Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Ecrevisse géante



CLIMAT/TERRAIN : Tempéré / Cours d'eau douce Le crustacé géant du Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Aucune
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Aucune (0)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1-4
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 6, Ng 12
DÉS DE VIE : 4+4
TAC0 : 15
NOMBRE D'ATTAQUES : 2
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-12/2-12
ATTAQUES SPÉCIALES : Surprise
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (2m40 et + de long)
MORAL : Elite (13)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 175


L'écrevisse est ce que l'on pourrait appeler un homard d'eau douce. Elle possède, elle aussi, une carapace constituée de plaques multiples, un grand nombre de pattes, des yeux pédonculés et deux pinces coupantes. l'Ile est de couleur sable ou brun sale, selon le fond de la rivière dans laquelle elle réside. D'aucuns prétendent que, également comme le homard, elle ne cesse de grandir jusqu'à sa mort, et certains sages vont même jusqu'à affirmer que les écrevisses géantes ne sont en fait que des écrevisses normales, mais extrêmement vieilles.

Combat :

Tout comme le crabe, l'écrevisse préfère prendre ses proies par surprise (ces dernières subissent alors un malus de -2 à leur jet de surprise). Elle reste bien immobile au fond du cours d'eau puis jaillit soudainement pour se saisir de sa cible à l'aide de ses pinces. En temps normal, l'écrevisse géante ne constitue pas un danger pour les aventuriers, vu qu'elle réside dans les rivières particulièrement profondes et passe tout son temps au fond de ces cours d'eau. Elle ne risque donc d'attaquer les personnages que s'ils passent à sa portée. Chacune de ses pinces inflige 2d6 points de dégâts. Elle préfère ramener ses proies dans son repaire pour les dévorer sans être dérangée. Sa carapace extrêmement rigide lui confère une CA 4


Habitat/Société :

Cette créature ne réside que dans des cours d'eau larges et profonds et ne se nourrit que d'animaux qui, tout comme elle, restent au fond. Sa grande taille fait qu'elle peut aisément s'attaquer aux esturgeons, carpes et autres anguilles. Vorace, elle passe le plus clair de son temps à chasser. 11 est rare qu'elle croise la route d'aventuriers, mais elle est par contre en compétition directe avec les pécheurs.


Écologie :

La chair d'écrevisse géante est très appréciée des autres créatures, ce qui explique peut-être la rareté de ce monstre. Les nixies en sont particulièrement friands. Dragons-tortues, tortues géantes, merrows, loutres géantes, orphies géantes, brochets géants, et géants des tempêtes ne sont que quelques-unes des créatures qui chassent l'écrevisse géante. Elle est bien loin d'être le prédateur dominant de la région qu'elle occupe et doit en permanence lutter pour survivre.

Le Crustacé Géant du Bestiaire monstrueux deuxième édition