Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Crocodile



CLIMAT/TERRAIN : Tropical et Sub-tropical / Marais et cours d'eau salée Le crocodile du bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Commun
ORGANISATION : Aucune
CYCLE D'ACTIVITÉ : Diurne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Animale (1)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 3-24
CLASSE D'ARMURE : 5
DÉPLACEMENT : 6, Ng 12
DÉS DE VIE : 3
TAC0 : 17
NOMBRE D'ATTAQUES : 2
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-8 / 1-12
ATTAQUES SPÉCIALES : Surprise
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : G (2m40 à 4m50 de long)
MORAL : Moyen (9)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 65


Le crocodile est un dangereux reptile natif des régions tropicales ou subtropicales. 11 passe le plus clair de son temps sous l'eau, dans les marécages, les rivières ou les lacs.

Il est l'un des prédateurs les plus hideux et les plus craints des tropiques. Son corps est long et ramassé, et sa taille peut aller de 30 cm a 4,50 m, mais certains sont plus grands encore. Leur longue mâchoire est pleine de petites dents coniques. Très puissante, elle est particulièrement adaptée pour entraîner les proies sous l'eau et les démembrer. Les quatre pattes courtaudes de l'animal sont, elles aussi, dotées d'une grande force physique et lui permettent de se déplacer rapidement, dans l'eau comme sur la terre ferme. Quant à sa longue queue, extrêmement puissante, elle lui sert parfois à déséquilibrer ses adversaires lorsqu'il combat hors de l'eau.

Le crocodile est recouvert d'une peau coriace et hérissée de pointes, qui se fond magnifiquement dans le paysage. Ses yeux et ses narines sont placés de manière à ce qu'il puisse respirer et observer tout en conservant la quasi-tota-lité de son corps sous l'eau, ce qui lui permet de repérer ses proies et de les attaquer par surprise. H est passé maître dans l'art de rester immobile et de se laisser dériver au gré du courant, donnant ainsi l'illusion qu'il n'est rien de plus qu'un gros morceau de bois mort.

Combat :

Perpétuellement vorace, le crocodile attaque tout ce qui a l'air mangeable, humains y compris. Il préfère se tapir et attendre sa proie (lui imposant ainsi une pénalité de -2 au jet de surprise) et est extrêmement sensible à la moindre fluctuation de l'onde. Il n'est pas rare qu'un tel monstre se rapproche de la rive en silence et qu'il se saisisse d'un homme qu'il entraîne aussitôt sous la surface. Il attaque à l'aide de ses mâchoires, qui délivrent 2d4 points de dégâts, et à grands coups de queue infligeant chacun ldl2 points de dégâts. Les crocodiles se battent entre eux pour s'approprier leurs proies, et ils peuvent ainsi réduire en charpie un corps qu'ils se disputent II n'existe qu'une seule chose qui puisse les ralentir : le froid. Ils deviennent lents et lourd (VD diminuée de moitié) dès que la température tombe en dessous de 5° C.


Habitat/Société :

Il arrive parfois que les crocodiles se rassemblent en grand nombre, mais ils ne sont pas de nature sociable et ne coopèrent jamais lorsqu'ils chassent Leur antre est exceptionnellement bien camouflé et ils y emmènent souvent leur prise pour la dévorer en paix. Quand un mets particulièrement goûteux se manifeste, un groupe de crocodiles entre en frénésie et tous tentent de se mêler au festin. Ils chassent presque tous les jours, et principalement dans l'eau. Ils mangent à peu près de tout : poisson, homme, petits mammifères, oiseaux aquatiques, voire un lion qui se mettrait imprudemment à leur portée. Il arrive qu'un crocodile affamé renverse les bateaux de passage pour voir ce qui en tombe.

Le Crocodile du Bestiaire monstrueux deuxième éditionCes animaux s'accouplent 1 fois par an et la femelle pond une soixantaine d'reufs qu'elle enterre dans le sable. Contrairement à ce qui arrive avec la plupart des autres reptiles, elle les défend farouchement des autres prédateurs. Et quand le moment de l'éclosion approche, elle aide sa progéniture en déterrant les œufs. Mais après, les petits doivent se débrouiller tout seuls, et rares sont ceux qui parviennent à l'âge adulte.

Les crocodiles ne vivent pas que dans les marécages et les cours d'eau. Depuis quelques années, des rumeurs extrêmement inquiétantes avancent que certains se seraient installés dans les égouts des villes tropicales et qu'ils se nourriraient de déchets et de charogne.


Écologie :

Le crocodile est un terrible prédateur qui ne craint pas la concurrence, seul le dragon-tortue pouvant lui faire de l'ombre pour ce qui est des créatures aquatiques. Même sur les berges, il n'a pas de souci à avoir, car les autres prédateurs n'ont aucune envie de venir en découdre avec lui. Le seul adversaire dont il doive se méfier est l'homme, car ce dernier le chasse pour sa peau, qu'il transforme en splendide cuir brillant. Les crocodiles sont également traqués car ils représentent une menace pour les communautés installées au bord des cours d'eau.