Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Chevalier de la Mort



CLIMAT/TERRAIN : Tous add2-chevalier-de-la-mort
FRÉQUENCE : Très rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Aucun
INTELLIGENCE : Géniale (17-18)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Chaotique mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE :
DÉPLACEMENT : 12
DÉS DE VIE : 9 (dés à 10 faces)
TAC0 : 11
NOMBRE D'ATTAQUES : 1, à +3 au toucher
DÉGATS PAR ATTAQUE : Selon l'arme employée
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : 75% (voir ci-dessous)
TAILLE : M (1m80 à 2m10)
MORAL : Fanatique (17)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 6 000


Un chevalier de la mort est un paladin ou un guerrier d'alignement loyal bon maudit par les dieux et forcé d'endurer ce terrible châtiment pour avoir trahi le code de l'honneur auquel il avait fait le serment d'adhérer.
Un chevalier de la mort ressemble à un colosse en armure ; il fait généralement plus de 1,80 m et pèse dans les 150 kg. Son visage n'est qu'un crâne noirci couvert de lambeaux de chair pourrie. Deux points rouge-orangé brillent au fond de ses orbites. Son armure est elle aussi, noircie, comme s'il avait traversé un incendie L'apparence d'un chevalier de la mort est si terrifiante que même les Kenders ont parfois du mal à ne pas avoir peur en les voyant.
La voix grave et effrayante de ce monstre semble tout droit sortie d'une caverne sans fond. Il parle la langue qui était sienne dans sa première vie, ainsi que six langages supplémentaires.

Combat :

Le chevalier de la mort conserve l'adresse au combat qui était autre¬fois la sienne. Comme il se moque éperdument de sa propre sécurité et n'éprouve qu'une haine intense pour tout ce qui vit, c'est un adversaire extrê¬mement redoutable. D conserve toutefois quelques vestiges de l'orgueil qui était autrefois le sien et se bat honorablement. 11 n'attaque jamais ses ennemis par derrière ou par surprise et attend qu'ils aient eu le temps de se munir de leurs armes avant d'ouvrir les hostilités. La reddition est un concept qu'il igno¬re, et il n'accepte de parlementer que s'il sent que son adversaire détient un renseignement d'une importance cruciale pour lui (comme le fait de savoir ce qu'il est advenu de l'un des membres de sa famille).

Un chevalier de la mort a une Force de 18(00). Il combat presque tout le temps avec une épée, qui est le plus souvent magique (80 % de chances). Si tel est le cas, lancez ld6 et référez-vous à la table suivante :

ld6 Épée du chevalier de la mort
1 Épée longue +2
2 Épée à deux mains +3
3 Epée à deux mains +4
4 Epée eourle de vitesse
5 Épée courte dansante
6 Épée courte voleuse de vie

Le chevalier de la mort porte toujours l'armure qui était la sienne de son vivant, mais cette dernière lui confère toujours une CA 0, et ce, quelle que soit sa qualité. Les points de vie de cette créature sont déterminés par des dés à dix faces (9dl0).

Mais c'est en raison de ses pouvoirs magiques que le chevalier de la mort est particulièrement redoutable. Il est en permanence environné d'une aura de terreur dans un rayon de 130 m et peut jeter détection de la magie, détection de l'invisibilité et mur de glace à volonté. Il peut jeter dissipation de la magie, 2 fois par jour. Il peut utiliser, 1 fois par jour, un des trois mots de pouvoir, au choix (étourdissant, aveuglant ou mortel). Enfin, également 1 fois par jour, il peut tra¬cer un symbole de terreur ou un symbole de douleur et jeter une boule de feu infligeant 10d6 points de dégâts. Tous ces sorts sont exécutés au 20"" niveau.

Un chevalier de la mort n'est pas affecté par le vade retro d'un prêtre, mais il peut être renvoyé par un sort de parole divine. 11 peut contrôler les autres morts-vivants comme un prêtre maléfique de niveau 6. Il bénéficie de 75 % de résistance à la magie, et si le résultat obtenu au d 100 est inférieur ou égal à 11. le sort est renvoyé en direction de celui qui l'a jeté (même si le même sort est par la suite jeté sur le chevalier de la mort, il faut rejouer le jet de résistance à la magie comme si de rien n'était).


Habitat/Société :

Les chevaliers de la mort sont d'anciens combattants des forces du bien que les dieux ont jugé coupables de crimes impardonnables tels que le meurtre ou la trahison (par exemple, le plus célèbre de tous les cheva¬liers de la mort, Lord Soth de Krynn, avait assassiné sa femme pour pour¬suivre la liaison qu'il avait avec une jeune elfe). La malédiction qui frappe ces créatures les oblige à rester dans leur ancien domaine, qui est généralement un château ou une forteresse. Ils sont également condamnés à se souvenir de leurs crimes en les chantant les nuits de pleine lune, et la glaciale mélopée qui plane alors sur la contrée environnante est l'un des sons les plus terribles qui soient. Il y a de fortes chances qu'un chevalier de la mort attaque quiconque pénètre sur ses terres ou ose l'interrompre alors qu'il chante.


Écologie :

Les chevaliers de la mort n'ont pas la moindre fonction physiologique. Il arrive parfois qu'ils soient accompagnés de combattants squelettes, de liches et d'autres morts-vivants qui leur servent d'assistants.