Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Apparition spectrale



CLIMAT/TERRAIN : Terre ferme add2-apparition-spectrale
FRÉQUENCE : Trés rare
ORGANISATION : Solitaire
CYCLE D'ACTIVITÉ : Tous
RÉGIME ALIMENTAIRE : Aucun
INTELLIGENCE : Aucune
TRÉSOR : Aucun
ALIGNEMENT : Neutre

NOMBRE APPARAISSANT : 1
CLASSE D'ARMURE : Aucune
DÉPLACEMENT : 9
DÉS DE VIE : Aucun
TAC0 : Aucun
NOMBRE D'ATTAQUES : Aucune
DÉGATS PAR ATTAQUE : Aucun
ATTAQUES SPÉCIALES : Terreur
DÉFENSES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : Variable, mais le plus souvent M
MORAL : Aucun
POINTS D'EXPÉRIENCE : Aucun


Les apparitions spectrales sont des images créées par un décès particulièrement traumatisant. On pourrait les définir comme étant une scène en trois dimensions filmée au moment de la mort d'une créature et sur le lieu même de sa disparition.

Elles peuvent prendre n'importe quelle forme mais apparaissent le plus souvent sous les "traits" de l'individu qui a subi le violent choc émotionnel qui les a créées (un individu qui, bien souvent, revit encore et encore l'instant de sa mort). Mais il se peut également qu’elles représentent ce qui avait le plus d'importance pour la victime lorsque cette dernière a rendu l'âme : son meurtrier ou encore un objectif qu'elle a été incapable d'atteindre. Les apparitions spectrales sont toujours difficilement perceptibles par tous les sens (couleurs pastels, bruits étouffés, etc.).

 

 

Combat :

Il est extrêmement malaisé de lutter contre une apparition spectrale, vu qu'il s'agit uniquement d'une image incapable de faire le moindre mal physique à qui que ce soit. Elle est elle-même immunisée contre tous les types d'attaques. Les coups d'épées que l'on peut lui délivrer et les sorts qu'il est possible de lui jeter ne l'empêchent en rien de rejouer encore et encore la scène qui l'a ramenée là, et il est impossible de la raisonner. Elle n'est pas intelligente et rien ne motive son existence (le fait de tuer le meurtrier de la victime ne fera, par exemple, pas disparaître l'apparition).

On prend souvent ces choses pour des fantômes, des esprits de hantise ou des esprits hurleurs, mais elles ne peuvent être repoussées comme les vrais morts-vivants. Seul un sort de délivrance de la malédiction peut les dissiper, à condition que le prêtre ait au moins atteint le niveau 12.

Bien qu'une apparition spectrale ne puisse faire le moindre mal à qui que ce soit, elle est tellement surnaturelle qu'elle génère une crainte superstitieuse chez toute créature qui la voit. L'enchantement est tel que l'apparition affecte l'esprit et les sens de l'observateur. Les créatures dénuées d'esprit (comme les morts-vivants et les golems) y sont donc immunisées, tout comme celles qui ne peuvent percevoir leur présence (mais comme elles s'adressent à la totalité des sens, le simple fait d'être aveugle ne constitue pas une protection suffisante).Quiconque se retrouve face à une apparition spectrale doit immédiatement réussir un jet de sauvegarde contre la mort magique (à -2) sous peine de s’enfuir en hurlant (comme sous l'effet d'un sort de terreur). Si l'apparition est particulièrement atroce, il peut également être nécessaire d'effectuer un jet de résistance aux chocs métaboliques, avec un bonus de 10 %. En cas d'échec, le malheureux rend l'âme, mais il est possible de le ramener normalement à la vie.

Cette "attaque" peut également avoir d'autres conséquences, car même après plusieurs siècles, ce qui a provoqué la mort de la victime est peut-être toujours aussi dangereux (il est, par exemple, risqué de s'enfuir au hasard dans une crypte pleine de pièges et de morts-vivants).Une apparition spectrale peut également communiquer des renseignements importants, soit en prévenant les personnages qu'un danger se trouve tout proche, soit en leur indiquant où découvrir un objet de grande valeur.

Il existe une faible chance que la mort d'un personnage génère une apparition spectrale. Elle devrait être minuscule (voire non-existante) pour des individus de niveau 0 à 3 ou pour ceux qui sont morts de cause naturelle ou dans un environnement où une telle fin est "normale" (par exemple, en pleine guerre). Par contre, les personnages de niveau 4 ou plus périssant de mort soudaine ont 1-2 % de chances de donner naissance à une apparition spectrale. S'ils tentaient de mener à bien une mission importante ou se trouvaient sous le coup d'un sort de quête ou de croisade, cette chance pourrait éventuellement passer à 5-6 % (mais elle ne peut, en aucun cas, être supérieure au niveau du personnage concerné, et ceux qui se font tuer par des morts-vivants qui les vident de leur énergie vitale ont encore moins de chances que les autres de générer une apparition spectrale). Un personnage assassiné peut également donner naissance à un revenant (voir plus loin) en plus de l'apparition.

Il existe des apparitions spectrales hors normes qui n'affectent qu'un seul des cinq sens. La plupart du temps, il s'agit uniquement d'images, mais elles peuvent également se manifester sous forme sonore (une explosion, un gémissement, des chuchotements, etc.) ou olfactive. La plupart nécessitent que l'on effectue un jet de sauvegarde, mais le résultat peut varier en cas d'échec. Par exemple, un murmure avertissant d'un danger à venir peut provoquer un immense désespoir (comme le symbole du même nom), tandis qu'une odeur atroce pourra avoir les effets des relents que dégage une blême. Une pression écrasante, des extrêmes de températures ou le bruit d'une nuée de chauves-souris approchant peuvent ainsi générer des réactions radicalement différentes.

Mais le plus inquiétant, c'est que certaines de ces apparitions spectrales sont maléfiques. Elles sont créées lorsque des créatures malfaisantes originaires d'autres plans sont "tuées" dans le Plan Primaire (autrement dit, obligées de retourner chez elles). Dans ce cas, une apparition spectrale se forme au gré ou non de la créature en question (en termes de jeu, dans 35 % des cas), et l'image peut communiquer de fausses informations aux personnages qui l'aperçoivent, voire mettre leur existence en danger. Cette apparition peut être repérée à l'aide d'un sort de détection du mal, et dissipation du mal la dissipe pendant 1 tour par niveau du prêtre jetant le sort.