Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Chauve-Souris Sinistre



CLIMAT/TERRAIN : Tous (terrestre) add2-chauve-souris
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Bande
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne/tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : De moyenne à Exceptionnelle (8-16)
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Loyal Mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1-6
CLASSE D'ARMURE : 3
DÉPLACEMENT : 1 vl 21 (A)
DÉS DE VIE : 4+4
TAC0 : 17
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-5
ATTAQUES SPÉCIALES : Sorts
DÉFENSES SPÉCIALES : Champ d'énergie
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : 70%
TAILLE : G (2m70)
MORAL : Champion (15-16)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 2 000


Les chauves-souris sont fréquemment rencontrées dans toutes les régions du monde. Si les plus courantes sont sans danger, bien que parfois exaspérantes, les variétés de grande taille peuvent dans certains cas être mortelles. 11 existe plus de deux mille espèces de chauves-souris connues, et leur envergure peut aller de moins de 5 cm à plus de 4,50 m. Leur corps ressemble à celui d'une souris, leurs ailes étant constituées de peau tirée entre leurs pattes avant. Pour ce qui est des plus grosses variétés, l'apparence ne change pas ; c'est juste une question d'échelle.

Bien que le grand public pense généralement que les chauves-souris sont aveugles, la plupart des espèces connues sont, en fait, dotées d'une bonne vue. Dans l'obscurité, elles ne se servent pas de leurs yeux pour évoluer, préférant faire confiance à un système de sonar. En émettant un cri à très haute fréquence et en calculant le délai que l'écho met avant de leur revenir, elles sont capables de "voir"' leur environnement proche avec une grande précision.

Combat :

Les chauves-souris ordinaires n'attaquent que si elles sont prises au piège et si aucune autre option ne s'offre à elles. Lorsqu'on les surprend, elles ont tendance à s'affoler et à se laisser envahir par la confusion. Elles se mettent alors à voler en tous sens et heurtent souvent des objets. Une nuée de chauves- souris typique h tendance à éteindre les torches (1 % de chances par round par chauve-souris présente), à gêner les jeteurs de sorts (qui doivent réussir un jet de Sagesse pour utiliser le moindre enchantement) et les combattants désirant faire usage de leurs armes (-2 au TACO). En bref, elles ont le chic pour aller là où elles dérangent. Dans des conditions de vol idéales, la CA de la chauve- souris passe de 8 à 4.


Habitat/Société :

Même si les chauves-souris peuvent vivre dans presque toutes les régions du monde, elles préfèrent les coins chauds et humides. Certaines espèces hibernent durant la saison froide et d'autres, très rares, migrent. Elles vivent dans des grottes, des bâtiments sombres ou encore des crevasses chargées d'humidité, pendues au plafond en cours de journée, sortant la nuit pour aller se nourrir. Il peut y avoir des milliers de chauves-souris dans une vaste caverne peu fréquentée.


Écologie :

La plupart des chauves-souris mangent des fruits ou des insectes, bien que certaines y ajoutent des poissons ou animaux de petite taille. Les vampires sont extrêmement rares et se nourrissent, de nuit, du sang chaud des mammifères vivants, mais il est exceptionnel qu'ils s'attaquent aux humains ou aux demi-humains. Il faut donc bien faire attention à ne pas confondre la chauve-souris vampire et le mort-vivant du même nom.

Vers putrides et vers charognards sont parmi les seules créatures capables de subsister en se nourrissant des déjections de chauves-souris, pour peu que ces dernières soient assez nombreuses. Il peut donc être extrêmement dangereux de pénétrer dans une caverne infestée de chauves-souris, car même si l'odeur des déjections ne suffit sans doute pas pour arrêter les plus vaillants des aventuriers (un seul jet de Constitution réussi permet de rester conscient), ce n'est peut-être pas le cas de ces vers rampants.

Sinistre

Ces mystérieuses créatures d'un noir d'encre ressemblent à s'y méprendre à des raies manta. Il est impossible de distinguer leur tête ou leur cou, et leurs ailes extrêmement musclées n'exhibent pas les doigts allongés pourtant communs à la quasi-totalité des chauves-souris. Une capacité innée de lévitation leur permet de flotter en l'air sans bouger. C'est leur apparence inquiétante et ce pouvoir qui ne l'est pas moins qui leur ont conféré leur nom, mais les sinistres ne sont pas maléfiques. À l'air libre, elles préfèrent chasser de nuit, car c'est à ce moment que leur stupéfiante infravision (plus de 50 m de portée) est la plus efficace. Elles mangent de la charogne lorsqu'elles ne trouvent rien d'autre, et il n'est pas rare qu'elles se rabattent sur des fleurs ou même des cosses de toutes sortes.

Les sinistres sont capables de résister à la magie, mais également de l'utiliser. En plus de leur lévitation d'une extrême précision, elles sont en permanence entourées d'un champ d'énergie de 1,50 m de rayon, semblable à un mur de force. Il ne leur procure aucune protection contre les sorts ou les attaques au corps à corps, mais aucun projectile ne peut les atteindre. Les projectiles magiques rebondissent sur le champ d'énergie, tandis que ceux créés par magie {projectile magique, flèche acide de Melf) sont absorbés. Une sinistre peut également utiliser, 1 fois par jour, son pouvoir d'immobilisation des monstres (comme le sort du même nom). Elle conserve généralement ce pouvoir pour s'en servir pour échapper à une créature plus puissante qu'elle, mais peut l'utiliser pour chasser si elle est affamée

Curieusement, bien qu'elles soient perpétuellement silencieuses (elles communiquent entre elles par télépathie à une distance maximale de 6 m), les sinistres adorent la musique et le chant. Nombre de bardes jouant un petit air afin d'égayer leur veillée solitaire ont soudain vu leur feu de camp entouré de sinistres silencieuses. À moins d'être directement attaquées, ces dernières ne font rien au barde. Il est toutefois possible qu'elles le suivent et se rassemblent autour de lui nuit après nuit pour l'entendre jouer, ce qui peut s'avérer extrêmement déroutant

Les sinistres sont le plus souvent rencontrées par petits groupes. On pense qu'elles ont une longue durée de vie. Personne ne connaît rien de leurs rites amoureux ou de leur vie sociale.