Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, 2eme édition page 19

Babouin Banderlog



CLIMAT/TERRAIN : Tropical et sous-tropical / Forêts add2-V2-babouin
FRÉQUENCE : Rare
ORGANISATION : Tribale
CYCLE D'ACTIVITÉ : Jour
RÉGIME ALIMENTAIRE : Herbivore
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : Voir ci-dessous
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 4-24
CLASSE D'ARMURE : 6
DÉPLACEMENT : 6, 12 arbres
DÉS DE VIE : 1+1
TAC0 : 15
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 2-5
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Grimper
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Néant
TAILLE : P (1m35 grandeur)
MORAL : Moyen (9)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 120


Les banderlogs ressemblent à des babouins à la peau verte et fourrure brune. Ils sont plus costauds que les babouins et sont capables de communiquer en utilisant un langage simple de grognements et babillages divers. Moins sujets à la panique que les babouins, les banderlogs attaqueront en corps-à-corps avec leurs longs crocs pour ld4+l points de dégât. Il est plus probable qu'ils lancent noix de coco ou la pulpe de fruits de certains palmiers dits "nauséabonds" (masse mauve et ronde). Les banderlogs penderont aux branches d'arbres d'une main et lanceront leurs projectiles jusqu'à plus de 10 mètres. Les noix de coco infligeront ld4+l points de dégât, alors que la pulpe de palmiers nauséabonds éclateront dans un rayon de 2 mètres. Il y a 25% de chances de contact par éclaboussure à une distance de ld3 mètres. Les créatures touchées par éclaboussure vomissent pendant 3 rounds et leurs scores de force sont diminués de moitié pour une période d'une heure (aucun jet de sauvegarde). Comme les babouins, les banderlogs peuvent grimper durant de courtes périodes à deux fois leur vitesse de déplacement.

Les banderlogs s'organisent en petites tribus menées par un ou plusieurs gros mâles (6 à 8 points de vie par Dé de Vie, +1 au dégât pour leurs attaques). Les banderlogs vivent dans des nids communautaires faits de branches et feuillages dans les plus hautes branches des palmiers. Habituellement, ils n'amassent pas de trésor, mais il y a 5% de chances qu'une tribu possède un quelconque objet de valeur (bijou, etc). Leur régime ressemble à celui des babouins, occasionnellement augmentée de rongeurs et larges insectes. Lions et autres carnivores font du banderlog leur proie, alors que les chasseurs les poursuivent pour fabriquer des fourrures de leurs peaux et des bijoux de leurs dents.