Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, 2eme édition page 19

Babouin sauvage



CLIMAT/TERRAIN : Tropical et sous-tropical / Forêts, montagnes et plaines add2-V2-babouin
FRÉQUENCE : Commun
ORGANISATION : Tribale
CYCLE D'ACTIVITÉ : Jour
RÉGIME ALIMENTAIRE : Herbivore
INTELLIGENCE : Faible (5-7)
TRÉSOR : Néant
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 10-40
CLASSE D'ARMURE : 7
DÉPLACEMENT : 12, 12 arbres
DÉS DE VIE : 4
TAC0 : 18
NOMBRE D'ATTAQUES : 1
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-4
ATTAQUES SPÉCIALES : Néant
DÉFENSES SPÉCIALES : Grimper
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Néant
TAILLE : P (1m35 grandeur)
MORAL : Faible (5-7)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 35


 

Version minimale du babouin : DV 1/4, Tac0 20, A att, Dégâts 1 pv, 7 PX.

 

Le babouin est un grand singe herbivore. Il vit habituellement dans les arbres des jungles tropicales et subtropicales, mais des troupes peuvent êtres parfois dans les plaines et montagnes tropicales.

Couvert d'un poil brun foncé, il possède des longs membres, une grosse tête avec un museau prolongé vers l'avant et des canines acérées. La queue de la plupart des babouins est courte et tronquée, mais certaines peuvent atteindre jusqu'à 60cm de long. Un collier de poil gris couronne le cou des plus gros mâles.

Combat : Si le territoire d'une troupe est envahi, les babouins essaieront de chasser les intrus, mais il est plus que probable (90% de chances) que la tribu s'enfuiera si elle est menacée ou surprise: ses membres se cacheront dans les arbres ou l'épaisse verdure, jusqu'à ce que le danger soit passé. Extraordinairement agile, un babouin peut grimper à deux fois sa vitesse de déplacement durant de courtes périodes de cinq rounds lorsqu'il veut échapper à un poursuivant. Toutefois s'il est acculé ou un nourrisson est menacé, le babouin devient un combattant acharné et féroce, particulièrement les gros mâles. Un babouin attaque en tombant sur sa victime ou il se jette dessus, chargeant sa victime. Le babouin mord pour ld4 points de dégât. La tribu est menée par 2d4 mâles de forte taille qui servent aussi de première ligne de défense. Ces derniers se voient attribuer un bonus de +1 au dégât de leurs attaques Les mâles tentent parfois de décourager les intrus en lâchant des cris aigus et en montrant leurs crocs.


Habitat/Société : Les babouins vivent en tribus formées de 10 à 40 membres, bien que certaines peuvent inclure jusqu'à 100 membres. Près de la moitié de la tribu est composée de jeunes babouins ou nourrissons, le reste est formée de mâles et femelles adultes. Les jeunes n'attaqueront qu'en dernier recours et les femelles ne le feront que si leurs nourrissons sont menacés. La femelle donne habituellement naissance à un enfant chaque année.

Les babouins mangent le matin, se reposent l'après-midi, puis s'endorment pour la nuit après un dernier repas. Ils dorment habituellement dans les branches des arbres ou sur des collines rocheuses. Bien que les mâles peuvent parcourir plusieurs kilomètres en quête de nourriture, ils reviennent toujours à la tribu avant le coucher du soleil, ils transportent les fruits, noix et autres nourritures dans des pochettes de leurs joues. Les babouins sont parmi les plus intelligents des primates. Us possèdent d'excellentes mémoires et une curiosité insatiable. Ils n'amassent aucun trésor.

 

Écologie : Les babouins se nourrissent de fruits, graines, herbes, racines et feuillages. Ils apprécient aussi les oeufs d'oiseaux et les insectes. Lorsque la nourriture se fait rare, les babouins mangeront aussi des proies (souris et grenouilles). On a déjà observé des groupes de forts mâles chasser et tuer de petites antilopes et petits léopards, bien que ceci soit très inusité. Si on leur donne la chance, la plupart des prédateurs se nourrissent de babouins. Puisque les babouins des jungles passent la plupart de leur temps dans de grands arbres, ils sont généralement hors de danger. Les serpents géants sont les ennemis naturels les plus craints. Les babouins des montagnes ontplusde prédateurs: lions de montagne, meutes de loups et tigres à dents de sabre(smilodons).

L'homme chasse les babouins pour leur fourrure et leur viande (coriace mais succulente). I^es dents sont parfois utilisées comme décoration: colliers et autres bijous simples. Certaines cultures primitives considèrent les babouins sacrés et les vénérent comme émissaires des dieux.