Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Crabe-pêcheur



CLIMAT/TERRAIN : Souterrain Le crabe-pêcheur du Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Groupe
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Carnivore
INTELLIGENCE : Partielle (2-4)
TRÉSOR : Tous possibles
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1-4
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 1
DÉS DE VIE : 3
TAC0 : 17 ou 15 (voir ci-dessous)
NOMBRE D'ATTAQUES : 2
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-8/2-8
ATTAQUES SPÉCIALES : Câble adhésif
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : M (2m10 de long)
MORAL : Stable (11-12)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 175


Le Crabe-pêcheur du Bestiaire monstrueux deuxième édition

Le crabe-pêcheur est un gros insectoïde qui s'est habitué à la vie des profondeurs. Il combine nombre de caractéristiques de l'araignée et du homard.

Sa carapace de chitine rigide est constituée de plaques disposées les unes sur les autres. Il a huit pattes, les six postérieures étant utilisées pour le déplacement le long des sols et des murs. Grâce à elles, il peut se mouvoir à la verticale sans le moindre problème. Ses deux pattes avant sont dotées de pinces puissantes qui lui servent à tuer et à démembrer ses proies. La caractéristique la plus surprenante de ce monstre est son long "nez", capable de tirer un filament adhésif particulièrement résistant. Il s'en sert pour s'accrocher aux murs ou sur les corniches.

Combat :

Cette créature a deux façons de chasser. Celle qu'elle préfère consiste à tendre de longs filaments à proximité de son antre. Ces derniers sont très résistants mais également très minces, ce qui les rend excessivement difficiles à repérer et à couper. Il n'y a que 20 % de chances de remarquer un tel câble à moins de 3 m, et aucune au-delà. Un sort de détection des collets el des fosses le repère à tous les coups. Le filament est recouvert d'une substance adhésive ne pouvant être dissoute que par un liquide très alcoolisé (comme le sang de la créature). Il ne peut être coupé que par des armes tranchantes dotées d'un bonus magique au moins égal à +1.

Le crabe-pêcheur se nourrit essentiellement de petites créatures volantes, comme les chauves-souris. Mais cet opportuniste ne manque pas une occasion de varier son régime alimentaire en croquant un aventurier imprudent ou encore un gobelin ou un orque (du moins, s'il pense que cela sera sans conséquence pour lui). Lorsque plusieurs crabes-pêcheurs résident dans le même repaire, il est plus que probable qu'ils agissent de concert pour attraper des proies plus importantes. Une fois la victime collée au filament, le monstre le tire a lui comme s'il ramenait un poisson ferré au bout de sa ligne.

Si une proie particulièrement tentante venait à échapper aux pièges du crabe-pêcheur, ce dernier peut l'attaquer d'une autre manière. Il passe 1 round à ramener son filament dans son nez puis le tire de nouveau, mais cette fois directement sur sa cible. Il effectue cette attaque comme un monstre à 6 DV, et il peut recommencer tant que la proie n'a pas quitté son territoire. Dès que sa cible est atteinte, il l'attire à lui comme précédemment (il peut soulever un poids maximum de 200 kg et le ramène à la vitesse de 5 m/round). Si la créature attrapée cherche à résister, le crabe-pêcheur a une Force équivalente à 18/00 lorsqu'il tire de la sorte.


Habitat/Société :

Les crabes-pêcheurs aiment tout particulièrement s'installer sur des corniches ou dans des grottes surplombant des voies très fréquentées, et cela ne les dérange pas de partager leur antre avec plusieurs de leurs congénères. Aucun repaire de crabes-pêcheurs ne contient néanmoins jamais plus de quatre de ces créatures. Leurs filaments sont tendus aux abords de leur antre, et ils tentent de tuer tout ce qu'ils attrapent, stockant le plus souvent de la nourriture en prévision d'éventuels temps de disette.

Leur territoire est toujours très petit, jamais plus de 100 m dans n'importe quelle direction à partir de l'antre, lis s'attaquent à tout ce qui est de taille humaine ou inférieure, et les petites-gens sont un de leurs mets préférés. Un crabe-pêcheur solitaire ne s'en prendra jamais à un groupe bien armé juste pour manger. Mais ces monstres sont rusés, et ils peuvent tout de même tenter d'attaquer par surprise en tirant leurs filaments s'ils pensent pouvoir l'emporter. Lorsqu'il n'y a plus grand-chose à manger dans la région, le crabe- pêcheur va se chercher un autre territoire où le petit gibier est plus nombreux et moins prudent.

Comme tous les prédateurs, ce monstre n'a qu'une seule ambition, la survie, ce qui signifie qu'il ne doit jamais manquer de nourriture et qu'il lui faut se trouver un compagnon. Les femelles pondent à proximité de l'antre et protègent leurs œufs des prédateurs. Dès que les œufs éclosent, les petits s'égaillent dans tous les sens et vont aussitôt se chercher un repaire bien à eux.

Bien que les crabes-pêcheurs n'amassent jamais de trésors, leur antre est bien souvent jonché des richesses de leurs anciennes victimes.


Écologie :

Le crabe-pêcheur s'attaque principalement aux animaux volants de petite taille, ce qui est souvent synonyme de chauves-souris dans le monde souterrain. Il existe toutefois des prédateurs plus dangereux que lui dans son milieu, et il a appris la prudence au contact des autres monstres. Il est suffisamment intelligent pour savoir qu'il peut s'avérer dangereux de s'attaquer à des groupes importants et bien organisés, qui pourraient en avoir assez de ses déprédations et décider de l'éliminer une bonne fois pour toutes. Il choisit toujours la méthode la plus simple pour survivre, et il s'appuie sur sa ruse et sa furtivité pour prendre ses proies au piège sans se faire attraper.

Ls filaments de cette créature sont très prisés par de nombreuses guildes, car ils peuvent former des cordes extrêmement fines et résistantes, presque invisibles. Ils sont enroulés sur des rouets et traités pour faire disparaître la colle. Les filaments résultants sont ensuite tissés pour donner des cordes, tandis que l'adhésif dilué est transformé en solution qui améliore grandement la traction et que l'on applique sur ses bottes et ses gants lorsque l'on désire escalader un mur.