Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Chien de guerre



CLIMAT/TERRAIN : Tous add2-chien
FRÉQUENCE : Peu commun
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Partielle (2-4)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : Variable
CLASSE D'ARMURE : 6
DÉPLACEMENT : 12
DÉS DE VIE : 2+2
TAC0 : 19
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-8
ATTAQUES SPÉCIALES : Aucune
DÉFENSES SPÉCIALES : Aucune
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : M (1m20 à 1m80 de long)
MORAL : Moyen (8-10)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 65


Le Chien du Bestiaire monstrueux deuxième édition

 

Version minimale du chien de guerre : DV 1/2 + 1, Tac0 20, 1 att, Dégâts 1-2, 7 PX.

 

Ces animaux sont le plus souvent des chiens-loups ou des mastiffs de belle taille. Ils ont un odorat et une ouïe extrêmement développés, ce qui leur permet de détecter toute intrusion. La plupart de ces chiens ne sont pas fondamentalement méchants et n'attaquent pas sans raison.

La manière dont les chiens de guerre sont considérés varie au cas par cas. Certains sont des animaux de compagnie loyaux et bien traités, d'autres sont des chiens de garde ou de chasse, et d'autres enfin sont dressés pour la guerre.

Combat :

Les chiens sauvages combattent en meute et de manière organisée. Ils préfèrent le gibier de petite taille et ne s'en prennent aux habitations humaines que lorsqu'ils ne trouvent vraiment rien à manger. Leur morsure délivre ld4 points de dégâts.


Habitat/Société :

On trouve ces animaux presque partout. Ils se déplacent en meutes, lesquelles sont dirigées par le plus fort des mâles. Les proies qu'ils se choisissent sont souvent très variées et peuvent parfois aller jusqu'à l'antilope ou au daim. Les chiots naissent au printemps. Il est possible de dresser un chien sauvage après l'avoir arraché à sa meute.


Écologie :

Les chiens sauvages sont des omnivores qui mangent des baies sauvages et des racines en plus des proies qu'ils chassent.

Chien de guerre

Ces animaux sont le plus souvent des chiens-loups ou des mastiffs de belle taille. Ils ont un odorat et une ouïe extrêmement développés, ce qui leur permet de détecter toute intrusion. La plupart de ces chiens ne sont pas fondamentalement méchants et n'attaquent pas sans raison.

La manière dont les chiens de guerre sont considérés varie au cas par cas. Certains sont des animaux de compagnie loyaux et bien traités, d'autres sont des chiens de garde ou de chasse, et d'autres enfin sont dressés pour la guerre.