaleur externe. Bien qu'ils soient parfois un peu lymphatiques par temps froid, ils ne sont pas aussi lents que les reptiles classiques.

La plupart de ces monstres sont dotés d'un cerveau minuscule pour leur taille, mais certains prédateurs sont extrêmement rusés. Ils doivent dévorer de très grandes quantités de nourriture pour subsister. Conséquence directe de ce fait, les sauropodes mangent presque constamment et les carnivores sont toujours en chasse (ils mangent également de la charogne). Les carnivores sont voraces et féroces, mais certains herbivores sont eux aussi très agressifs. Ce n'est pas parce qu'ils ne mangent pas de viande qu'ils sont incapables de tuer d'autres animaux.


Habitat/Société :

Les dinosaures peuvent vivre presque partout, à l'exception du désert, de la haute montagne et des étendues gelées. Ils ne possèdent pas de société et leur vie familiale est quasi-inexistante. La plupart des espèces abandonnent leurs œufs avant même qu'ils aient éclos.


Écologie :

Les sages ne comprennent pas pourquoi les dinosaures ont disparu sur certaines planètes, d'autant que ces monstres continuent d'exister sur les "continents perdus" de divers mondes où leur espèce est censée être éteinte depuis des millénaires. Il se peut qu'il y ait des lieux où ils ont continué d'évoluer pour atteindre des formes différentes, et peut-être sont-ce les ancêtres des hommes-lézards d'aujourd'hui.

Tricératops

Cet herbivore affublé d'un bec est le plus gros des cératopsiens, ou dinosaures cornus, et de loin le plus agressif. 11 vit dans les plaines. Une sorte de crinière osseuse protège sa tête longue de 1,80 m d'où jaillissent trois cornes : deux au- dessus des yeux, longues de près de 1 m, et une autre, plus petite, sur le bec. Sa tête et son cou sont CA 2, le reste de son corps, moins protégé, CA 6. Le tricératops pèse un peu plus de 10 tonnes.

Toute créature s'aventurant sur le territoire de ces reptiles à de bonnes chances de se faire charger sans la moindre sommation. Les créatures de petite taille sont piétinées (2d12 points de dégâts). La domination au sein d'un troupeau se détermine à coups de cornes, aussi n'est-il pas rare de croiser des tricératops arborant des blessures à la tête.

Les espèces voisines possèdent, elles aussi, cette plaque osseuse protégeant le cou ainsi qu'une ou plusieurs cornes. Le monoclonius, par exemple, n'en a qu'une seule, sur le nez. Le pentacératops en a trois, comme le tricératops, plus deux autres, plus petites, au niveau de ses joues. Quant au styracosaure, il est doté de toute une série de cornes en bordure de sa plaque osseuse.